En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 000.78 PTS
-1.04 %
4 992.50
-1.14 %
SBF 120 PTS
3 998.90
-1.25 %
DAX PTS
11 313.05
-1.83 %
Dowjones PTS
25 317.41
+0.00 %
7 141.21
+0.00 %
1.147
+0.04 %

Clôture Paris : pas de rebond, finalement...

| Boursier | 406 | Aucun vote sur cette news

Troisième séance consécutive de baisse pour le CAC40...

Clôture Paris : pas de rebond, finalement...
Credits Reuters

LA TENDANCE

Bien orienté en début de séance, marqué par un retour sur les 5.500 pts, le CAC40 s'est montré plus hésitant dans l'après-midi, finissant sa course en baisse de 0,17% à 5.448 pts ce jeudi. Du côté des valeurs, le secteur pétrolier profite du rebond des prix du pétrole, tandis que le secteur du luxe subit des prises de bénéfices. Aux Etats-Unis, Wall Street évolue en ordre dispersé actuellement, avec une correction pour les "technos", au lendemain d'un nouveau record historique en clôture pour le Nasdaq. Les opérateurs restent donc prudents dans l'attente de la réunion du G7 demain et samedi, et des réunions monétaires de la Fed et de la BCE la semaine prochaine. Sur le front des devises, l'euro poursuit sa remontée, à désormais plus de 1,18$, de quoi perturber un peu plus les sociétés européennes exportatrices...

ECO ET DEVISES

Pas de surprise pour la croissance européenne au premier trimestre 2018. Le PIB, corrigé des variations saisonnières, a bel et bien progressé de 0,4% dans la zone euro sur les trois premiers mois de l'année, vient de confirmer Eurostat. En glissement annuel, la croissance est également maintenue à 2,5%.

A l'approche du sommet du G7 de vendredi et samedi au Canada, chaque partie campe sur ses positions dans le bras de fer commercial déclenché par Washington... La Commission européenne a annoncé mercredi que les nouveaux droits de douane sur les produits américains s'appliqueraient dès juillet. De son côté, Donald Trump ne donne pas vraiment de signe de conciliation avant le sommet du G7... Seules les relations commerciales avec la Chine semblent ainsi se détendre quelque peu, le Secrétaire US au commerce Wilbur Ross ayant expliqué que Washington était parvenu à un accord avec l'équipementier télécom chinois ZTE lui permettant de refaire des affaires avec ses partenaires américains... Mercredi, la Commission européenne a annoncé que ses représailles, sous forme de droits de douane sur les produits américains, s'appliqueraient dès le mois de juillet.

La Commission européenne propose aux Etats membres des taxes additionnelles, généralement à hauteur de 25%, sur une liste de produits fabriqués aux Etats-Unis, allant de l'acier et l'aluminium aux jeans, en passant par les motos ou les cranberries. Le montant des importations visées est de 2,8 milliards d'euros, un montant inférieur aux marchandises européennes concernées par les taxes Trump (environ 6,4 MdsE). L'Allemagne, qui craint également que Trump ne taxe ses automobiles, est particulièrement remontée. Angela Merkel a ainsi déclaré qu'elle était prête à ne pas adopter de communiqué commun au G7, si ce sommet devait acter de nouveaux reculs sur le commerce ou le climat. L'absence d'un communiqué final serait considérée comme un échec, et une étape supplémentaire dans la détérioration des relations entre les Etats-Unis et ses principaux alliés commerciaux.

Sur le front économique, le Département US au Travail vient d'annoncer que les inscriptions hebdomadaires nouvelles au chômage, sur un rythme ajusté des variations saisonnières, avaient reculé de 1.000 la semaine passée pour ressortir à 222.000. Le consensus tablait sur 220.000. La moyenne à quatre semaines a atteint 225.500 pour la période terminant le 2 juin, en hausse de 2.750 par rapport à la semaine antérieure.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,1823$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 65,9$ et le Brent s'affiche à 76,9$.

VALEURS EN HAUSSE

* Marie Brizard Wine & Spirit s'envole de 10,8%, et passe la barre des 7 euros.

* Stallergenes Greer bondit de 8,4%, logiquement porté par le relèvement d'objectifs annoncé ce matin par le management du groupe. Le laboratoire pour le traitement des allergies vise à présent un chiffre d'affaires 2018 compris entre 270 et 280 millions d'euros (260 ME en 2017), et un EBITDA allant de 40 à 50 ME. Stallergenes Greer prévoyait jusqu'ici une croissance des revenus dans la fourchette moyenne à un chiffre et un EBITDA supérieur aux 21,9 ME enregistrés en 2017.

* Plus forte hausse du CAC40, TechnipFMC reprend encore 4% pour sa troisième séance consécutive de progression. Le groupe publiera ses résultats du deuxième trimestre 2018 le mercredi 25 juillet. Total monte aussi de 1,2%.

* Crédit Agricole gagne 0,6%, avec BNP Paribas (+0,8%) et Société Générale (+0,7%). Axa gagne également 0,8%.

* CNP Assurances (+0,4%) a sollicité l'agence de notation Moody's afin d'obtenir une notation de sa solidité financière, en complément de celle attribuée par S&P Global Ratings depuis 2006. Moody's vient d'attribuer à CNP Assurances la notation de solidité financière 'A1' perspective 'stable'.

VALEURS EN BAISSE

* Rémy Cointreau perd 4,8% malgré le relèvement de l'objectif de rentabilité à moyen terme. Le groupe a en effet rehaussé son objectif de progression de sa marge opérationnelle courante sur la période des 3 ans à fin mars 2020. Pour les exercices 2017-18, 2018-19 et 2019-20, il anticipe désormais une progression cumulée de 2,4-3,0 points (contre un objectif de +0,8-1,8 points précédemment), à devises et périmètre constants. Sur l'exercice 2017-2018, clos le 31 mars, le groupe de spiritueux, dont le titre se négocie sur des niveaux de valorisation équivalents à un groupe de luxe, a dégagé un résultat opérationnel courant de 236,8 millions d'euros, en hausse organique de 14,1%. Le consensus tablait sur un profit opérationnel de 235,5 ME et sur une croissance organique de ce dernier 12,9%.La marge opérationnelle courante du groupe dans son ensemble, toujours en termes organiques, ressort à 220% sur la période, soit une amélioration de 1,3 point par rapport à l'exercice 2016-2017).

* Hermès International concède 4,7%, pénalisé par une nouvelle dégradation d'analyste. Après HSBC et le Credit Suisse ces derniers jours, Exane BNP Paribas a, à son tour, abaissé sa recommandation sur le dossier. Le courtier est désormais à 'sous-performer' malgré un objectif maintenu à 498 euros. LVMH perd de son côté 3,3% avec Kering (-4,1%).

* Sur le CAC40, ArcelorMittal cède également 2,4% avec AccorHotels (-2,3%) ou encore Sodexo (-2,3%).

* Airbus (-0,3%) revendique 111 commandes nettes sur la période allant de janvier à mai 2018. Les commandes brutes se chiffrent à 161 appareils. Le groupe a livré 223 appareils sur la période de janvier à mai.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Tradez sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

Les Différents Types d'Ordre de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/10/2018

Eurofins Scientific gagne désormais 3,4% à 417,8 euros, dans un volume toutefois assez limité...

Publié le 23/10/2018

Orange Business Services et Telespazio, société commune de Leonardo et Thales, annoncent s’unir pour fournir des services de télécommunication par satellite au Ministère des Armées. Les deux…

Publié le 23/10/2018

Caterpillar a affiché un chiffre d'affaires de 13,5 milliards de dollars pour le troisième trimestre, contre 11,4 milliards au troisième trimestre 2017, soit une hausse de 18 %. Le bénéfice net…

Publié le 23/10/2018

Un des points faibles historiques d’Atos est revenu le hanter pour la deuxième publication consécutive : la faiblesse de sa croissance organique. Déjà décevante au premier semestre, elle…

Publié le 23/10/2018

Innate Pharma a annoncé la signature d'un accord multi-termes avec AstraZeneca et MedImmune, son bras recherche et développement de molécules...