5 387.65 PTS
-0.22 %
5 388.5
-0.20 %
SBF 120 PTS
4 296.34
-0.19 %
DAX PTS
13 088.00
-0.29 %
Dowjones PTS
24 585.43
+0.33 %
6 394.67
+0.00 %
Nikkei PTS
22 694.45
-0.28 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Mi-séance : camping-car, avion, train, le transport en vedette

| Boursier | 386 | Aucun vote sur cette news

Trigano, Airbus et Alstom sont parmi les dossiers les plus en vue de la séance du jour à Paris...

Mi-séance : camping-car, avion, train, le transport en vedette
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC 40 perd -0,3% à la mi-journée, à 5266 points, alors que les marchés européens sont un peu en manque de repères après une belle semaine boursière, avant l'ouverture de Wall Street. Au niveau politique, le parti d'Angela Merkel a remporté dimanche les élections législatives en Allemagne, ce qui lui permettra de poursuivre sa carrière de Chancelière. Mais sa marge de manoeuvre sera plus réduite pour monter une coalition. Au Japon, le Premier ministre Shinzo Abe va dissoudre la chambre basse pour provoquer un nouveau vote. Emmanuel Macron doit, lui, intervenir demain pour annoncer son projet européen. L'actualité des sociétés à Paris est dominée par l'éventuel rapprochement entre Alstom et Siemens Mobility et par le lancement par Air France de "Joon", sa compagnie à bas coûts long-courrier. Par ailleurs, Total a annoncé de nouveaux objectifs de moyen terme qui sont plutôt sèchement accueillis en bourse.

Les indicateurs avancés américains sont dans le rouge autour de midi.

ECO / DEVISES

Après un indice Ifo allemand un peu court en septembre (publié à 10h00), l'indice d'activité nationale de la Fed de Chicago (14h30) et l'indice manufacturier de la Fed de Dallas (16h30) sont en vue.

La parité euro / dollar atteint 1,1888 à la mi-journée. Le regain de vigueur du greenback est la conséquence directe d'une Angela Merkel perçue comme légèrement affaiblie. Le baril de Brent se négocie 57,21$ et le WTI 50,59$. L'once d'or se traite 1.295$ (-0,1%).

VALEURS EN HAUSSE

* Trigano (+3,3% à 130 euros) : le groupe poursuit son développement en Europe, en bouclant la prise de contrôle du slovène Adria, par l'acquisition de 85% du holding de contrôle dans des conditions financières qui n'ont pas été communiquées. Le principe de la transaction avait été révélé en juin dernier. L'action est sur des sommets historiques à la veille de la publication de ses revenus annuels.

* EDF (+2,1% à 10,54 euros) : Investec a réitéré sa recommandation à l'achat et son objectif de cours à 12 euros ce matin.

* Airbus (+1,8% à 78,68 euros) : Barclays affole les compteurs ce matin sur le dossier, en assignant un objectif de 110 euros (vs. 86 euros précédemment), le plus élevé de tous les bureaux d'études qui suivent l'industriel. L'avionneur européen est "nettement sous-valorisé" par rapport à son rival Boeing, estime l'analyste Phil Buller.

* Alstom (+1,7% à 33,10 euros) : le marché croit à un mariage avec Siemens Mobility. Des informations pourraient être fournies dès demain. En attendant, les deux groupes ont confirmé qu'ils discutaient.

* Bonduelle, Inside Secure et XPO Logistics Europe s'adjugent plus de 3%.

VALEURS EN BAISSE

* ESI Group (-3,4% à 39,61 euros) : cinquième séance dans le groupe pour ESI Group, qui paie toujours ses mauvais semestriels.

* Albioma (-2,9% à 18,67 euros) : quelques prises de bénéfices sur le dossier, après cinq séances dans le vert.

* ArcelorMittal (-1,8% à 21,30 euros) : l'aciériste est pénalisé par la forte baisse du minerai de fer. Les cours du minerai sont entrés en bear market (marché baissier) après avoir chuté de 12% la semaine passée, soit le plus fort recul hebdomadaire en 16 mois.

* Total (-1,4% à 45,31 euros) : la journée investisseurs concernant les perspectives de moyen terme reçoit un accueil tiède.

* Ubisoft (-0,9% à 58,57 euros) : l'assemblée générale annuelle qui a eu lieu vendredi a abouti à un soutien, attendu, au management actuel, qui n'a cependant pas réussi à faire approuver la résolution concernant le programme d'attribution d'actions gratuites aux salariés, du fait de l'abstention de son principal actionnaire, Vivendi, qui s'est à nouveau plaint de son traitement.

* Keyrus, Parrot et Altamir perdent plus de 3%.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2017

Annonce saluée

Publié le 14/12/2017

Mais un nouvel appareil dans les tuyaux

Publié le 14/12/2017

Altice USA, Charter et Comcast ont noué un accord prévoyant de créer une plateforme publicitaire commune, Interconnect, pour adresser le marché de New York, le principal marché du pays. "Pour les…

Publié le 14/12/2017

Le titre a pris appui sur la zone de support à 59 euros pour rebondir. Il repasse au-dessus de sa moyenne mobile à 50 séances tandis que celle à 20 séances reste haussière. De son côté, le RSI…

Publié le 14/12/2017

BNP Paribas annonce la nomination d’Alain Breffeil et d’Hélène Bois respectivement au poste de Directeur de la Clientèle Entreprises et de Directrice des ressources humaines de la Banque de…

CONTENUS SPONSORISÉS