5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Mi-séance Paris : Alstom à l'affiche

| Boursier | 287 | Aucun vote sur cette news

Une nouvelle fois, le CAC40 peine à afficher une évolution franche...

Mi-séance Paris : Alstom à l'affiche
Credits Reuters

LA TENDANCE

Une nouvelle fois, le CAC40 peine à afficher une évolution franche. A la mi-séance, l'indice parisien progresse timidement de 0,18% à 5.278 points. Il faut remonter au 12 septembre pour voir le CAC40 afficher une hausse ou une baisse supérieure à 0,50% à la clôture, en l'occurrence une progression de 0,62%. La grosse actualité de la journée sur le marché français est clairement le rapprochement entre Alstom et Siemens Mobility. Une opération bien accueillie par les investisseurs. Au niveau macro, la présentation du projet de loi de finances sera scrutée de près.

ECO ET DEVISES

La confiance des ménages dans la situation économique diminue pour le troisième mois consécutif en septembre. L'indicateur qui la synthétise perd 2 points et atteint 101. Il demeure légèrement au-dessus de sa moyenne de longue période (100), précise l'Insee. Le marché anticipait un indice stable à 103.

A suivre cet après-midi aux Etats-Unis, les promesses de ventes de logements (16h00) et le rapport hebdomadaire du Département à l'énergie concernant les stocks pétroliers domestiques (16h30).

La parité euro / dollar atteint 1,174 ce midi. Le baril de Brent se négocie 58,2$ et le WTI 52,9$. L'once d'or se traite 1.287$ (-0,9%).

VALEUR EN HAUSSE

* Neopost (+7,2% à 35,2 euros) après être parvenu à stabiliser ses comptes semestriels. Le groupe vise pour le moyen terme un retour à la croissance organique et un maintien de la marge opérationnelle courante à un niveau supérieur à 18%, avec un objectif à terme de retour à plus de 20%.

* Guerbet (+7% à 77,4 euros), porté par les réactions positives aux résultats semestriels publiés hier soir. Le groupe a fait état, pour la première partie de l'exercice 2017, d'un Ebitda en progression de 14,9% à 64,5 ME contre 56,1 ME au 1er semestre 2016, soit 15,8% du chiffre d'affaires contre 14,9% au 30 juin 2016. C'est davantage que ce que prévoyaient les analystes. Bonne surprise également pour le résultat opérationnel et le profit net, qui ressortent à 40,7 ME (+56,4%) et 23,1 ME (+90,4%) respectivement.

* Alstom (+5,8% à 35,6 euros) après l'annonce du mariage avec Siemens Mobility. Baptisée Siemens Alstom, la nouvelle entité sera le numéro deux mondial des matériels roulants et le leader dans le domaine de la signalisation. L'allemand détiendra 50% de l'ensemble, tandis que le siège sera en France et que la direction sera assurée par Henri Poupart-Lafarge. Jusqu'à 8 euros de dividende exceptionnel pour les actionnaires actuels sont prévus.

*Akka Technologies (+3,4% à 47,8 euros). La nette amélioration des résultats au premier semestre a permis au groupe de confirmer ses objectifs de croissance pour 2017 après les avoir rehaussés fin juillet. La société anticipe une croissance organique supérieure à 5%, conjuguée à une nouvelle amélioration de ses marges.

* Bouygues (+2,4% à 40 euros), dans le sillage d'Alstom. Le conglomérat, qui détient 28,3% du groupe industriel français, s'est engagé à conserver l'intégralité de sa participation jusqu'à l'assemblée générale extraordinaire d'Alstom qui statuera sur le projet de fusion avec la branche ferroviaire de Siemens, au plus tard le 31 juillet 2018. Après cette date, Bouygues devrait solder son aventure.

* Air France KLM (+0,6% à 13,3 euros). Transavia, la filiale à bas coûts d'Air France KLM, devrait être bénéficiaire en 2017, a révélé la PDG de la branche française du transporteur low-cost, Nathalie Stubler, à 'La Tribune'. Après 2012, il s'agirait à peine du second exercice positif de la compagnie lancée en 2007.

VALEURS EN BAISSE

* Pixium Vision (-15% à 4,4 euros). La société n'avait plus communiqué depuis la fin du mois de juillet. Elle a fait plusieurs annonces positives ce matin mais aussi une négative qui pèse lourdement sur la valeur. Le groupe a suspendu temporairement les implantations du dispositif IRIS après avoir constaté que la durée de vie du dispositif est plus courte que prévu, "mais sans risque significatif pour les patients".

* SQLI (-10,8% à 41 euros), sanctionné après des résultats intermédiaires décevants. Le groupe vise malgré tout une forte amélioration de son EBITDA et de son résultat opérationnel courant au 2nd semestre par rapport aux six premiers mois de l'année. Suite à cette annonce, Portzamparc dégrade le titre d''acheter' à 'conserver' avec un objectif abaissé de 52,6 à 46,4 euros.

* Essilor (-0,6% à 102,6 euros). L'UE s'inquiète des conséquences sur la concurrence du projet de rapprochement avec l'italien Luxottica. La Commission a ouvert une enquête approfondie sur ce projet, comme les dernières rumeurs le laissaient entendre. La date butoir d'examen a été fixée au 12 février.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS