En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 924.89 PTS
-1.21 %
4 905.5
-0.08 %
SBF 120 PTS
3 923.96
-
DAX PTS
11 066.41
-
Dowjones PTS
24 465.64
-2.21 %
6 526.96
+0.00 %
1.138
+0.17 %

Mi-séance Paris : début de semaine sans entrain pour le CAC40

| Boursier | 428 | Aucun vote sur cette news

Les investisseurs ne semblent pas prêts à se repositionner à l'achat

Mi-séance Paris : début de semaine sans entrain pour le CAC40
Credits Reuters

LA TENDANCE

Peu de mouvement sur le CAC40 qui a débuté en très légère baisse et pointe en petite hausse en fin de matinée (+0,2% à 5.262 points). Les investisseurs ne semblent pas prêts à se repositionner à l'achat sur les marchés actions, après la semaine passée difficile, qui a vu l'indice parisien reculer de -2,86%. La matérialisation des tensions commerciales entre les Etats-Unis et ses différents partenaires bride toujours la tendance et Pékin a convoqué les sociétés de gestion de premier plan de Wall Street dimanche 16 septembre prochain, pour leur demander de tenter de convaincre l'administration américaine qu'il y a beaucoup à perdre, pour tout le monde, à cette guerre commerciale qui pourrait, in fine, briser la performance de Wall Street. Une tentative qui ne devrait pas plaire à Trump... Apple a d'ailleurs prévenu vendredi qu'il serait probablement affecté par les droits de douane envisagés par Donald Trump, qui lui a vertement répondu qu'il lui fallait donc se mettre à fabriquer aux Etats-Unis ! En outre, confirmant la rumeur de vendredi matin, Donald Trump a indiqué avoir ouvert des négociations commerciales avec le Japon mais celles avec le Canada n'ont toujours pas abouti.

VALEURS EN HAUSSE

* En tête du CAC40, Carrefour s'offre une troisième séance consécutive dans le vert en ce début de semaine à Paris, sur un gain de 2,8% à 16,05 euros. Aucune information particulière ne semble expliquer ce bon passage même s'il est vrai que le titre avait été fortement secoué ces derniers mois. Il affiche d'ailleurs une baisse d'encore près de 10% depuis le premier janvier. Invest Securities note toutefois qu'après la nomination de son comité d'orientation alimentaire la semaine dernière, le groupe a lancé hier sa première campagne publicitaire supportant son engagement pour la transformation alimentaire. Novatrice par le ton adopté, cette campagne multicanaux prend place au niveau mondial, même si la France doit avoir le leadership dans l'action menée par Carrefour en faveur du "mieux consommer".

* Casino poursuit aussi sa remontée (+2,8% à 29,1 euros).

* Air France KLM (+1,1% à 8,41 euros) a fait état lundi d'une hausse de 3,3% de son trafic passagers en août.

* Iliad reprend 3,4% à 111 euros. Les stratégistes de Deutsche Bank passent ce lundi de "sous-pondérer" à "surpondérer" sur le compartiment des valeurs télécoms européennes, au motif que ces actions ont nettement sous-performé les indices depuis le début de l'année (-14%, soit la pire performance parmi les secteurs après l'automobile et les banques).

VALEURS EN BAISSE

* STMicroelectronics recule de 1,1% à 16 euros, dans les dernières positions du CAC40. Ce sont en fait tous les fournisseurs d'Apple qui perdent du terrain en bourse après les dernières menaces de Donald Trump contre la Chine. Le secteur technologique est en effet en première ligne des 200 milliards de dollars d'importations chinoises supplémentaires que la Maison blanche menace de taxer. Le président américain a en outre indiqué vendredi que 267 milliards de dollars d'autres produits pourraient être concernés.

* Kering rend 1% après avoir bondi de 4% vendredi.

* Orchestra-Prémaman (-11% à 1,43 euros) anticipe désormais un EBE Courant compris entre 5% et 6% du chiffre d'affaires annuel pour l'ensemble de l'exercice 2018/2019. Cette actualisation est le reflet d'une conjoncture difficile et d'un premier semestre de l'exercice marqué par la renégociation des financements du groupe.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/11/2018

Après avoir obtenu l'autorisation réglementaire nécessaire, Amundi annonce le lancement d'un programme de rachat d'actions, via un mandat conclu avec...

Publié le 20/11/2018

A l'issue de cette cession, la participation d'Axa au capital d'EQH diminue, passant de 72,2% des actions ordinaires d'EQH en circulation à 59,3%...

Publié le 20/11/2018

Son appareil est un dispositif d'épuration d'air dédié aux grands volumes intérieurs...

Publié le 20/11/2018

Statum, co-dirigée notamment par Brice Aquilina (ex I-prospect) vient renforcer l'offre Média du Groupe...