En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
+0.00 %

Mi-séance Paris : en mode pause

| Boursier | 1029 | Aucun vote sur cette news

Le CAC40 marque une pause ce jeudi midi, en repli de 0,10% à 5...

Mi-séance Paris : en mode pause
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 marque une pause ce jeudi midi, en repli de 0,10% à 5.510 pts dans un marché calme. Les investisseurs cherchent matière à aller plus haut, alors que la saison des publications trimestrielles a été globalement positivement saluée... C'est au niveau des banques centrales que les regards seront de nouveau tournés dans les prochaines heures avec une initiative attendue de la part de la Banque d'Angleterre.
Quant à la Fed, elle a laissé ses taux inchangés hier soir, comme c'était prévu, et a confirmé la vigueur de l'économie américaine. La quasi-totalité des économistes s'attend à un nouveau tour de vis monétaire lors de la réunion du 13 décembre prochain. Il s'agira selon toute probabilité de la dernière action d'envergure de Janet Yellen, la patronne de l'institution. Donald Trump doit en effet annoncer aujourd'hui qui dirigera la Fed à partir de février prochain, et ne conservera pas Yellen. Son successeur sera selon toute vraisemblance Jerome Powell. Fin du suspense à 20h00 ce soir, heure de Paris...

ECO ET DEVISES

La décision de la BoE sur ses taux directeurs est prévue à 13h00. Aux Etats-Unis, l'étude Challenger concernant les destructions de postes (12h30), les inscriptions hebdomadaires au chômage (13h30) et la productivité trimestrielle (13h30) complètent l'agenda.
La parité euro / dollar atteint 1,1655 ce midi. Le baril de Brent se négocie 60,25$.

VALEURS EN HAUSSE

* Atari : remonte de 8% suivi de Mauna Kea (+7%)

* Cerenis : +4% suivi de MGI

* Bourbon : +2% avec Vallourec, CGG dans le sillage du pétrole

* Beneteau : +1% sur sa lancée d'hier, avec Bic, Vinci et Engie

* Orange : stable. Avec quelques mois de retard, l'opérateur téléphonique se lance dans la banque sur internet mobile. A partir de ce jeudi, Orange Bank lance une offre de banque gratuite sur mobile, avec pour ambition de séduire 2 millions de clients sur 10 ans.

* Alstom : stable. Le groupe fait partie des cinq sociétés retenues dans la première sélection réalisée par les autorités britanniques dans le cadre d'un contrat de modernisation du matériel ferroviaire évalué à 2,75 milliards de livres (environ 3,1 milliards d'euros). Ou plutôt des quatre sociétés retenues puisque le futur partenaire du français, Siemens, en fait aussi partie. Bombardier, Hitachi et Patentes font également partie de la "shortlist". Les nouveaux trains doivent commencer à circuler en 2026.

* Bureau Veritas : stable. La société vient de réaliser l'acquisition de Primary Integration Solutions, ("PI"), un leader américain des services liés à la mise en exploitation et à la gestion des risques opérationnels des centres de données. L'entreprise emploie 117 personnes et a réalisé un chiffre d'affaires d'environ 20 ME en 2016.

VALEURS EN BAISSE

* LDLC : retombe de 5% avec Showromprivé

* ASK : -3% avec DBV, Stentys et GTT

* Sanofi : -2%. Le groupe a dégagé des résultats assez proches des attentes au troisième trimestre 2017, mais ses revenus sont décevants, notamment à cause de la poursuite du recul de sa puissante franchise diabète. Le management a d'ailleurs dégradé ses prévisions pour les perspectives de ventes de la spécialité d'ici la fin 2018.

* Airbus : -1%. La France compte profiter de la crise qui secoue Airbus pour renforcer son emprise sur l'industriel, écrit le 'Handelsblatt', qui avait révélé un peu plus tôt que le numéro deux du groupe, le français Fabrice Brégier, cherchait à exploiter la crise pour bouter son patron Tom Enders hors de l'entreprise...

* Ubisoft : -1% suivi de Eramet, Schneider, Air France KLM et STM

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Deuxième séance consécutive de correction pour l'indice parisien...

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...