En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 448.32 PTS
+0.48 %
5 446.50
+0.45 %
SBF 120 PTS
4 358.78
+0.42 %
DAX PTS
12 757.02
+0.75 %
Dowjones PTS
25 119.89
+0.22 %
7 403.89
+0.00 %
Nikkei PTS
22 794.19
+0.43 %

Mi-séance Paris : la consolidation se poursuit

| Boursier | 471 | Aucun vote sur cette news

La chute de l'action EDF constitue le fait marquant de la séance

Mi-séance Paris : la consolidation se poursuit
Credits Benoît Tessier / Reuters

LA TENDANCE

La baisse est légère en bourse de Paris ce lundi matin mais constitue la sixième d'affilée avec un CAC40 qui s'éloigne des 5.400 points. Vers la mi-journée, on perd 0,25% à 5.367 points. La chute de l'action EDF constitue le fait marquant de la séance. L'énergéticien a révisé à la baisse son objectif d'EBITDA 2018 et ce nouvel avertissement est logiquement sanctionné. Cette publication fait partie de la dernière salve attendue cette semaine pour clôturer les comptes du troisième trimestre, avec Alstom, Sodexo, Bouygues et Vivendi. La Bourse de New York a poursuivi sa légère correction vendredi, échaudée par le projet de réforme fiscale présenté par les Républicains du Sénat, qui entend reporter d'un an, à 2019, la baisse de l'impôt sur les sociétés.

VALEURS EN HAUSSE

* Bénéteau s'adjuge 4,6% à 17,55 euros, grâce relèvement de la recommandation d'Exane BNP Paribas de neutre à "surperformance". Tous les analystes qui suivent le dossier sont désormais positifs.

* Aucune hausse supérieure à 1% sur le CAC40. Vivendi et Danone gagnent quand même 0,8%.

VALEURS EN BAISSE

* EDF chute de 10% à 10,53 euros. Les objectifs ne seront pas respectés l'année prochaine, malgré le rebond marqué de l'EBITDA 2018, compris entre 14,6 et 15,3 MdsE, contre au moins 15,2 MdsE précédemment. Pour expliquer le décalage, la direction cite l'érosion de la consommation d'électricité en France, avec une baisse des volumes acheminés en 2018 de l'ordre de -0,3%, selon Enedis. A cela s'ajoutent une moindre disponibilité de certaines tranches nucléaires au début de l'année à venir et une baisse de la rémunération de la capacité au Royaume-Uni. Pour couronner le tout, les investissements vont s'accélérer dans les énergies renouvelables, l'entretien du parc nucléaire et le réseau de distribution, ce qui portera l'enveloppe à 11 MdsE contre 10,5 MdsE projeté. Pour compenser, EDF va renforcer son plan de performance au niveau des dépenses de fonctionnement (OPEX), avec un objectif d'économies porté à 800 ME en année pleine en 2018 contre 700 ME projetés (par rapport à 2015). En outre, le plan de cessions de 10 MdsE qui devait se terminer en 2020 sera achevé en quasi-totalité fin 2018.

* Carrefour perd 1,5% à 17,25 euros. Depuis quelques semaines, des spécialistes du secteur de la distribution se demandent si Carrefour sera en mesure de dévoiler son plan stratégique, sans doute le plus important de son histoire, avant la fin de l'année 2017, comme le distributeur s'y était engagé dès l'été dernier. Pour BFM Business, cela ne sera sans doute pas le cas. Une source interne a indiqué au média que le management n'est pas à quelques semaines près, compte tenu de l'enjeu qu'il représente. Il souhaite de surcroît éviter des mouvements sociaux en amont de la période des fêtes de fin d'année. L'annonce pourrait donc être décalée, au mieux, à janvier.

* PSA Groupe (-0,3% à 18,85 euros) va créer une co-entreprise en Algérie avec trois partenaires locaux. Un investissement de 100 ME sera déployé pour une unité de production opérationnelle en 2019, destinée au marché Afrique Moyen-Orient.

VALEUR A SUIVRE

* CGG (suspendu) : Jour J pour la seconde convocation à l'AGE de la société. Les actionnaires doivent se prononcer sur un plan qui va réduire à la portion congrue leur détention, au profit des créanciers qui doivent bénéficier d'un échange dette contre actions. Peut-être que la survie de la société est à ce prix. Mais peut-être pas. La réunion débute à 11h00. Par ailleurs sur le 3ème trimestre, le chiffre d'affaires a atteint 320,1 M$, une marge d'EBITDA en baisse à 28% et une perte opérationnelle de -24 M$.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/07/2018

Et monte sur les 5% par acquisition d'actions hors et sur le marché

Publié le 18/07/2018

  IGE+XAO Société Anonyme au capital de 5 467 823,90 euros Siège social : 16 Boulevard Déodat de Séverac 31770 COLOMIERS 338 514 987 RCS Toulouse SIRET : 338 514 987 000…

Publié le 18/07/2018

Accenture Interactive utilisera le service vocal dans le Cloud Amazon Alexa...

Publié le 18/07/2018

Un marché porteur

Publié le 18/07/2018

Le titre reste confiné dans un canal baissier et coiffé par ses moyennes mobiles à 20 et 50 jours descendantes.Objectifs et niveau d'invalidation sur le turbo:1er objectif : 3,1 (5,80%).2nd…