En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 602.23 PTS
-
5 607.00
-
SBF 120 PTS
4 421.72
-
DAX PTS
12 380.31
-0.71 %
Dowjones PTS
27 076.82
-0.52 %
7 852.41
-0.51 %
1.101
+0.07 %

Mi-séance Paris : début de semaine parfaitement stable

| Boursier | 484 | 2 par 1 internautes

Bonne résistance du secteur bancaire qui fait partie des plus fortes hausses

Mi-séance Paris : début de semaine parfaitement stable
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 oscille autour de son point de clôture de vendredi soir, juste au-dessus des 5.600 points, depuis ce matin. C'est donc une tendance stable qui prévaut vers la mi-journée avec peu d'écarts sur les valeurs du CAC40. A noter une bonne résistance du secteur bancaire qui fait partie des plus fortes hausses malgré l'éventualité de voir encore le taux de dépôt de la BCE reculer lors de la prochaine réunion du comité de politique monétaire, ce jeudi. Un rendez-vous qui précède la réunion de la Fed du 18 septembre et pour laquelle une baisse des taux d'un quart de point sur les fed funds semble acquise, la fourchette devant ainsi être ramenée entre 1,75 et 2% (contre 2-2,25% actuellement).

Jerome Powell s'est exprimé en fin de semaine dernière lors d'un débat à Zurich consacré à la croissance économique et aux politiques monétaires. Le président de la Réserve fédérale n'a finalement pas fait d'annonces spectaculaires, mais rien dans ses propos n'a contredit les attentes des marchés financiers quant à de nouvelles baisses de taux. Le président de la Réserve fédérale américaine a toutefois répété que la banque centrale surveillait de près les facteurs de risque, notamment l'affaiblissement de l'inflation, ce qui a été interprété comme le signe que la Fed baissera à nouveau ses taux directeurs à l'issue de sa réunion du 18 septembre prochain.

VALEURS EN HAUSSE

* En tête du CAC40, Société Générale gagne 1,9% à 24,6 euros. Crédit Agricole et BNP Paribas progressent aussi d'environ 1,6%.

* Renault (+1,7% à 56,1 euros) : Le comité de nomination de Nissan va se réunir lundi pour discuter de candidats potentiels à la succession de son directeur général, Hiroto Saikawa, qui a laissé entendre qu'il était prêt à quitter ses fonctions.

* Axa gagne 1,2% à 21,8 euros. Deutsche Bank reste acheteur d'Axa avec en ligne de mire un cours de 25 euros.

VALEURS EN BAISSE

* Air France-KLM chute de 8,5% à 9,04 euros. Si le trafic de la compagnie franco-néerlandaise est resté dynamique an août, le marché craint un ralentissement de la demande et une baisse des recettes du groupe après que le management eut indiqué que "les réservations de dernières minutes sont plus faibles que prévu sur la période de pointe estivale". Les opérateurs semblent également s'inquiéter d'une possible reprise d'Aigle Azur. Alors que les candidats au rachat de la deuxième compagnie française, dont les avions sont cloués au sol depuis vendredi soir, ont jusqu'à ce midi pour déposer leur offre, Air France "travaillait ce week-end sur une offre de reprise pour tout ou partie de l'activité moyen-courrier d'Aigle Azur (9 appareils au total), pour pouvoir rafler une bonne partie des 10.000 créneaux horaires de décollage et d'atterrissage d'Aigle Azur à Orly et les positions de cette dernière sur l'axe franco-algérien, son point fort", écrivait 'La Tribune' samedi. Air France ne serait toutefois pas seul sur le dossier, les transporteurs à bas coûts comme Vueling ou easyjet pourraient notamment se manifester pour récupérer l'activité moyen-courrier alors que le groupe Dubreuil, la maison mère d'Air Caraïbes et de French bee, serait intéressé par la branche long-courrier. Déficitaire depuis 2012, Aigle Azur a réalisé l'an dernier un chiffre d'affaires d'environ 300 millions. La compagnie, qui paye une politique de diversification ratée, compte plus de 1.100 salariés.

* Orange perd 0,8% à 13,58 euros, cinquième séance de baisse d'affilée. JPMorgan a dégradé sa recommandation de "surpondérer" à "neutre" et son objectif de 16,5 à 15 euros.

* Worldline cède 0,7% à 62,7 euros. Credit Suisse a revalorisé le groupe de 47 à 51 euros, tout en réitérant son avis "sous-performance".

* DBV Technologies perd 3% sous les 18 euros. Les investisseurs réagissent cette fois aux informations faisant état d'un projet de levée de fonds outre-Atlantique pour la biotech française. La société a enregistré vendredi auprès de la SEC un formulaire F-3 en vue d'obtenir l'autorisation de réaliser une augmentation de capital pour un montant maximum de 300 millions de dollars. Il ne s'agit pour l'instant pas d'un prospectus d'opération et la société se réserve le droit de réaliser un ou plusieurs placements en fonction des besoins et conditions.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 2
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 23 septembre 2019

CODE OFFRE : RENTREE19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/09/2019

Les opérations de rachat par le prestataire de services d'investissement dans le cadre de cette convention cesseront au plus tard le 14 octobre...

Publié le 16/09/2019

Paul Hermelin a proposé au Conseil d'adopter à l'issue de la prochaine Assemblée Générale une gouvernance dissociant les fonctions de Président et de Directeur général...

Publié le 16/09/2019

Ces Green Bonds sont d'un montant de 500 ME portant intérêt au taux de 1,125% échéance 2031...

Publié le 16/09/2019

Au 30 juin, la trésorerie disponible de Theraclion s'élève à 3,1 ME...

Publié le 16/09/2019

Rendez-vous le 19 septembre...