En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 195.95 PTS
-
5 192.00
-
SBF 120 PTS
4 120.48
-
DAX PTS
11 401.97
+0.82 %
Dowjones PTS
25 954.44
+0.24 %
7 062.34
-0.06 %
1.133
-0.08 %

Mi-séance Paris : fin de semaine en berne pour le CAC40

| Boursier | 492 | Aucun vote sur cette news

L'indice parisien cède 1% à 5.420 points, ce qui gomme la hausse du début de semaine

Mi-séance Paris : fin de semaine en berne pour le CAC40
Credits Reuters

LA TENDANCE

Fin de semaine en berne avec un CAC40 qui accélère sa baisse en fin de matinée dans une ambiance un peu plus nerveuse. L'indice parisien cède 1% à 5.420 points, ce qui gomme la hausse du début de semaine. Les volumes de transactions ne s'animent pas pour autant en restant aussi faibles qu'en début de semaine. Wall Street n'a pas réussi à enchaîner de nouveaux records hier soir. Alors qu'on attend une issue favorable pour les négociations avec le Canada, dans la foulée de la sortie par le haut avec le Mexique, c'est de nouveau le conflit avec la Chine qui inquiète par l'intermédiaire de Donald Trump une fois de plus. Il a fait savoir à son entourage qu'il était prêt à imposer des droits de douane sur l'équivalent de 200 milliards de dollars d'importations supplémentaires en provenance de Chine dès que la période de consultation publique pour cette mesure expirera la semaine prochaine, rapporte l'agence Bloomberg. La menace a déjà été brandie, mais elle refait donc surface et donne l'occasion aux marchés de repasser en mode "vendeurs". La situation qui se dégrade toujours dans certains pays émergents inquiète aussi. Le peso argentin demeure attaqué entraînant avec lui les devises des pays marqués comme "faibles" : Turquie, Afrique du Sud. Si le risque de contagion n'apparaît pas aux yeux des marchés, la situation demeure sous surveillance.

VALEURS EN HAUSSE

* Saint-Gobain pointe en tête du CAC40 (+2,3% à 37,2 euros). Un analyste est encore une fois à l'origine de ce flux acheteur puisque Bank of America ML est passé de 'sous-performer' à 'acheter' sur le spécialiste des matériaux de construction. La banque évoque la baisse significative de la valorisation après le repli de près de 20% de l'action depuis le premier janvier. Elle met également en avant l'éventuelle vente d'actifs d'ici la fin de l'année, dont le produit pourrait être utilisé pour financer des acquisitions ciblées et des rachats d'actions. L'objectif est porté de 38 à 44 euros.

* Iliad reprend timidement 0,5% à 112,9 euros. Le titre était tombé hier au plus bas depuis six ans, les derniers chiffres de Bouygues Telecom confirmant qu'Iliad est le seul opérateur à avoir perdu des abonnés à la fois dans le fixe et dans le mobile au deuxième trimestre.

* Gemalto (+0,80% à 49,9 euros) a publié un résultat des activités opérationnelles qui s'élève à 92 millions d'euros. Le résultat ajusté avant impôts s'élève à 74 millions d'euros. Au total, le résultat net ajusté de la société s'élève à 67 millions d'euros. Par conséquent, le résultat par action ajusté avant dilution et le résultat par action ajusté après dilution s'inscrivent, respectivement, à 0,74 euro et à 0,73 euro.

* AKKA gagne 3,5% à 68 euros. Le constructeur allemand Daimler et AKKA ont conclu le transfert du contrôle intégral du groupe MBtech (filiale d'AKKA à 65%) à AKKA pour un montant non divulgué. Consécutive à l'approbation de l'Office fédéral des ententes obtenue le 30 août 2018, la finalisation de l'opération sera effective dans les prochains jours et MBtech sera renommé AKKA GmbH & Co.KGaA.

* Adocia (+2,6% à 17,3 euros) a porté à 1,8 milliard de dollars (1,54 million d'euros) le montant de ses demandes d'indemnisation contre Eli Lilly au titre de l'appropriation et de l'utilisation abusives d'informations confidentielles et de découvertes appartenant à Adocia.

VALEURS EN BAISSE

* Total (-1% à 54,11 euros) va céder son activité de polystyrène en Chine à INEOS Styrolution, leader mondial des produits styréniques. La transaction comprend notamment deux usines d'une capacité unitaire de 200 000 tonnes basées à Ningbo (Province de Zhejiang) et à Foshan (Province de Guangdong). Dans un marché du polystyrène très concurrentiel, Total a considéré ne pas avoir la taille critique en Chine, à l'inverse de ses positions en Europe et aux États-Unis.

* Michelin recule de 2% à 102 euros ce vendredi, tandis que Berenberg reste vendeur sur le dossier avec un objectif de cours ajusté de 109 à 95 Euros. Un avis qui intervient après celui de Morgan Stanley qui a aussi revu en baisse son objectif de cours de 129 à 115 euros, les résultats du groupe étant ressortis légèrement en-dessous du consensus semestriel.

* Bouygues rend 1,6% à 38,4 euros. Le PDG de Bouygues, Martin Bouygues, a déclaré jeudi que son groupe se montrerait ouvert quant aux opportunités de consolidation du marché français des télécoms, tout en précisant qu'aucune opération ne serait possible avant le début de l'an prochain.

* Edenred perd 5% à 32,8 euros. Berenberg est passé de 'conserver' à 'vendre' avec un cours cible ajusté de 20 à 23 euros.

* Air France KLM reste en baisse de 3,8% à 8,24 euros. Kepler Cheuvreux a abaissé son avis d'acheter à 'conserver' avec un cours cible ajusté de 10 à 9 Euros.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/02/2019

Median Technologies présentera les résultats d'une étude conduite en collaboration avec Sanofi...

Publié le 20/02/2019

La date de détachement du dividende est prévue au mercredi 29 mai...

Publié le 20/02/2019

Le chiffre d'affaires tombe à 226,28 ME en 2018...

Publié le 20/02/2019

Icade est notée BBB+/ Perspective stable par S&P...

Publié le 20/02/2019

Les perspectives sont florissantes pour l'exercice 2019 avec un objectif de livraison de 80 demi-heures de nouvelles productions...