Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 783.41 PTS
-2.28 %
5 785.5
-2.14 %
SBF 120 PTS
4 450.34
-2.31 %
DAX PTS
12 284.19
-1.97 %
Dow Jones PTS
29 590.41
-1.62 %
11 311.24
-1.66 %
0.969
-1.47 %

Clôture : Paris marque une pause

| Boursier | 820 | Aucun vote sur cette news

Le CAC40 rompt sa série de cinq séances consécutives de hausse...

Clôture : Paris marque une pause
Credits Reuters

Le CAC40 met un terme à une belle série de cinq séances consécutives de hausse. Ce 17 août, l'indice parisien affiche un repli de -0,97% en clôture, revenant à 6.528 points, notamment affecté par la franche baisse du titre Sanofi (-5,68%). Dans ce recul généralisé du marché parisien, aucune valeur du CAC40 ne gagne 1%, puisque son champion du jour (Thales) prend seulement 0,96%. L'actualité des valeurs françaises et européennes étant quasi-inexistante, les opérateurs se sont intéressés à de petits dossiers et ont, en vain, tenté de trouver des motivations outre-Atlantique.

En zone euro, l'activité a un peu moins progressé que prévu au 2e trimestre. Le PIB, corrigé des variations saisonnières, a augmenté de+ 0,6% sur la période (+0,7% anticipée par les économistes) après une progression de +0,6% au 1er trimestre. Selon l'estimation préliminaire d'Eurostat, le PIB affiche une hausse de +3,9% en glissement annuel, après +5,4% au trimestre précédent. Le consensus était logé à +4%.

Au Royaume-Uni, les prix à la consommation ont continué à vivement progresser. Selon les données dévoilées par l'Office national de la statistique, l'inflation annuelle est ressortie à 10,1% en juillet (9,4% le mois précédent), contre un consensus de 9,8%. L'inflation n'avait plus atteint un niveau aussi élevé depuis 40 ans outre-Manche. La Banque centrale s'attend à ce qu'elle dépasse 13% plus tard cette année, lorsque les régulateurs permettront aux factures d'énergie d'augmenter à nouveau. L'inflation annuelle 'core', qui exclut les éléments les plus volatils, s'est établie à 6,2% (5,8% en juin) contre 5,9% attendu. En séquentiel, le CPI 'core' affiche une hausse de +0,3% (0,2% de consensus).
Les économistes sont de plus en plus pessimistes à propos du Royaume-Uni, où le risque d'une récession est désormais considéré comme beaucoup plus probable qu'improbable en raison de la pression croissante des coûts. Hier, les chiffres de l'emploi ont montré que les salaires réels, soit corrigés de l'inflation, avaient chuté de -3% sur les trois mois clos fin juin, le rythme le plus rapide depuis la création de la statistique en 2001. La BOE s'attend à ce qu'une récession s'engage au 4e trimestre, et se poursuive jusqu'au début de 2024.

A New York, Wall Street corrige après la publication de chiffres contrastés de la consommation. Le S&P 500 abandonne maintenant -0,91% à 4.266 pts. Le Dow Jones cède -0,65% à 33.929 pts. Le Nasdaq recule de 1,57% à 12.897 pts.
Les ventes américaines de détail du mois de juillet 2022 sont ressorties stables, en comparaison du mois antérieur, alors que le consensus FactSet était de +0,2%. Un mois avant, la consommation américaine avait progressé de +0,8%. Hors automobile, les ventes de détail ont augmenté de +0,4% par rapport à juin, alors que le consensus tablait sur une stabilité (+0,9% un mois avant). Hors automobile et essence, les ventes progressent de +0,7% (+0,3% de consensus).
D'après le Département américain à l'Energie, les stocks domestiques de brut, hors réserve stratégique, ont chuté de -7,1 millions de barils, revenant à 425 mb lors de la semaine close le 12 août. Les exportations américaines de brut ont atteint un nouveau record. Les stocks d'essence ont reculé de -4,6 millions de barils (-1,1 mb de consensus). Les réserves de produits distillés ont crû de +0,8 millions de barils (+0,4 mb de consensus).
Les Minutes de la dernière réunion du FOMC de la Fed, qui pourraient fournir des indications supplémentaires sur la direction de la politique monétaire, seront communiquées ce soir. Les marchés estiment à 49,5% la probabilité d'un relèvement limité à 50 points de base du taux des 'fed funds' le 21 septembre (entre 2,75 et 3% donc), contre 50,5% pour une hausse de trois quarts de point (entre 3 et 3,25%), selon le baromètre FedWatch du CME Group.

Avec l'annonce de la très forte baisse des réserves américaines de pétrole sur la semaine passée, l'or noir s'est très légèrement repris avant de se retourner et prolonger sa tendance baissière. Le WTI perd désormais -0,49% à 86,71$. Le Brent de mer du Nord cède -0,53% à 92,28$.

L'euro est relativement stable à 1,0167$. L'once d'or fléchit de 1,02% à 1.761$. Le Bitcoin recule désormais de -2,33% revenant à 23.370$.

Les valeurs

* MBWS (+19,66% à 2,8 euros). Le spécialiste des vins et spiritueux est recherché. Le marché semble tabler sur une OPA de Cofepp qui, en date du 3 août, avait déclaré à l'AMF détenir 78,52% du capital de MBWS. Une application de quelque 61.000 titres a été passée vers 10h30 ce matin. L'action a ensuite été travaillée toute l'après-midi. Le titre est en hausse de plus de 80% depuis 1 mois. Le Bon de souscription (MBWS BSA 2022) gagne 38,1% aujourd'hui.

* Entourées ces dernières séances, certaines valeurs biotechnologiques restent encore recherchées à l'image de Poxel (+4,08% à 2,68 euros), Lysogène (+1,17% à 0,689 euro), Abionyx Pharma (+0,97% à 2,085 euros). GenSight cède -1,32% à 3,9 euros. En revanche, Adocia (-5,23%), Nanobiotix (-1,55%), Genomic Vision (-5,47%) subissent des prises de bénéfices. Abivax (-1,93%), Innate Pharma (-2,96%), AB Science (-2,5%), Valneva (-2,41%), DBV Technologies (-1,26%) reculent encore.

* Sanofi (-5,68% à 81,67euros). Le groupe pharmaceutique français termine avant-dernier du CAC40. Le titre recule à nouveau, après l'annonce de l'arrêt de son programme de développement clinique de l'amcenestrant, un traitement oral de certains cancers du sein. Un comité indépendant de suivi des données a constaté que, comparativement au groupe témoin, l'amcenestrant en association avec du palbociclib n'a pas atteint le seuil pré-spécifié justifiant la poursuite du traitement. Il a donc préconisé l'arrêt de l'essai. Sanofi va continuer d'évaluer les données de l'essai et prévoit de communiquer prochainement ses résultats à la communauté scientifique. Toutes les autres études consacrées à l'amcenestrant, en particulier dans le traitement du cancer du sein au stade précoce (AMEERA-6), seront arrêtées.
Le laboratoire pharmaceutique avait déjà été fortement chahuté en bourse la semaine passée, plombé par plusieurs vents contraires, et notamment les craintes de poursuites judiciaires liées au Zantac aux Etats-Unis. Sanofi recule de près de 6% sur les derniers jours de cotation.

* Technip Energies (-0,66% à 12,13 euros). En consortium avec Subsea 7 et Samkang M&T, le groupe a été sélectionné par Corio Generation et TotalEnergies (+0,08%) pour la réalisation d'une étude d'ingénierie d'avant-projet détaillée (FEED) pour le projet de parc éolien offshore Ulsan Gray Whale 3, situé au large de la côte Est de la Corée du Sud. Ce contrat FEED couvre l'ingénierie du flotteur, de l'amarrage et du câblage en collaboration avec un turbinier. Le projet Gray Whale 3, visant à développer un parc éolien offshore flottant de 504 MW situé à environ 60 à 70 kilomètres du port d'Onsan à Ulsan, est l'un des trois projets éoliens offshore que Corio Generation et TotalEnergies développent au large de la côte d'Ulsan pour une capacité totale installée de 1,5 gigawatts.

* Groupe ADP (-1,22% à 142,1 euros). Le trafic du groupe est en hausse de 11,9 millions de passagers en juillet par rapport à juillet 2021, avec 29,7 millions de passagers accueillis dans l'ensemble du réseau d'aéroports gérés. Il représente 83,7% du niveau du trafic groupe du mois de juillet 2019. Depuis le début de l'année, le trafic du Groupe ADP est en hausse de +116,8% par rapport à 2021, à 147,9 millions de passagers, soit 74% du niveau du trafic groupe sur la même période en 2019.

* Air France-KLM (-3,05% à 1,542 euro). La compagnie aérienne reste clouée au tarmac bien que Citi ait confirmé sa recommandation d'achat sur le dossier tout en revalorisant de 1,50 à 1,85 euro son objectif.

* Abivax (-1,93% à 9,15 euros). La société va changer de président. Le Dr Philippe Pouletty, fondateur d'Abivax et Président du Conseil d'administration depuis sa création en 2013, a informé le Conseil de sa volonté de consacrer son activité à d'autres projets, incluant des sociétés cotées. Il ne souhaite désormais plus assurer ses responsabilités de Président. En conséquence, il a informé le Conseil d'administration de sa décision de démissionner de son poste de Président, à effet immédiat. Il continuera néanmoins à accompagner le développement de la société en tant que membre du Conseil d'administration. Jusqu'à la nomination d'un nouveau Président permanent indépendant, Mme Corinna zur Bonsen-Thomas, membre indépendante du Conseil d'administration d'Abivax, assurera le rôle de présidente par intérim.

* Deezer SA (-1,8% à 4,37 euros). Le spécialiste du streaming musical se lance en Allemagne... RTL Deutschland a annoncé le lancement de l'application de streaming musical RTL+ Musik. Grâce à son partenariat avec Deezer, les abonnés payants de RTL+ en Allemagne pourront accéder à 90 millions de titres, à plus de 5.000 playlists éditorialisées et à une interface conviviale avec les fonctionnalités principales d'une expérience de streaming musical. Le lancement du service de streaming musical est au coeur de l'expansion de RTL+ vers une offre de divertissement cross-média. L'offre continuera d'évoluer avec le soutien de Deezer pour y intégrer du contenu et des fonctionnalités supplémentaires au fil du temps. Toutefois, le marché qui observe le repli de clientèle des plateformes video, reste prudent sur le dossier. Le titre redonne d'ailleurs -4,2% sur la semaine glissante.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 septembre

CODE OFFRE : SUMMER22

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER22 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 23/09/2022

Les principales Bourses européennes ont à nouveau clôturé dans le rouge, inquiétées par la politique monétaire agressive de la Fed. A Paris, l'évolution du CAC 40 a reflété ces craintes,…

Publié le 23/09/2022

Le CAC40 accuse de nouveau le coup ce vendredi, en baisse de 2,28% en clôture...

Publié le 23/09/2022

Faux espoir! Les 'futures' annonçaient ce matin un modeste rebond pour le CAC 40, tout du moins un niveau d'ouverture au-dessus des 5...

Publié le 23/09/2022

Le CAC 40 est-il tombé trop bas aux yeux des investisseurs? Suffisamment hier pour susciter des envies de rachats à bon compte ce matin :...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/09/2022

Vetoquinol, laboratoire spécialisé dans la santé animale, a souhaité apporter quelques compléments sur la stratégie mise en œuvre et ses perspectives. Les deux précédents plans stratégiques…

Publié le 23/09/2022

Le chiffre d'affaires d'Augros s'élève à 10...

Publié le 23/09/2022

Suite à la téléconférence organisée le 15 septembre 2022 pour présenter ses résultats semestriels Vetoquinol souhaite apporter quelques compléments...

Publié le 23/09/2022

Au premier semestre 2022, le chiffre d'affaires d'Augros Cosmetic Packaging s'élève à 10,20 millions d'euros, contre 7,71 millions d'euros au premier semestre 2021, soit une hausse de 32%. Cette…

Publié le 23/09/2022

Le constructeur ferroviaire Alstom a été choisi par APS Holding et l’agglomération de Padoue pour fournir les nouvelles rames de tramways Translohr qui circuleront sur « SMART », le futur…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne

WEBINAIRES

Pour vous former en bourse

Nos webinaires d'octobre sont en ligne :
100% gratuits, 100% bonne humeur 😉


JE PARTICIPE