Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 472.35 PTS
-0.63 %
6 472.0
-0.25 %
SBF 120 PTS
5 006.87
-0.65 %
DAX PTS
13 573.93
-0.65 %
Dow Jones PTS
32 803.47
+0.23 %
13 207.69
-0.78 %
1.018
+0. %

Mi-séance Paris : l'Euro flanche et le CAC40 reste dans le rouge

| Boursier | 593 | Aucun vote sur cette news

Thales se démarque après une acquisition prometteuse

Mi-séance Paris : l'Euro flanche et le CAC40 reste dans le rouge
Credits Reuters

LA TENDANCE

La tendance reste négative sur les principales places boursières et le CAC40 n'y échappe pas : -0,4% autour de 5.975 points en fin de matinée. La poursuite de la hausse du dollar qui évolue désormais quasiment à parité avec l'Euro ajoute encore des facteurs inflationnistes et des risques de récession en impactant les groupes exportateurs. La baisse de la devise européenne a d'ailleurs été accélérée ce matin par la publication d'un très mauvais indice allemand ZEW du moral des investisseurs.

Alors que cette semaine débutent les publications de résultats aux Etats-Unis, les grandes banques ouvrant le bal jeudi et vendredi, les investisseurs sont toujours en proie à l'incertitude quant à leur teneur, ayant du mal à quantifier l'ampleur du ralentissement économique et sa possible traduction en récession. Les récentes nouvelles mesures strictes en Chine par rapport à la Covid-19 viennent rajouter de l'incertitude. D'ailleurs on en saura rapidement davantage puisque la publication du produit intérieur brut chinois du deuxième trimestre aura lieu dans trois jours... Avant cela, on connaitra les chiffres mensuels des prix à la consommation aux Etats-Unis, prévus mercredi et qui pourraient relancer les spéculations sur la hausse des taux de la Réserve fédérale.

La Bourse de New York a connu hier une séance difficile pour démarrer la semaine, et notamment le Nasdaq, qui a chuté de plus de 2%.

VALEURS EN HAUSSE

* En tête du CAC40, Thales s'adjuge 4% à 125 euros après la signature d'un accord pour acquérir OneWelcome, un leader européen sur un marché en forte croissance, celui de la gestion des identités et des accès clients - pour un montant total de 100 millions d'euros. OneWelcome connaît une croissance forte de plus de 30 % d'une année sur l'autre.

* Mauna Kea Technologies bondit de 50% à 0,75 euro. Mauna Kea et la société pharmaceutique chinoise Tasly Pharmaceuticals ont annoncé la signature d'un accord stratégique pour créer une joint venture. Selon les termes de l'accord, Tasly et Mauna Kea formeront une société commune qui commercialisera certaines indications du Cellvizio en Chine, développera et commercialisera le Cellvizio au niveau mondial dans les domaines de la neurologie et de la neurochirurgie, et fabriquera des unités Cellvizio pour le marché chinois. La joint venture utilisera à la fois les partenaires de distribution existants et son propre réseau de commercialisation en Chine pour accélérer l'adoption du Cellvizio. En échange de l'apport de licences et d'autres droits de propriétés intellectuelles à la joint venture, Mauna Kea recevra des paiements en cash totalisant 10 millions de dollars (9,94 millions d'euros), une participation de 44,1% dans la joint venture et un engagement d'acheter des quantités minimales de systèmes et de sondes Cellvizio pendant 5 ans.

* 2CRSi (+9% à 3,37 euros) a réduit sa perte sur l'exercice 2021-2022. Le résultat net consolidé part du Groupe s'améliore largement pour s'établir à -1,6 ME (-4,2 ME pour l'exercice précédent).

* EDF poursuit sa remontée de 7% à 10,32 euros dans l'espoir d'une belle prime de sortie pour les intérêts minoritaires.

VALEURS EN BAISSE

* Renault perd 2% à 22,9 euros. Les ventes mondiales du groupe dépassent à peine 1 million d'unités au 1er semestre 2022, en baisse de -12 % par rapport au 1er semestre 2021 à périmètre équivalent (hors Russie), dans un contexte perturbé par la crise des semi-conducteurs et marqué par l'arrêt des activités en Russie. Les unités vendues chutent de 29,7% au total, puisqu'au premier semestre 2021, elles atteignaient le chiffre de 1.422.647.

* Les valeurs bancaires restent nettement en retrait pendant que les taux obligataires consolident à nouveau (1,65% pour l'OAT 10 ans). BNP Paribas, Société Générale et Crédit Agricole reculent d'environ 2%.

* Plus forte baisse du Cac 40, Unibail-Rodamco-Westfield chute de près de 5% à 46,7 euros. RBC Capital a dégradé le titre du groupe d'immobilier commercial de " performance en ligne " à " sous-performance " en ramenant son objectif de cours de 77 à 42 euros.

* Bonduelle (-11% à 13,5 euros) indique que, compte tenu des premiers indicateurs d'activité du 4e trimestre de l'exercice 2021-2022 d'une part, d'une vague sans précédent d'inflation touchant l'ensemble des composantes de coût et en accentuation sur la période d'autre part et enfin d'un redressement amorcé mais plus difficile que prévu de ses activités de frais en Amérique du Nord, la croissance du chiffre d'affaires et de la marge opérationnelle courante devraient s'inscrire en deçà des objectifs. Bonduelle avait précédemment communiqué sur +3% de chiffre d'affaires et +3,6% de la marge opérationnelle courante à périmètre et change constants pour l'ensemble de l'exercice.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 septembre 2022

CODE OFFRE : SUMMER22

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER22 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 05/08/2022

Les marchés européens sont en léger repli sur fond de crainte de récession amplifiée hier par la hausse des taux de la Banque d’Angleterre pour endiguer l’inflation. Côté statistiques, la…

Publié le 05/08/2022

Le CAC 40 termine la semaine sur une note stable après être remonté au-dessus des 6...

Publié le 05/08/2022

6.512,62 points

Publié le 05/08/2022

Le CAC 40 devrait terminer la semaine sur une note plus stable après être remonté au-dessus des 6...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 05/08/2022

Les marchés actions européens ont clôturé en baisse. La journée aura été marquée par la publication d’un rapport américain sur l'emploi bien meilleur que prévu pour juillet. S’il…

Publié le 05/08/2022

10h30 en zone euroIndice Sentix du sentiment des investisseurs en aoûtsource : AOF

Publié le 05/08/2022

Fin de semaine difficile pour le compartiment du luxe à Paris, victime des craintes d'escalade entre les Etats-Unis et la Chine après la visite...

Publié le 05/08/2022

Cap tenu !

Publié le 05/08/2022

Au deuxième trimestre 2022, le fabricant de pneumatiques italien Pirelli (+4,25% à 4,44 euros, soit la seconde plus forte hausse de la Bourse de Milan) a publié un bénéfice net en hausse de 37,8%…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne