En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 055.12 PTS
-0.51 %
6 052.00
-0.55 %
SBF 120 PTS
4 787.88
-0.53 %
DAX PTS
13 669.15
-0.83 %
Dow Jones PTS
29 398.08
-0.09 %
9 623.58
+0. %
1.082
-0.12 %

Mi-séance Paris : en légère baisse, le CAC40 garde une belle avance sur la semaine

| Boursier | 598 | 5 par 1 internautes

Le palmarès reste très animé par les multiples publications annuelles

Mi-séance Paris : en légère baisse, le CAC40 garde une belle avance sur la semaine
Credits Reuters

LA TENDANCE

Légère baisse de la bourse de Paris ce vendredi, à l'image de la séance de jeudi. Le CAC40 cède 0,1% en fin de matinée à 6.087 points, ce qui ne l'empêche pas de progresser encore de presque 1% sur la semaine. Le palmarès reste très animé par les multiples publications annuelles.

Les conséquences du coronavirus restent donc peu influentes malgré le changement de méthodologie intervenu concernant la province du Hubei. Selon la National Health Commission chinoise, 121 nouveaux décès ont été dénombrés hier, liés au virus Covid-19, ainsi que 5090 nouveaux cas. Depuis le début de l'épidémie, le virus a donc fait 1.380 morts selon la commission chinoise de santé, alors que près de 64.000 cas d'infection sont maintenant recensés. Le Japon a également fait part d'un décès hier lié au virus, ce qui constituerait le troisième décès causé par le Covid-19 en dehors de la Chine continentale. Ce vendredi, l'Organisation mondiale de la santé, qui demeure en alerte, a constaté qu'il n'y avait pas de changement majeur dans la trajectoire de l'épidémie.

Selon le dernier consensus Reuters sur le sujet, résultant d'une étude conduite du 7 au 13 février, le PIB chinois devrait augmenter sur un rythme de 4,5% au premier trimestre 2020, contre +6% sur le trimestre antérieur. Il s'agirait alors de la plus faible croissance en Chine depuis la crise financière. La croissance attendue sur l'année 2020 ressort à 5,5% désormais contre 6,1% en 2019, d'après la même étude. Il s'agirait pour l'économie chinoise de la plus mauvaise performance depuis 1990 au moins.

VALEURS EN HAUSSE

* Tarkett bondit de 11% à 14,3 euros, les investisseurs saluant la publication meilleure qu'attendue du spécialiste du revêtements de sols et l'objectif d'une amélioration de la marge d'EBITDA ajusté en 2020. La priorité du management est de relancer la croissance en Amérique du Nord et restaurer la rentabilité du segment. Le groupe propose par ailleurs un dividende de 0,24 euro par action, représentant un taux de distribution de 40% en ligne avec la politique de distribution définie dans le plan stratégique Change to Win.

* EDF (+9% à 12,8 euros) a dévoilé des résultats annuels de très bonne facture, portés par des conditions de prix favorables en France et au Royaume-Uni ainsi que par les énergies renouvelables. Le groupe énergétique a réalisé en 2019 un résultat net courant de 3,9 milliards d'euros, en hausse de +57,9%, pour un chiffre d'affaires de 71,3 milliards, en progression de 4% et de 3,5% en organique. L'Ebitda augmente de 8,5% en organique à 16,7 MdsE. Le cash-flow ressort positif à hauteur de 1,8 MdE - hors projet d'EPR britannique d'Hinkley Point et coûts liés au compteur communicant Linky, et le bénéfice net part du groupe est multiplié par 4,4 à 5,2 milliards d'euros. Le consensus 'Bloomberg' attendait un Ebitda de 16,3 milliards d'euros pour des revenus de 70,35 MdsE.

* M6 gagne 3,6% à 15,7 euros dans le sillage d'une publication annuelle supérieure aux attentes de la place. Le groupe de médias a publié jeudi soir un résultat opérationnel courant (EBITA) 2019 de 284,4 ME (+7%), au plus haut historique, pour un chiffre d'affaires de 1,456 milliard d'euros, en hausse de +2,4%, soutenu par la croissance des recettes publicitaires plurimédia (+3,8%). La marge opérationnelle s'élève à 19,5% (+0,8 point par rapport à 2018) et atteint son plus haut niveau depuis 19 ans. Le résultat net des activités poursuivies est stable, à 174 ME. Le directoire proposera à l'Assemblée Générale Mixte, convoquée le 28 avril, de distribuer un dividende de 1 euro par action, stable par rapport à 2018.

* TF1 gagne aussi 6% à 7,4 euros, dopé par une solide publication annuelle. Le groupe audiovisuel a enregistré en 2019 un résultat opérationnel courant de 255,1 millions d'euros, en progression de 56,3 ME. Le taux de marge opérationnelle courante est en augmentation significative sur cette même période à 10,9%, en hausse de 2,2 points par rapport à l'année précédente, confirmant l'atteinte de l'objectif d'un taux de marge opérationnelle courante à deux chiffres en 2019. Le résultat net part du Groupe s'établit à 154,8 ME, en croissance de 27,4 ME. Le management vise en 2020 un taux de marge opérationnelle courante à 2 chiffres et un coût des programmes à 985 ME. Le Conseil d'Administration propose le versement d'un dividende de 0,50 euro par action, représentant 68% du résultat net.

* Sur le CAC40, Renault prend la tête sur un rebond de 3% à 35,8 euros après un début de séance en baisse. Renault a dévoilé des résultats 2019 en net retrait même si le constructeur a atteint ses objectifs, revus en octobre, avec une marge opérationnelle de 4,8% et un free cash-flow opérationnel de l'Automobile positif (153 ME). Sur l'exercice 2019, la firme enregistre une marge opérationnelle de 2,662 milliards d'euros (4,8% du chiffre d'affaires) en repli de -950 ME, pour des revenus de 55,54 MdsE, en repli de 3,3% (-2,7% à taux de change comparable). Les volumes ont reculé de 3,4% à 3,8 millions de véhicules Le résultat net, part du Groupe, tombe même dans le rouge à -141 ME, soit la première perte depuis la crise financière de 2007-2008. Renault vise cette année un chiffre d'affaires du même ordre qu'en 2019 (à taux de change constants), une marge opérationnelle du Groupe de 3% à 4%, et un free cash-flow opérationnel de l'Automobile positif avant prise en compte des coûts de restructurations. Cette guidance ne tient pas compte d'éventuels impacts liés à la crise sanitaire du Coronavirus.

VALEURS EN BAISSE

* Technicolor plonge de 13% sous les 0,6 euro après les comptes 2019. Le groupe a surtout annoncé le lancement prochain d'une augmentation de capital de 300 ME. Les actionnaires seront réunis le 23 mars 2020 en assemblée générale extraordinaire afin d'approuver les résolutions relatives à cette augmentation de capital. Il est prévu que l'émission soit lancée au cours du second trimestre 2020, sous réserve de l'approbation des actionnaires de Technicolor, des autorités réglementaires et des conditions de marché. RWC Partners et Bpifrance Participations qui détiennent respectivement à la date du présent communiqué 10,13% et 5,27% du capital social de Technicolor, soutiennent la nouvelle équipe de direction et le Plan Stratégique 2020-2022, et se sont engagés à souscrire pour un montant proportionnel à leur participation actuelle.

* L'Oréal cède 1,2% à 268 euros. Barclays a dégradé L'Oréal à 'sous-pondérer' tout en réduisant son objectif de cours de 273 à 248 euros.

* Eutelsat (-6% à 12,35 euros) a dégagé un EBITDA de 496 millions d'euros au 31 décembre 2019 contre 518 millions d'euros un an plus tôt, en baisse de 4,4%. La marge d'EBITDA s'établit à 77,8% (77,9% à taux de change constant), comparé à 78,8% l'année précédente, ce qui reflète la baisse du chiffre d'affaires ainsi que la hausse des coûts liés à l'application de Haut Débit Fixe, qui est partiellement compensée par une forte discipline en matière de coûts sur les activités historiques. A ce stade, le plan d'économies de coûts "LEAP 2", qui vient tout juste d'être lancé et qui a pour objectif de générer des économies additionnelles de 20 à 25 millions d'euros d'ici 2021-22, n'a pas encore généré d'économies.

* Kering subit de nouveau des prises de bénéfices (-2,4% à 582 euros). Credit Suisse a revalorisé au passage Kering de 540 à 595 euros.

* Airbus recule de 1,8% à 130,4 euros. Morgan Stanley a réduit son objectif de cours de 170 à 150 euros ('surpondérer') et Goldman Sachs de 186 à 171 euros ('acheter').

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 29 février 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/02/2020

CARREFOUR (+ 1,84% à 16,06 euros)Carrefour est soutenu par Goldman Sachs qui a relevé sa recommandation de Neutre à Acheter et son objectif de cours de 15,9 euros à 20 euros. Le bureau d'études…

Publié le 18/02/2020

Plus forte baisse de l'indice FTSE 100, HSBC (-(5,98% à 555,40 pence) est lesté par l'annonce d'une vaste restructuration, dont les coûts entraineront la suspension des rachats d'actions en 2020 et…

Publié le 18/02/2020

Walmart, le géant américain de la grande distribution, a déçu pour le quatrième trimestre fiscal...

Publié le 18/02/2020

EDF monte de 0,8% à 13,30 euros ce mardi, alors que le groupe a dévoilé la semaine passée des résultats annuels de bonne facture, portés par des...

Publié le 18/02/2020

Airbus se stabilise sur les 131 euros ce mardi après plusieurs séances de doute, alors que les Etats-Unis ont annoncé vendredi qu'ils allaient relever...