Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 348.30 PTS
-0.3 %
6 357.50
-0.07 %
SBF 120 PTS
4 986.64
-0.11 %
DAX PTS
15 376.83
-0.13 %
Dow Jones PTS
34 326.94
0. %
13 330.67
+0.13 %
1.221
+0.5 %

Clôture Paris : quasiment stable

| Boursier | 479 | Aucun vote sur cette news

Le CAC40 est resté quasiment inchangé ce mardi, pour terminer en repli symbolique de 0,03% à 6...

Clôture Paris : quasiment stable
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 est resté quasiment inchangé ce mardi, pour terminer en repli symbolique de 0,03% à 6.273 points. Les nombreuses publications trimestrielles continuent d'animer le marché avec du (très) bon comme Alten ou Schneider et du plus décevant avec bioMerieux...
La Fed sera au centre de toutes les attentions demain mercredi. Si aucun bouleversement n'est attendu, les investisseurs anticipent déjà la prochaine étape, à savoir le fameux 'tapering'... Compte tenu du fort redressement de la première économie mondiale, les économistes interrogés par Bloomberg estiment désormais que la Réserve fédérale devrait commencer à réduire ses achats mensuels d'actifs de 120 milliards de dollars avant la fin de l'année, soit un peu plus tôt que prévu le mois dernier. La première hausse des taux d'intérêt n'est en revanche toujours pas attendue avant 2023.

ECO ET DEVISES

Sur le front macro, l'indice de confiance des consommateurs américains pour le mois d'avril est ressorti à 121,7 selon le Conference Board, très nettement supérieur au consensus qui se situait à 113. La lecture révisée du mois de mars s'établit quant à elle à 109. L'indice manufacturier de la Fed de Richmond s'est de son côté maintenu à 17 en avril, contre 22 de consensus.

La première estimation du PIB au premier trimestre sera suivie de près jeudi, de même que l'évolution des dépenses et revenus des ménages en mars (vendredi).

Les marchés suivront aussi cette semaine les annonces de Joe Biden, qui s'exprimera mercredi pour la première fois devant le Congrès américain réuni en session conjointe. Ce devrait être l'occasion pour le président démocrate de présenter le 2e volet de son plan de relance, baptisé "American Families Plan", qui serait doté de plus de 1.000 milliards de dollars pour financer notamment des congés familiaux ou de maladie, des crèches ou la gratuité de certaines universités. Les opérateurs s'intéressent plus particulièrement au financement du plan, qui sera assuré par des hausses d'impôts pour les ménages américaines les plus aisés.

Sur les marchés obligataires, les taux se tendent légèrement avec un rendement du T-Bond américain à 10 ans qui pointe à 1,584% et celui du "30 ans" à 2,258%, contre respectivement 1,76% et 2,49% à leurs plus hauts de mars. Les investisseurs suivront avec attention le déroulement en fin de journée de l'adjudication par le Trésor américain de 62 milliards de dollars de titres à sept ans car la faiblesse de la demande lors de l'opération équivalente de février avait déclenché un mouvement de ventes massif.
Du côté des changes, l'indice du dollar progresse de 0,1% à 90,9 points face à un panier de devises, et l'euro est stable face au billet vert à 1,208$ entre banques.

Le marché pétrolier reste hésitant, toujours tiraillé entre d'un côté la réouverture des économies, à commencer par les Etats-Unis, et de l'autre, la propagation de la pandémie dans certaines régions du monde, dont l'Inde, le Brésil et le Japon. Le WTI avance à 62,4$ le baril sur le Nymex pour le contrat à terme de juin et le Brent pointe à 65$90 .
Enfin, sur le marché des "cryptos", le bitcoin s'adjuge 2% sur 24h autour de 54.880$ sur la plateforme Bitfinex...

VALEURS EN HAUSSE

Tarkett (+26% à 20,10 Euros) s'aligne sur le prix de l'offre pour la reprise de cotations.

Genomic : +9,8% avec ID Logistics (+5,5%) avec Europcar et EDF qui reste sujet à la spéculation en attendant son plan stratégique

Alten grimpe de 5,5%. Au 1er trimestre 2021, l'activité du groupe a reculé de 1,3%, à 681,1 millions d'euros mais la reprise de l'activité, perceptible au dernier trimestre 2020, s'est confirmée début 2021... Progressivement, le taux d'activité s'améliore pour atteindre 90% en mars 2021. Au 1er trimestre 2021, il s'est établi à 88,5% (89,8% l'an passé).

OSE Immunotherapeutics grimpe de 5%, alors que le groupe et Veloxis Pharmaceuticals, filiale américaine du groupe japonais Asahi Kasei, ont annoncé un accord de licence mondial qui octroie à Veloxis Pharmaceuticals les droits mondiaux pour développer, fabriquer, enregistrer et commercialiser FR104, un fragment d'anticorps monoclonal antagoniste de CD28, dans toutes les indications de transplantation. Selon cet accord, OSE Immunotherapeutics recevra de Veloxis jusqu'à 315 millions d'euros en paiements d'étapes potentiels, dont un paiement de 7 millions d'euros dû à la signature, des paiements d'étapes liés au développement, à l'enregistrement et à la commercialisation du produit ainsi que des redevances échelonnées sur les futures ventes potentielles. Veloxis prendra en charge tous les coûts de production, de développement et de commercialisation de FR104 dans les indications de transplantation.

Solutions30 : +5% avec Sword (+4%) et BigBen après les comptes

Axway : +3,5% avec Fermentalg, Nacon

STEF : +2,5%, Xilam, SG

AKKA : +2% avec Nicox, Somfy, Voltalia

Mersen : +1,5% avec Crédit Agricole, Veolia, LVMH Infotel

Neoen : +1% avec Carrefour et Cie des Alpes

Schneider Electric limite ses gains à environ 0,7% après avoir progressé de 3% en début de séance, sur un nouveau plus haut historique. Le groupe industriel a rehaussé ses objectifs 2021 à la faveur du bond de son chiffre d'affaires au premier trimestre dans un contexte de forte demande. Sur les trois premiers mois de l'année, les revenus ont grimpé de 11,9% et de 13,5% en données organiques, à 6,53 milliards d'euros. Le spécialiste des produits de gestion de l'énergie et des automatismes industriels prévoit désormais une croissance organique de son Ebita ajusté entre 14% et 20% cette année, contre +9% à +15% attendu auparavant. La croissance organique du chiffre d'affaires devrait être comprise entre 8% et 11%, contre un précédent objectif de 5% à 8%, et la marge d'Ebita ajusté devrait ressortir entre 16,7% et 17,1% alors que le groupe prévoyait auparavant un taux d'environ 16,1% à 16,5%.

VALEURS EN BAISSE

bioMérieux décroche de 6,9%, sur un plancher de plus d'un an. Le spécialiste du diagnostic in vitro a fait état d'un chiffre d'affaires trimestriel de 845 millions d'euros, en croissance de 9,9%, globalement en ligne avec les attentes. En revanche, dans un contexte d'amélioration de la situation sanitaire aux États-Unis, qui conduit à une réduction de la demande pour les panels respiratoires de Biofire, le groupe a revu sa guidance semestrielle et annuelle à la baisse. La progression des ventes au premier semestre est en effet maintenant estimée autour de 10%, à taux de change et périmètre constants. Dans un contexte très incertain et une évolution contrastée de la pandémie, la croissance organique des ventes pour l'année est de son côté désormais attendue de neutre à autour de 5%, contre une hausse de 5 à 8% visée précédemment. Malgré un degré d'incertitude élevé, l'objectif annuel de résultat courant contributif est maintenu.

Navya : -5% suivi de SII (4%)

Vallourec : -3% suivi de Coface, CGG, K&B

Vilmorin : -2% suivi de Interparfums, Jacquet Metals

Rexel : -1,8% suivi de Michelin qui abandonne 1,6% au lendemain d'une publication trimestrielle sans grande surprise. Le pneumaticien a fait état de revenus de 5,448 MdsE, en progression de 2,3% avec un impact parités défavorable de 6%, et a confirmé l'ensemble de ses objectifs 2021. Michelin a réitéré sa guidance d'un résultat opérationnel des secteurs annuel supérieur à 2,5 milliards d'euros à parités constantes et un cash-flow libre structurel d'environ 1 MdE.

IPSOS : -1,5% avec Safran, Airbus, Elior, Ubisoft, Vicat, Aubay, Scor

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 mai 2021

CODE OFFRE : FLASH21

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : FLASH21 lors de votre ouverture de compte.

Du 1er au 31 mai 2021

MIEUX QUE GRATUIT ?
"Un ordre de bourse qui vous rapporte"

Tradez gratuitement et recevez 1€ par ordre exécuté
sur tous les produits de la gamme Morgan Stanley*
Valable sur tous les ordres >= à 500€*, offre limitée à 200€

Découvrir l'offre

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Communication à caractère promotionnel. *Voir conditions de l'offre.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/05/2021

Le CAC 40 toujours dans le vert avant l’ouverture des marchés américains. Marchés américains attendus également en hausse de leur côté à en croire les contrats futurs sur les indices.Les…

Publié le 18/05/2021

Alors que les centres commerciaux rouvrent leurs portes demain mercredi, les boutiques Free présentes dans ces centres accueilleront de nouveau dès...

Publié le 18/05/2021

Tesla cède encore du terrain avant bourse à Wall Street sous les 570$...

Publié le 18/05/2021

Voltalia va céder 100% de ses parcs éoliens VSM2, 128 mégawatts et VSM4, 59 mégawatts, à la utility brésilienne Copel. La vente effective aura lieu le 30 novembre 2021, une fois que les…

Publié le 18/05/2021

L’Autorité des marchés financiers (AMF) a annoncé avoir constaté, en lien avec la Commission de Surveillance du Secteur Financier (CSSF), autorité compétente au Luxembourg, que la société…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne