Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 665.20 PTS
-0.7 %
6 651.0
-0.89 %
SBF 120 PTS
5 114.66
-0.71 %
DAX PTS
14 383.36
-1.09 %
Dow Jones PTS
33 849.46
-1.45 %
11 587.75
-1.43 %
1.034
-0.54 %

Mi-séance Paris : la correction s'impose

| Boursier | 683 | Aucun vote sur cette news

Le CAC40 revient sur les 6.550 points

Mi-séance Paris : la correction s'impose
Credits SunocciPictures

LA TENDANCE

En légère hausse ce matin, le CAC40 a rapidement basculé dans le rouge et perd désormais 0,8% à 6.553 points. La baisse d'hier a signé un coup d'arrêt pour l'indice parisien qui demeure toutefois assez proche du plus haut de cette belle séquence de rebond, touché mardi, à 6.684 points.

L'annonce hier d'une augmentation plus forte que prévu des ventes au détail aux Etats-Unis a amené certains observateurs à s'interroger sur la stratégie de la Fed, qui pourrait ne pas relâcher ses efforts compte tenu de la solidité de la consommation... Plusieurs responsables de l'institution, dont le gouverneur Christopher Waller et la présidente de la Fed de San Francisco, Mary Daly, ont en outre rappelé qu'il y avait encore du chemin à faire en ce qui concerne la remontée des taux. Le fameux "pivot" de la Fed pourrait donc attendre...

L'inflation a bien atteint de nouveaux sommets dans la zone euro en octobre. Le taux d'inflation annuel a néanmoins été ajusté à la baisse par rapport à son estimation flash, à 10,6% contre 10,7% annoncé initialement, et 9,9% en septembre. Selon les données d'Eurostat, l'énergie (+4,44 points de pourcentage), suivie de l'alimentation, alcool & tabac (+2,74 pp), des services (+1,82 pp) et des biens industriels hors énergie (+1,62 pp) ont le plus contribué à la hausse de l'inflation le mois dernier.

VALEURS EN HAUSSE

* FDJ (+0,5% à 35,56 euros) vise une croissance annuelle moyenne 2022-2025 du chiffre d'affaires dans le haut d'une fourchette comprise entre +4 % et +5 %, avec une croissance annuelle moyenne 2022-2025 des mises digitales supérieure à 20%. Sur l'exercice 2022, FDJ anticipe toujours une hausse du chiffre d'affaires de plus de +8 % et un taux de marge d'EBITDA de l'ordre de 24%.

* Bastide (+1,5% à 30,85 euros) a réalisé au premier trimestre de son exercice 2022-2023 un chiffre d'affaires de 122 ME, en hausse de +12,8% et qualifié de " en ligne avec le plan de marche ". Cette performance a bénéficié de la contribution des sociétés acquises depuis moins d'un an pour 7,9 ME. Le Groupe confirme son retour à la croissance organique qui ressort à +4,9%, tirée par les activités à plus forte technicité (Respiratoire, Nutrition-Perfusion-Stomathérapie), en croissance organique de +11,1%, qui représentent désormais plus de 57% du chiffre d'affaires global.

* JCDecaux s'adjuge 4% à 17,7 euros. Le flux acheteur sur le spécialiste de la communication extérieur est à relier à une note d'UBS qui a rehaussé à l''achat' sa recommandation sur la valeur. La banque suisse parle d'un ratio rendement/risque attractif alors que l'action price actuellement une récession en Europe et ne valorise pas une reprise en Chine. L'objectif est relevé de 16,9 à 20,4 euros.

* Atos progresse de 1,6% à 10,8 euros après être entré en négociations exclusives avec Lutech, un fournisseur italien de services et de solutions informatiques, pour la vente de ses opérations en Italie (" Atos Italia ") avec un paiement 100% en numéraire. L'entreprise de services du numérique n'a pas révélé le montant de la transaction mais a précisé qu'avec cette opération, 2/3 de son programme de cession d'actifs de 700 millions d'euros seraient sécurisés en moins de 5 mois.
* Pas d hausses significatives parmi les valeurs du CAC40.

VALEURS EN BAISSE

* Bouygues (-4,8% à 29 euros) a confirmé ses objectifs 2022. Le Groupe attend une nouvelle augmentation de son chiffre d'affaires et de son résultat opérationnel courant. Le chiffre d'affaires des 9 premiers mois 2022 a atteint 29,7 milliards d'euros, en hausse de 8% par rapport à la même période en 2021. À périmètre et change constants, il progresse de 4%. Le résultat opérationnel courant s'améliore de 66 millions d'euros par rapport aux neuf premiers mois 2021 et atteint 1.207 millions d'euros. La marge opérationnelle courante est au même niveau que celle des neuf premiers mois de 2021, soit 4,1%. Les rentabilités de Bouygues Construction, TF1 et Bouygues Telecom s'améliorent. Celle de Colas est cependant pénalisée par l'effet de l'inflation.

* Alstom rend 5% après une hausse de 7% hier suite à la publication des comptes semestriels. Le groupe a annoncé ce jeudi un contrat de conception, de fabrication, de fourniture, d'essais et de mise en service de 312 voitures pour l'extension de la phase IV du métro de Delhi. La commande de 312 millions d'euros comprend la conception et la fabrication de ces voitures à écartement standard pour le prolongement de la ligne 7 et pour le prolongement de la ligne 8, ainsi que la conception, la fabrication et 15 ans de maintenance pour 78 voitures à écartement standard pour la ligne argent de 23,66 km entre Aerocity et Tughlakabad.

* La pression reste forte sur Technicolor Creative Studios. Au lendemain d'un gadin de 68,6%, le titre du spécialiste des effets visuels chute encore de plus de 15% à 0,42 euro, dans des volumes toujours conséquents. Le flux vendeur reste ainsi fort après le gros warning de la société en raison d'un niveau d'attrition sans précédent en matière d'employés. Après Goldman Sachs hier, Kepler Cheuvreux a dégradé la valeur à 'conserver' en coupant son cours cible de 2,25 à 0,50 euro.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Bourse Direct vous souhaite la bienvenue
et vous offre vos frais de courtage*

Découvrir l'offre

Valable jusqu'au 30 novembre
*Voir conditions

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 28/11/2022

Le CAC40 repart à la baisse ce lundi

Publié le 28/11/2022

La situation en Chine inquiète...

Publié le 25/11/2022

Cette dernière séance de la semaine s'est avérée sans réelle tendance...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 28/11/2022

Inventiva, société biopharmaceutique spécialisée dans le développement clinique de petites molécules administrées par voie orale pour le traitement de...

Publié le 28/11/2022

Air France dévoile les premières nouveautés de son programme été 2023 (avril - octobre 2023), notamment marqué par le renforcement de sa desserte de...

Publié le 28/11/2022

A l'occasion de la COP 27, Hydrogen Europe, l'association européenne fédérant les entreprises et les associations nationales de l'industrie de...

Publié le 28/11/2022

Le Conseil d'administration d'EDF qui s'est réuni ce jour a décidé de coopter Madame Anne-Marie Descôtes, Secrétaire générale du ministère de l'Europe...

Publié le 28/11/2022

BigBen Interactive annonce ce jour ses résultats consolidés pour le 1er semestre de l'exercice 2022-23 (du 1er avril au 30 septembre) tels qu'arrêtés...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne