Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 248.84 PTS
+0.62 %
6 182.50
+0.5 %
SBF 120 PTS
4 918.66
+0.7 %
DAX PTS
15 320.52
+0.82 %
Dow Jones PTS
33 815.90
-0.94 %
13 935.15
+0.91 %
1.201
-0.17 %

Clôture Paris : stable avant la Fed !

| Boursier | 710 | Aucun vote sur cette news

Toujours peu de mouvement pour le CAC40 dans l'attente du verdict de la Réserve Fédérale américaine ce soir...

Clôture Paris : stable avant la Fed !
Credits Reuters

LA TENDANCE

Toujours peu de mouvement pour le CAC40 dans l'attente du verdict de la Réserve Fédérale américaine ce soir. L'indice termine en repli symbolique de 0,01% à 6.054 pts. Le compartiment automobile s'est malgré tout distingué en bénéficiant de la belle publication de BMW qui anticipe un doublement de sa marge opérationnelle cette année avec une montée en puissance de l'électrique...
L'indice dollar reste sans grande évolution face à un panier de devises de référence. Le bitcoin se stabilise vers les 55.000$ sur Bitfinex. Les marchés attendent donc prudemment le communiqué monétaire de la banque centrale américaine, ainsi que l'intervention de Powell ce soir.

ECO ET DEVISES

D'après le rapport gouvernemental du jour aux États-Unis, les mises en chantier de logements pour le mois de février 2021 sont ressorties en forte baisse à 1,421 million d'unités, contre un consensus de 1,57 million et un niveau de 1,58 million rapporté un mois avant. Les permis de construire se sont établis à 1,682 million, contre 1,75 million de consensus et 1,881 million un mois auparavant.

Les cours du pétrole restent donc dans le rouge après un rapport hebdomadaire sur l'évolution des stocks de brut aux Etats-Unis plus 'calme' qu'au cours des dernières semaines. D'après le Département à l'Energie, les stocks domestiques de pétrole pour la semaine close le 12 mars février ont progressé de 2,4 millions de barils à 500,8 mb, contre une hausse de 2,7 mbj attendue par le consensus. Les réserves d'essence ont augmenté de 0,5 mb (contre un recul de 3,5 mb anticipé par le marché), alors que les stocks de produits distillés ont crû de 0,3 mbj par rapport à la précédente semaine, contre une baisse de 2,6 mb attendue.

Aucune évolution majeure n'est attendue de la part de la Fed de Powell, mais comme toujours, les détails du communiqué et le ton du patron de l'institution monétaire américaine auront leur importance. Notons que les décisions monétaires de la Banque d'Angleterre et de celle de Norvège sont attendues demain, alors que celle de la banque centrale japonaise sera connue vendredi.
La question de l'inflation et des rendements obligataires demeure centrale. Powell juge la poussée de l'inflation à court terme transitoire. Les rendements restent quant à eux assez tendus, avec un niveau voisin de 1,66% ce jour sur le T-Bond à 10 ans américain et un niveau de 2,41% sur le '30 ans', ce qui pèse sur les marchés actions.
Le communiqué monétaire de la Fed sera publié à 19 heures ce soir, alors que la conférence de presse de Jerome Powell se tiendra à 19h30.

VALEURS EN HAUSSE

Faurecia : +7% avec Technip Energies (+5%) et Nexans soutenu par de nouvelles notes de brokers

Orapi : +4,7% suivi de Valeo

Plastivaloire : +3,5% avec Seb

Renault gagne 3% et Stellantis près de 1,5% malgré la nouvelle chute du marché automobile européen en février. Les immatriculations de voitures particulières neuves dans l'Union européenne ont plongé de 19,3% le mois passé à 771.486 unités. Il s'agit du plus faible mois de février depuis 2013, précise l'Association des constructeurs automobiles européens. Les quatre principaux marchés de l'UE se sont repliés le mois dernier. L'Italie a affiché la plus petite baisse (-12,3%), tandis que les autres pays ont fait face à des reculs plus importants : Allemagne (-19,0%), France (-20,9%) et Espagne (-38,4%). Sur les deux premiers mois de l'année, les immatriculations affichent un repli de 21,7%, soit une contraction plus marquée que sur la même période de 2020. Au niveau des constructeurs, Renault a particulièrement souffert en février (-27,9%) avec une chute des ventes de 34,4% pour la seule marque au losange. Stellantis (-21,7%) ne fait guère mieux même si Peugeot limite les dégâts avec une baisse de 12,2%.

