En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 421.09 PTS
-0.48 %
5 420.50
-0.50 %
SBF 120 PTS
4 337.97
-0.47 %
DAX PTS
12 727.16
-0.30 %
Dowjones PTS
25 199.29
+0.32 %
7 390.13
+0.00 %
Nikkei PTS
22 764.68
-0.13 %

Mi-séance : les smalls-caps à l'honneur en fin de semaine

| Boursier | 669 | Aucun vote sur cette news

L'indice parisien grappille quelques points à la mi-journée et pourrait se diriger vers une cinquième séance de hausse...

Mi-séance : les smalls-caps à l'honneur en fin de semaine
Credits Benoît Tessier / Reuters

LA TENDANCE

Le suspense est insoutenable : le CAC40 parviendra-t-il à sortir du canal -0,20% / +0,20% dans lequel il est enfermé depuis ce matin ? A la mi-journée, l'indice parisien grappille quelques points après en avoir perdu à peine plus à l'ouverture. Il évolue à 5.219 points après quatre séances de hausse consécutives. Le nouveau tir d'un missile de test par la Corée du Nord au-dessus du Japon n'est pas de nature à apaiser les craintes géopolitiques, mais les investisseurs accueillent désormais les provocations de Pyongyang avec davantage de sang-froid. A Paris, l'attention se focalise sur la nouvelle chute d'une biotech, AB Science, après une mauvaise nouvelle, attendue, sur son principal candidat-médicament, et sur les rumeurs selon lesquelles Axa chercherait à marier son activité de gestion d'actifs.

Les indicateurs avancés américains sont aussi attentistes que les indices européens : le Dow Jones a l'air de vouloir continuer à battre des records, mais le S&P500 et le Nasdaq sont orientés en très légère baisse, avant une batterie d'indicateurs macroéconomiques.

ECO ET DEVISES

Le programme est chargé aux Etats-Unis avec les ventes de détail et l'indice manufacturier Empire State de la Fed de New York (14h30), la production industrielle (15h15) puis les stocks et ventes des entreprises et l'indice du sentiment des consommateurs américains selon l'Université du Michigan (16h00).

La parité euro / dollar atteint 1,1938 sur une légère remontée du billet vert. Le baril de Brent se négocie 55,55$ et le WTI 49,93$. L'once d'or se traite 1.323$ (-0,5%).

VALEURS EN HAUSSE

* Lucibel (+18,4% à 3,29 euros) : le marché salue l'accord avec la filiale d'EDF spécialisée dans l'éclairage public Citelium, pour des réponses en commun à des appels d'offres.

* Anevia (+11% à 3,35 euros) : poussé spéculative sur le titre après l'annonce d'un partenariat avec Expway.

* Coil (+10% à 20,80 euros) : l'action poursuit sur sa lancée de la veille, toujours portée le renforcement de la capacité de production d'aluminium anodisé en continu avec l'inauguration d'une nouvelle ligne de pointe sur son site de Bernburg en Allemagne.

* Latécoère (+4,3% à 4,62 euros) : Oddo BHF initie le suivi du dossier avec un conseil 'acheter' et un objectif de 5,5 euros.

* Guerbet (+3,2% à 74,10 euros) : le spécialiste des produits de contrastes pour l'imagerie médicale bénéficie de réactions positives après l'annonce hier soir du feu vert donné par les autorités européennes pour Vectorio.

* Nokia (+2,2% à 5,17 euros) : Goldman Sachs a réitéré hier sa recommandation à l'achat sur le dossier, en visant 6,20 euros.

VALEURS EN BAISSE

* Genoway (-15,2% à 2,07 euros) : le titre chute après ses comptes semestriels.

* AB Science (+12,5% à 8,72 euros) : le CHMP de l'Agence européenne du médicament a émis un nouvel avis négatif pour la commercialisation du Masitinib dans la mastocytose systémique indolente sévère et réfractaire aux traitements symptomatiques, à cause notamment d'un manque de données. Le laboratoire envisage de lancer une étude confirmatoire pour emporter la décision, ce qui induit des frais additionnels et une glissade du calendrier.

* EuropaCorp (-4,3% à 2,22 euros) : la descente aux enfers continue pour la société de Luc Besson, après l'échec commercial de Valérian. L'action a perdu le tiers de sa valeur depuis fin août.

* Technicolor (-2,5% à 3,04 euros) : cinq séances consécutives dans le rouge pour le titre, qui ne parvient plus à convaincre les investisseurs après une nouvelle déception sur les comptes.

* Virbac (-2,3% à 128,50 euros) : dure semaine pour le laboratoire après un nouvel avertissement. La baisse reprend après le bref rebond consécutif au plongeon de 16%, mardi.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/07/2018

n appareil qui affiche un prix catalogue de 110,6 millions de dollars.

Publié le 19/07/2018

Franchissement en hausse des 5% du capital

Publié le 19/07/2018

A l’occasion du salon aéronautique de Farnborough, Airbus a fait part d’un nouvel accord hier en toute fin de séance. Ainsi, Uganda Airlines a signé un protocole d’accord avec le groupe…

Publié le 19/07/2018

Boeing discute avec plusieurs groupes, dont Airbus, en vue d'une offre commune pour un contrat de 4 milliards d'euros d'hélicoptères lourds en Allemagne. C’est ce qu’a déclaré le responsable…

Publié le 19/07/2018

Paris, le 17 juillet  2018       Bilan semestriel du contrat de liquidité de la société CRCAM du Morbihan CCI       Au titre du contrat de liquidité confié par la société…