En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 378.33 PTS
+0.62 %
5 378.0
+0.67 %
SBF 120 PTS
4 316.18
+0.66 %
DAX PTS
12 328.39
+0.97 %
Dowjones PTS
25 669.32
+0.43 %
7 377.54
+0.00 %
1.140
-0.28 %

Mi-séance Paris : Crédit Agricole est sanctionné

| Boursier | 581 | Aucun vote sur cette news

La bourse de Paris reprend pour l'instant l'intégralité du terrain perdu la veille

Mi-séance Paris : Crédit Agricole est sanctionné
Credits Reuters

LA TENDANCE

La bourse de Paris reprend pour l'instant l'intégralité du terrain perdu la veille. Le CAC40 récupère 0,6% en fin de matinée à 5.140 points. Après avoir passé l'essentiel de la séance dans le rouge, la bourse américaine a profité mardi d'une vague d'achats à bon compte dans la dernière heure de cotation pour finir en hausse pour la troisième séance consécutive. Les chiffres de l'inflation américaine pour le mois de janvier seront divulgués à 14h30 et ces données constituent désormais le centre d'intérêt majeur pour les investisseurs qui redoutent qu'un retour trop vigoureux de la hausse des prix ne contraignent la Fed à accélérer sa politique de retour à la normale sur le plan monétaire : hausse des taux et réduction du bilan, avec pour conséquence un moindre attrait pour les actions. Cela a été le fait déclencheur du mouvement de vente d'il y a dix jours et qui a plombé les marché. A suivre donc...

VALEURS EN HAUSSE

* Kering reprend 1,8% à 371,5 euros, au lendemain d'une baisse de 4% en dépit d'une publication annuelle de très belle facture... Marco Bruzzo, Directeur Général Délégué chez Mirabaud AM, note que le groupe de François-Henri Pinault a publié de "solides résultats tirés par Gucci, avec des ventes au quatrième trimestre 2017 en hausse de plus de 27%, 2% au-dessus du consensus, et un résultat opérationnel 5% supérieur aux attentes".

* Rexel (+7,5% à 14,62 euros) est porté par une belle publication annuelle. Le groupe a renoué avec une croissance organique de 3,5% en 2017 après deux années de baisse consécutive. Son Ebita ajusté a progressé de 6,1%, dans le bas de sa fourchette objectif initiale de +5% à +10% à cause notamment des interrogations liées au Brexit. Rexel proposera à ses actionnaires un dividende de 0,42 euro par action, en progression de 2 cents par rapport à l'an dernier. UBS note que les résultats du quatrième trimestre ont dépassé les attentes des analystes et que l'exécution de la stratégie progresse bien. Le broker suisse s'attendait à une réaction positive du marché après la mauvaise performance du titre au cours des dernières semaines, alors que les changements apportés par le PDG Patrick Bérard ont commencé à porter leurs fruits.

* Engie (+1% à 12,62 euros) : c'est bien Jean-Pierre Clamadieu, le patron de Solvay, qui succèdera à Gérard Mestrallet à la présidence du groupe. Il sera donc en binôme avec la directrice générale Isabelle Kocher, qui s'était résignée à ne pas avoir les deux casquettes.

* Solvay (+1,6% à 110,6 euros) : le départ de Clamadieu, dont la nomination sera effective à l'issue de l'assemblée générale d'Engie le 18 mai, est regretté par le groupe, qui cherche désormais un successeur en interne comme en externe.

* Danone (+0,7% à 64,3 euros) va réduire de 21,52 à 7,66% sa détention de Yakult. L'opération pourrait lui rapporter 1,2 MdE environ. Le Français conservera 7,66% du Japonais et continuera à collaborer avec lui.

* DBV Technologies bondit de 35% à 44,6 euros. Le laboratoire va pouvoir déposer une demande de mise sur le marché américain de son traitement de l'allergie à l'arachide des enfants de 4 à 11 ans, Viaskin Peanut. L'agence américaine du médicament a confirmé que les données d'efficacité et d'innocuité disponibles suffisent au dépôt du dossier. Le dossier sera déposé dans le courant du second semestre 2018.

VALEURS EN BAISSE

* Seule baisse significative sur le CAC40, Crédit Agricole perd 3% à 13,55 euros. Les chiffres publiés ce matin sont éloignés des attentes, la faute à une charge fiscale exceptionnellement élevée. L'établissement a en revanche dégagé un bénéfice sous-jacent proche des prévisions. En parallèle, le conseil d'administration a précisé les modalités de désintéressement des bénéficiaires du dividende majoré. En guise de mesure compensatoire, il sera proposé aux bénéficiaires une indemnité égale à une action ordinaire nouvelle pour 26 actions nominatives ouvrant droit au versement d'un dividende majoré au titre de l'exercice 2017. La valeur de l'indemnité ressort à 0,56 euro par action sur la base de la moyenne récente des cours. Le montant de l'indemnité a été déterminé sur la base d'une expertise indépendante réalisée par le cabinet Ledouble, qui a fixé une fourchette 0,45 à 0,63 euro. C'est le conseil d'administration qui a fixé son niveau précis.

* Vallourec (-0,1% à 4,66 euros) va supprimer environ 150 postes dans sa filiale dédiée aux produits de forage basée au Texas, aux Etats-Unis. La division Vallourec Drilling Products a vocation à quitter le périmètre. Le groupe avait annoncé en décembre avoir reçu une offre ferme de 63 M$ de National Oilwell Varco pour cet actif.

* CGG poursuit sa chute de 11% autour de 1,84 euro alors qu'il faudra encore attendre une semaine pour la livraison des nouvelles actions et des BSA (le 21 février).

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/08/2018

Vinci (+0,49% à 82,32 euros) évolue dans le vert à la Bourse de Paris, alors sa filiale Eurovia, spécialisée dans la construction d’infrastructures, vient de réaliser une acquisition aux Etats…

Publié le 20/08/2018

D'après le Ministre iranien du pétrole, cité aujourd'hui par l'agence 'Reuters'...

Publié le 20/08/2018

Le gouvernement italien a décidé de lancer le processus de révocation de toutes les concessions d'Autostrade, concessionnaire du tronçon d'autoroute qui s'est effondré à Gênes la semaine…

Publié le 20/08/2018

Caisse Régionale de Crédit Agricole Mutuel Brie Picardie Société coopérative à…

Publié le 20/08/2018

retour de manivelle