Publicis : +2,5% avec Arkema, IPSOS, Synergie, Michelin

Bic : +1,5% avec Rexel, Spie, SG, TF1, Vivendi et LVMH

SQLI : +1% suivi de L'Oreal, EDF et Bolloré

BNP Paribas monte de 1% alors que c'est au tour de Berenberg de relever son objectif de cours de 32 à 42 euros, un objectif qui reste donc inférieur aux cours actuels. Jefferies avait déjà revalorisé le dossier de 57 à 64 euros en étant à l'achat' sur la banque de la rue d'Antin.

VALEURS EN BAISSE

Neoen rechute de 8% suivi de Cegedim (-6%)

Elior (-6,5%). Le groupe a obtenu un PGE de 225 millions d'euros garanti à hauteur de 80% par l'Etat français pour consolider son assise financière et diversifier ses moyens de financement. La liquidité du Groupe est augmentée de la totalité de ce montant.
Le prêt garanti par l'Etat français est à échéance initiale de douze mois, avec option d'extension jusqu'à cinq années additionnelles. Cette option est exerçable par la société à sa discrétion, à l'issue de la période initiale d'un an. Dans le cadre de ce prêt, le groupe s'est engagé à se conformer à l'Engagement de responsabilité dont les caractéristiques sont décrites sur le site Internet du ministère de l'Economie, des Finances et de la Relance.

Atari : -4,5% avec Mersen, Voltalia, SII

Ubisoft recule de 3,5% alors que le broker Oddo BHF a ramené sa cible de 75 à 65 euros en étant 'neutre'.

Orpea cède 3,4%. Le groupe a dégagé en 2020 un EBITDAR (EBITDA avant loyers) en baisse limitée de 2% à 963 ME soit une marge de 24,6%, contre 26,3% en 2019. Le chiffre d'affaires 2020 s'était inscrit en hausse de +4,9% à 3.922,4 ME. Au 15 mars 2021, Orpea a précisé que 80% de ses résidents et 44% des salariés ont été vaccinés contre la Covid-19. Grâce au succès de la vaccination, le nombre de cas positifs a fortement diminué et représente à ce jour moins de 1% des résidents du groupe. Ainsi, plus de 90% des maisons de retraite du groupe ne présentent plus aucun cas positif de Covid-19.

McPhy : -3% avec Boiron, Balyo

Assystem : -2,5% suivi de BigBen, TechnipFMC, Accor, Cie des Alpes

ADP : -2% avec Veolia, BioMerieux

Savencia : -1,7% suivi de GTT, Essilor, Atos, Iliad

Fnac Darty (-1,7%) a annoncé le succès de son émission d'obligations à option de conversion et/ou d'échange en actions nouvelles et/ou existantes (OCEANE) de la société à échéance 2027 pour un montant nominal d'environ 200 millions d'euros. Le produit net sera affecté au remboursement de certains financements du Groupe, notamment son prêt à moyen terme (Senior Term Loan Facility) d'un montant de 200 ME venant à échéance en avril 2023. Cette opération s'inscrit dans la stratégie de financement à long terme de Fnac Darty qui vise à optimiser la maturité de la dette et la flexibilité financière du Groupe. Le groupe annonce le remboursement de l'intégralité de son Prêt Garanti par l'Etat (PGE) de 500 ME.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/04/2021

Les loyers bruts de Gecina ressortent à 158,1 ME, en hausse de 1,3% à périmètre constant bénéficiant du rattrapage de loyers d'exercices antérieurs...

Publié le 22/04/2021

SPIE, leader européen indépendant des services multi-techniques dans les domaines de l'énergie et des communications, annonce la signature d'un accord...

Publié le 22/04/2021

PSB Industries a réalisé sur le 1er trimestre un chiffre d'affaires de 42,5 ME, en retrait de -7,4% à taux de change et périmètre constants par...

Publié le 22/04/2021

En 2020, Cibox a accéléré son virage vers la micro-mobilité électrique, qui représente désormais plus de 80% de son activité, grâce à l'enrichissement...

Publié le 22/04/2021

Bureau Veritas annonce la cooptation de Christine Anglade Pirzadeh en tant qu'administratrice...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne