Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 990.39 PTS
-0.82 %
5 989.5
-0.84 %
SBF 120 PTS
4 607.34
-0.86 %
DAX PTS
12 532.84
-1.09 %
Dow Jones PTS
30 316.32
+2.8 %
11 582.54
+3.14 %
0.991
-0.7 %

Mi-séance Paris : juste au-dessus des 6.500 points

| Boursier | 808 | Aucun vote sur cette news

L'inflation américaine de juillet sera déterminante demain

Mi-séance Paris : juste au-dessus des 6.500 points
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 parvient à se maintenir juste au-dessus des 6.500 points en fin de matinée malgré une légère baisse de 0,2%. Wall Street a finalement terminé prudemment la séance de lundi dans l'attente de la publication demain de l'indice des prix à la consommation de juillet.

L'inflation américaine sera à nouveau très surveillée pour déterminer le comportement de la Fed dans son degré d'agressivité à relever les ses taux directeurs en septembre. Les économistes anticipent un rythme annuel de 8,8% qui marquerait une légère décrue de l'inflation par rapport à 9,1% en juin.

La fourchette actuelle sur le taux des fonds fédéraux va de 2,25 à 2,5%, après deux augmentations de 75 points de base. Selon l'outil FedWatch, la probabilité d'une hausse de 50 points de base supplémentaire le 21 septembre, lors de la prochaine réunion monétaire, est de 35,5%, contre 64,5% de chances d'une augmentation de 75 points de base (entre 3% et 3,25%).

VALEURS EN HAUSSE

* Elior pointe en tête du SBF120 en matinée à la faveur d'un gain de 6% à 3,3 euros. L'actualité autour du spécialiste de la restauration collective est marquée par une note de Berenberg qui a ramené sa cible de 6,5 à 4 euros mais reste à l''achat'.

* Airbus (+0,7%) a livré 46 appareils en juillet, contre 60 en juin, ce qui porte à 343 le nombre total d'avions expédiés sur les sept premiers mois de l'année. Le géant de l'aéronautique a notamment livré 3 A350 à Turkish Airlines et 2 à Air China. Air France a pour sa part reçu un A220-300. Fin juillet, Airbus a revu à la baisse son objectif de livraisons annuelles alors que le groupe est aux prises avec une pénurie de pièces et de composants chez certains fournisseurs ainsi qu'à un manque de personnel. La société toulousaine, qui espérait initialement expédier 720 appareils, a fixé son nouvel objectif à 700 unités.

* Poxel est encore recherché ce mardi. Dans de gros volumes, le titre qui a finalement encore progressé hier, bondit de 20% à 2,6 euros et aligne une huitième séance consécutive dans le vert. Le groupe a annoncé lundi la signature d'un accord avec IPF visant à restructurer la dette existante et la mise en place d'une ligne de financement en fonds propres avec IRIS pour un montant maximum de 6 millions d'euros. Sur la base de ces deux accords, la société biopharmaceutique estime que ses ressources seront suffisantes pour financer ses opérations et ses besoins en matière d'investissements au moins jusqu'en février 2023. Au 30 juin 2022, la trésorerie et les équivalents de trésorerie s'élevaient à 16,1 millions d'euros.

* Veolia (+0,3%) continue à finaliser ses cessions d'actifs à la suite du rachat de Suez. Au lendemain de l'annonce de la vente des activités de déchets de Suez au Royaume-Uni à Macquarie pour 2,4 MdsE, le géant français des services à l'environnement fait part de la cession de MWS Europe (activités de Veolia dans les services mobiles de l'eau) à la Saur pour un montant total d'environ 190 millions d'euros. L'opération reste soumise à l'obtention des autorisations réglementaires nécessaires.

VALEURS EN BAISSE

* Sanofi cède 1,4% à 95,5 euros, victime d'une note d'UBS qui a dégradé le dossier à 'neutre'. La banque suisse estime que le titre semble sur le point de "faire une pause" alors qu'elle voit peu de catalyseurs majeurs pour le reste de l'année et affirme que les principaux programmes de pipeline tels que l'amcenestrant et le tolébrutinib ont "récemment rencontré des obstacles". À l'approche de l'expiration du brevet d'Aubagio l'année prochaine, l'analyste s'attend à ce que la croissance du BPA soit faible, entre 1 et 5%, et que la hausse des ventes ralentisse. Si le spécialiste reconnaît que l'action a été perçue favorablement dans un contexte difficile au 2e trimestre, elle semble manquer d'allant pour attirer des acheteurs supplémentaires d'autant qu'une potentielle affaire Zantac plane au-dessus de la société. L'objectif est abaissé de 118 à 103 euros.

* Michelin recule de 1 ,7% à 27,3 euros. Le concurrent allemand Continental a publié une perte nette de 251 millions d'euros pour le deuxième trimestre 2022 et les perspectives du groupe restent pénalisées par l'envolée des coûts de transport.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 05/10/2022

Les marchés actions européens sont orientés à la baisse comme anticipé après leur net rebond d'hier. La mi-séance a été marquée en France et en Europe par la publication de nombreuses…

Publié le 05/10/2022

Ce recul ne remet pas en cause l'espoir d'une accalmie dans la remontée des taux des grandes banques centrales

Publié le 05/10/2022

L'euphorie qui a gagné la place parisienne hier (+4,24%) et lui a permis de repasser allègrement les 6...

Publié le 05/10/2022

L'euphorie qui a gagné la place parisienne hier (+4,24%) et lui a permis de repasser allègrement les 6...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 05/10/2022

Les marchés actions européens sont orientés à la baisse comme anticipé après leur net rebond d'hier. La mi-séance a été marquée en France et en Europe par la publication de nombreuses…

Publié le 05/10/2022

Ce recul ne remet pas en cause l'espoir d'une accalmie dans la remontée des taux des grandes banques centrales

Publié le 05/10/2022

Blackstone étudierait le rachat d'une partie des actifs d'Emerson Electric pour un montant pouvant aller jusqu'à 10 milliards de dollars, indique...

Publié le 05/10/2022

Progression de la part de marché...

Publié le 05/10/2022

Fill Up Média (acteur français ) a annoncé ses résultats du premier semestre 2022. Le spécialiste de l'affichage digital extérieur sonore sur distributeurs de carburants affiche une perte nette…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne