En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 978.87 PTS
-1.47 %
4 965.50
-1.67 %
SBF 120 PTS
3 977.74
-1.77 %
DAX PTS
11 258.79
-2.30 %
Dowjones PTS
25 317.41
-0.50 %
7 141.21
+0.00 %
1.147
+0.09 %

Clôture Paris : troisième dans le rouge...

| Boursier | 739 | Aucun vote sur cette news

Fin de semaine en territoire négatif pour le CAC40...

Clôture Paris : troisième dans le rouge...
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40, en perdant encore 0,15% ce vendredi, à 5.349 pts, vient d'enregistrer une troisième séance consécutive de recul dans une ambiance relativement calme. Les décisions des trois banques centrales occidentales intervenues cette semaine, Fed, Banque d'Angleterre et Banque centrale européenne, n'ont pas réservé de surprises majeures. Sur l'ensemble de la semaine, l'indice parisien cède tout de même 0,9%. Outre-Atlantique, Wall Street s'offre de son côté un rebond pour le moment, les investisseurs observant toujours l'évolution des discussions au Congrès autour de la future réforme fiscale.

ECO/DEVISES

L'indice des anticipations d'inflation de la Fed d'Atlanta pour le mois de décembre 2017 est ressorti à +2,1%, contre +2% un mois auparavant. Cet indicateur mesure les anticipations d'inflation à un an, du point de vue des entreprises.

D'après la Fed, la production industrielle américaine pour le mois de novembre 2017 a progressé de +0,2% en comparaison du mois antérieur, contre un consensus de +0,3%. La production manufacturière est également en hausse de +0,2%, contre 0,3% de consensus. Enfin, le taux d'utilisation des capacités de production est ressorti à 77,1%, contre 77,2% de consensus.

L'indice manufacturier "Empire State" de la Fed de New York pour le mois de décembre 2017 est ressorti à 18, en ligne avec le consensus de place, contre un niveau de 19,4 rapporté un mois auparavant.

L'excédent commercial de la zone euro avec le reste du monde s'est réduit davantage qu'anticipé en octobre. Selon les premières estimations d'Eurostat, il atteint 18,9 milliards d'euros sur la période contre 26,4 MdsE le mois précédent et 24,6 MdsE de consensus. Les exportations ont augmenté de 8,8% tandis que les importations ont bondi de 10,1%.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,1765$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 57,4$ et le Brent s'affiche à 63,4$.

VALEURS EN HAUSSE

* Abivax bondit de 16,4%. Le laboratoire a annoncé que les résultats initiaux de la première cohorte de patients traités par ABX464-005 en phase IIa montrent une réduction statistiquement significative du réservoir viral du VIH dans le sang chez les participants et confirment la réduction du réservoir de VIH.

* GTT (+3,7%) a signé un contrat-cadre de prestations de services sur 5 ans avec Chevron Transport Corporation, en vertu duquel GTT va assister le groupe américain pour la maintenance et l'exploitation de 10 méthaniers équipés des technologies Mark III et NO96.

* LafargeHolcim gagne 2,9%. Le conseil d'administration du cimentier va modifier en profondeur son organisation, en vue de la rendre "plus agile" et "davantage tournée vers les marchés", explique-t-il dans un communiqué. Dans le nouveau schéma, "les pays auront la responsabilité de leurs résultats, tout en mettant un accent plus important sur le développement et l'exécution de stratégies de marché gagnantes". Les trente principaux pays rapporteront directement au comité exécutif et les fonctions business globales seront rassemblées sous une direction unique. Le comité exécutif ne comprendra plus que neuf membres, contre dix actuellement. Les modifications interviendront dès le 1er janvier prochain.

* Air Liquide gagne 1,2% après deux séances consécutives de recul.

* Safran remonte de 0,3% après le trou d'air boursier lié au revers majeur subi avec Dassault Aviation, qui a abandonné son projet Falcon 5X à cause du décalage entre les performances réelles et contractuelles du réacteur Silvercrest. Safran a précisé avoir provisionné la totalité des pénalités dues à son client au titre de la phase de développement.

VALEURS EN BAISSE

* Technicolor perd 5,1% au lendemain d'un rebond de 2,7%.

* Carrefour perd 2,3%. Les syndicats ont une approche différente de la période des fêtes. La CGT veut appeler à la grève à Noël mais FGTA-FO préfère ne pas jeter d'huile sur le feu avant la fin de l'année. Mais tous deux sont d'accord sur un point : Alexandre Bompard, PDG depuis l'été, n'a pas intérêt à refuser le dialogue en vue de l'annonce de son plan stratégique le 23 janvier.

* Vallourec cède 2,2%. La dernière augmentation de capital réservée aux salariés s'élève à 27 ME et se solde par l'émission de 6.749.755 actions nouvelles (représentant 1,49% du nombre d'actions en circulation), au prix de souscription unitaire de 3,77 euros pour la formule classique et 4 euros pour la formule à effet de levier. Cette offre porte le nombre total d'actions Vallourec en circulation à 457.987.760 au 14 décembre 2017.

* Sur le CAC40, Capgemini recule aussi de 1,9% avec STMicroelectronics (-1,4%).

* Société Générale recule de 1,9%. Cegedim a signé avec Franfinance, filiale de la Société Générale, une convention de cession de ses activités de financement des professionnels du secteur médical Cegelease et Eurofarmat, sous réserve de l'obtention de l'accord des autorités de la concurrence. Le prix de cession est de 57,5 millions d'euros, auquel viendra s'ajouter le remboursement du compte-courant d'associé, qui s'élevait au 30 juin à 13 ME.

* Airbus (-0,1%). La grande purge a démarré chez l'avionneur, comme les dernières rumeurs le laissaient penser. Mais le grand ménage ne commencera pas par Tom Enders, qui conservera les commandes jusqu'au terme de son mandat actuel, en avril 2019. En revanche, et comme les derniers bruits de couloirs le laissaient penser, Fabrice Brégier ne passera pas l'hiver. Le bras droit d'Enders et patron opérationnel du groupe va démissionner en février prochain et sera remplacé par l'actuel CEO de la filiale Airbus Helicopters, Guillaume Faury. Ces décisions spectaculaires ont été prises hier par le conseil d'administration, pour "garantir une succession ordonnée du leadership exécutif d'Airbus". Une façon pudique d'évoquer un grand coup de balai.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

Les Différents Types d'Ordre de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/10/2018

Innate Pharma a annoncé la signature d'un accord multi-termes avec AstraZeneca et MedImmune, son bras recherche et développement de molécules...

Publié le 23/10/2018

Eurofins a fait état d’une progression de 30,6% de son chiffre d’affaires au troisième trimestre, à 955 millions d’euros. La croissance organique est ressortie à plus de 5%, en ligne avec…

Publié le 23/10/2018

MDxHealth plonge de 12% à 2,29 euros dans un volume épais ce mardi...

Publié le 23/10/2018

AXA annonce avoir conclu un accord avec Fairfax Financial Holdings Limited afin de céder toutes ses activités d’assurance en Ukraine et de quitter le marché ukrainien. Selon cet accord, Fairfax…

Publié le 23/10/2018

STMicroelectronics est une nouvelle fois victime des prévisions décevantes d'un de ses concurrents...