En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 398.32 PTS
-
5 387.50
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 320.54
-
DAX PTS
12 561.42
-0.98 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
-0.03 %
1.174
+0.17 %

Clôture Paris : quasiment stable, encore...

| Boursier | 709 | Aucun vote sur cette news

Nouvelle séance de faible volatilité à Paris...

Clôture Paris : quasiment stable, encore...
Credits Reuters

LA TENDANCE

Nouvelle séance de faible volatilité à Paris... Le CAC40, qui avait cédé 0,04% hier, a encore perdu 0,02% ce mercredi, à 5.362 pts en clôture... Les investisseurs surveillent toujours l'évolution de la situation politique en Espagne, alors que le président catalan Carles Puigdemont a proclamé l'indépendance hier soir, mais a aussitôt gelé sa mise en oeuvre pour ouvrir des discussions avec Madrid. Outre-Atlantique, Wall Street attend, également sans grand mouvement, l'arrivée des premières publications américaines du troisième trimestre, avec notamment celles des bancaires : JP Morgan Chase et Citigroup annonceront demain, avant Wells Fargo, Bank of America ou encore PNC Financial vendredi. Les opérateurs suivront par ailleurs dans la soirée les Minutes de la dernière réunion FOMC de la Fed.

ECO ET DEVISES

D'après le rapport du jour du Département américain au travail, les ouvertures de postes pour le mois d'août 2017 sont ressorties au nombre de 6,08 millions, contre 6,16 millions de consensus de place et 6,14 millions pour la lecture révisée du mois de juillet.

Les Minutes de la dernière réunion monétaire 'FOMC' de la Fed seront dévoilées à 20 heures. A noter par ailleurs les interventions prévues de Charles Evans (président de la Fed de Chicago) et John Williams (Fed de San Francisco) dans la soirée...

Le nouveau Prix Nobel d'Economie, Richard Thaler, s'est déclaré mardi inquiet au sujet des valorisations élevées sur les marchés "actions" dans un entretien à 'Bloomberg TV'. L'économiste américain de 72 ans, spécialiste de la finance comportementale, s'est dit "nerveux" et "déconcerté" par la faible volatilité et les niveaux élevés de valorisation à Wall Street. "Il semble que nous vivons le moment le plus risqué de nos vies, et pourtant les marchés d'actions semblent faire la sieste", a notamment déclaré M. Thaler ajoutant qu'il "admettait ne rien y comprendre"... "Je suis nerveux, et normalement quand les investisseurs sont nerveux, ils sont faciles à effrayer (...) mais rien ne semble effrayer ce marché", s'est-il étonné. Le Prix Nobel d'Economie estime en outre que si les gains récents sont basés sur l'anticipation d'un vaste réforme fiscale aux Etats-Unis, les investisseurs sont trop complaisants à ce sujet, étant donné les divisions qui règnent sur le projet de baisses d'impôts, et ce jusque dans le camp républicain.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,1846$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 50,7$ et le Brent s'affiche à 56,3$.

VALEURS EN HAUSSE

* Recylex grimpe de 8,5% après avoir déjà progressé de 4,9% hier.

* Engie, plus forte hausse du CAC40 ce mercredi, monte de 2,7%.

* EDF (+2,6%). L'ASN (Autorité de sûreté nucléaire) vient de rendre son avis relatif à l'anomalie de l'acier du fond et du couvercle de la cuve du réacteur EPR de Flamanville. Le régulateur considère que cette anomalie n'est pas de nature à remettre en cause la mise en service de la cuve sous réserve de la réalisation de contrôles spécifiques lors de l'exploitation de l'installation. La faisabilité de ces contrôles n'étant aujourd'hui pas acquise pour le couvercle, l'ASN considère que le couvercle actuel ne peut être utilisé au-delà de 2024. Le gendarme du nucléaire français avait donné son feu vert de principe fin juin avant de lancer une consultation du public sur l'équipement, pour lequel il avait exigé une longue série de contrôles de la part d'EDF et d'Areva après la découverte d'une trop forte concentration en carbone dans certaines zones de la cuve, qui risquait de compromettre sa résistance.

* Kering gagne encore 1,6% et enregistre ainsi une troisième séance consécutive de nette progression.

* STMicroelectronics (+1%). cherche à forcer l'échange des dernières obligations convertibles 2021 à 1% restant en circulation, soit un peu moins de 60 millions de dollars de nominal. Elle a notifié aux porteurs son intention de procéder au remboursement anticipé en date du 10 novembre. Le prix de conversion en vigueur des obligations est actuellement de 12,3622 dollars. L'ADR cote 19,76$ à New York et l'action européenne 16,715 euros. Pour être valable, l'option doit être exercée jusqu'au 26 octobre inclus.

VALEURS EN BAISSE

* Genfit chute de 7,4%. Le groupe a finalement levé aujourd'hui 180 millions d'euros sur le marché obligataire, car la forte demande lui a permis de placer plus de convertibles que prévu. Le prix unitaire des OCEANE a été fixé à 29,60 euros. Elles portent un coupon de 3,5%. Ce matin, la société biotechnologique nordiste a annoncé un placement obligataire portant sur 150 ME, en marge de l'annonce de sa trésorerie à fin septembre, qui atteignait 113,8 ME.

* PSB (-4,8%). Le chiffre d'affaires publié pour le compte du troisième trimestre 2017 par PSB Industries est plutôt décevant, comme le démontre la réaction du marché, qui fait baisser le titre en direction des 50 euros.

* SES (-3,5%) a pris un gros coup derrière la tête en séance à la Bourse de Paris,. Morgan Stanley est passé de pondération en ligne à souspondérer sur le dossier, pour une valorisation de 18,30 à 16,50 euros.

* TechnipFMC chute de 2,9% et s'affiche comme la plus forte baisse du CAC40 aujourd'hui. CGG cède pour sa part 4%.

* Crédit Agricole perd de son côté 1,4% et enregistre ainsi une quatrième séance consécutive de baisse.

* Safran (-1%). La Banque Fédérative du Crédit Mutuel a embauché la Société Générale pour placer 3,2 millions d'actions Safran, représentant 0,8% du capital du motoriste. Un placement privé par construction accélérée d'un livre d'ordres est en cours auprès d'institutionnels. Le titre sera sous pression aujourd'hui.

* Eiffage (-0,6%). La Banque Fédérative du Crédit Mutuel a fait part hier soir de son intention de solder sa participation dans Eiffage, qui représente 2,9% du capital, soit 2,8 millions d'actions. Là aussi, pression en vue sur le titre.

* Vivendi (-0,3%). Les rumeurs se succèdent dans le dossier Mediaset. La presse pense qu'un accord est proche entre Vivendi et Fininvest. L'Italien pourrait recevoir une compensation en échange de l'arrêt du contentieux juridique, et les parties remettraient en selle leur alliance dans la télévision payante, renforcée par Telecom Italia.

* BNP Paribas (stable). Les organisations environnementales qui militent en faveur de l'arrêt du financement des projets polluants verront d'un bon oeil les nouveaux engagements pris ce matin par BNP Paribas, qui a décidé de durcir sa politique en la matière, du moins envers les entreprises dont l'activité principale consiste à exploiter gaz et pétrole de schiste ou sables bitumineux. La banque française renonce en revanche sans condition à financer des projets pétroliers ou gaziers en Arctique.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

L'ANR triple net EPRA ressort à 54,9 E/action au terme du semestre...

Publié le 20/07/2018

    Compte-rendu de l'Assemblée Générale annuelle du 20 juillet 2018   L'assemblée générale mixte (ordinaire et extraordinaire) des actionnaires de la société BIGBEN…

Publié le 20/07/2018

Luxembourg, 20 juillet 2018 - Aperam annonce avoir mené à terme son programme de rachat d'actions annoncé le 30 janvier 2018 (ci-après le "Programme"). Au total,…

Publié le 20/07/2018

APRRLa filiale autoroutière d'Eiffage communiquera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre après la clôture de la Bourse.ICADELa foncière publiera ses résultats du premier…

Publié le 20/07/2018

A l’issue de la période d'acceptation initiale et des périodes de réouverture volontaire et obligatoire de l’offre, près de 96 % des actions de Realdolmen ont été apportées. En…