Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 701.98 PTS
+0.98 %
6 698.00
+1.07 %
SBF 120 PTS
5 247.64
+0.98 %
DAX PTS
15 643.97
+0.88 %
Dow Jones PTS
34 764.82
+1.48 %
15 316.58
+0.92 %
1.174
+0.05 %

Clôture Paris : les investisseurs hésitent ; le CAC40 fait une pause !

| Boursier | 816 | Aucun vote sur cette news

La bourse de Paris s'éloigne une nouvelle fois de ses records...

Clôture Paris : les investisseurs hésitent ; le CAC40 fait une pause !
Credits Reuters

LA TENDANCE

La bourse de Paris s'éloigne une nouvelle fois de ses records... Après déjà un repli de 0,83% hier, le CAC40 redonne 0,28% ce mardi à 6.819 points après un plus bas à 6.789 points en début de séance. Le CAC40 n'est cependant qu'à 2% de ses records absolus qui datent de presque 21 ans.

Paris et les places européennes marquent le pas sur une remontée de l'aversion des marchés au risque. Dans un contexte sanitaire toujours préoccupant, la prudence domine en Europe après les piétinements de croissance chinoise, la prolongation de l'état d'urgence sanitaire au Japon et la situation tendue en Afghanistan.

En revanche, la croissance de la zone euro au 2e trimestre a été confirmée à +2% par Eurostat en matinée. Il s'agit d'un net rebond par rapport au repli de l'activité de -0,3% observé au cours des trois premiers mois de 2021. En glissement annuel, le PIB, corrigé des variations saisonnières, affiche un gain de +13,6% (+13,7% annoncé précédemment). L'indice EuroStoxx 50 abandonne cependant -0,12%.

Le contexte géopolitique brouillon n'apaise pas non plus Wall Street qui est également en baisse, aidé par de mauvaises statistiques macroéconomiques. Le Dow Jones Industrial Average (DJIA) redonne -0,8% en séance tandis que le S&P 500 abandonne -0,73% à 4.447 pts. Le Nasdaq Composite cède -1,05% à 14.638 pts.

Les marchés demeurent prudents, face aux risques sanitaires et au potentiel ralentissement de croissance, après des statistiques décevantes en Chine (production et ventes de détail) et aux USA (indice Empire State, indice de confiance de l'Université du Michigan). Dans le même temps, des responsables de la Fed insistent sur la nécessité de lancer prochainement le 'tapering', réduction des achats d'actifs obligataires de la Fed actuellement logés à 120 milliards de dollars. D'autres demandent que la banque revoie son objectif d'inflation, le temps que le marché du travail s'améliore un peu plus encore.

Les chiffres américains de la consommation annoncés ce jour déçoivent. Les ventes de détail du mois de juillet 2021 sont ressorties en retrait de -1,1% en comparaison du mois antérieur, contre un consensus de marché de -0,2% et une lecture révisée à +0,7% un mois auparavant. Les ventes considérées hors automobile ont baissé de 0,4%, contre +0,2% de consensus de marché et +1,6% en juin. Hors automobile et essence, enfin, la consommation a régressé de 0,7%, après une hausse de 1,3% sur le mois antérieur.
La production industrielle américaine pour le mois de juillet a augmenté de 0,9% en comparaison du mois précédent, selon la Fed ce jour. Le consensus était de +0,4%. En juin, la production avait augmenté de 0,2% selon les données révisées aujourd'hui. La production manufacturière du mois de juillet a grimpé quant à elle de 1,4% par rapport à juin (+0,5% de consensus et -0,3% un mois plus tôt). Le taux d'utilisation des capacités est ressorti à 76,1% (75,7% de consensus et 75,4% un mois auparavant).
L'indice du marché immobilier américain de la National Association of Home Builders pour le mois d'août est ressorti à 75, en forte baisse, contre 80 un mois avant et 80 également pour le consensus de marché.
Enfin, les stocks des entreprises américaines pour le mois de juin 2021 sont ressortis en augmentation de 0,8% en comparaison du mois précédent, en ligne avec le consensus, après une progression révisée à 0,6% pour le mois de mai 2021.

Le baril de brut WTI cède 0,15% à 67,17$. Le Brent de la mer du Nord recule de 0,09% à 69,51$. Avec le ralentissement en Chine et en Asie, la tendance de l'or noir est de plus en plus hésitante. Reuters a indiqué que l'Opep+ estime que les marchés pétroliers n'ont pas besoin de plus de brut que ce que l'organisation prévoit de produire pour les mois à venir, malgré la pression exercée par les Etats-Unis pour accroître l'offre.

L'once d'or s'apprécie encore de +0,14% à 1.782$. L'indice dollar gagne +0,55% face à un panier de devises. Le bitcoin régresse de 0,86% à 45.693$.

VALEURS EN HAUSSE

* Sur le CAC40, seuls Sanofi et Alstom gagnent plus de 1%, avançant respectivement de 1,41% et 1,17%.

* Schneider Electric se distingue en troisième position, avec une troisième séance de gains et un nouveau record historique à 154,5 euros en clôture(+0,85%).

* Gaussin (+7,8% à 7,32) a annoncé une première commande de Plug Power Inc. pour 20 tracteurs de parc fonctionnant à l'hydrogène (ATM-H2), qui seront déployés chez les clients actuels de Plug Power en Amérique du Nord. Les livraisons de ces véhicules commenceront à partir de novembre 2021.

* Atari prend finalement 3,3% (0,367 euro). Le groupe a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 21,4 ME (24 ME au titre de l'exercice précédent). Le résultat opérationnel ressort en perte de 0,6 ME, dont -0,8 ME au titre des activités de Casino menées en Afrique dont l'arrêt est en cours, contre un profit de 2,9 ME au cours de l'exercice précédent. Enfin, le résultat net consolidé estimé pour l'exercice ressort à -5,5 ME, à comparer à +2 ME au titre de l'exercice précédent. "Ces tendances masquent la montée en puissance des premières livraisons de l'Atari VCS depuis décembre 2020, et le début des activités développées sur la blockchain, lesquelles génèrent près de 12 % des revenus de l'exercice. L'activité relative aux NFT et à l'Atari Token a démarré au cours de cette exercice et a généré 2,5 ME de chiffre d'affaires", explique Atari.

VALEURS EN BAISSE

* Groupe ADP (-1,8% à 100,1 euros) a connu le mois dernier un trafic total en hausse de 11,5 millions de passagers par rapport à juillet 2020, avec 17,8 millions de passagers accueillis dans l'ensemble du réseau d'aéroports gérés. Ce trafic ne représente néanmoins que 49,7% de celui du mois de juillet 2019.

* Lagardère (-0,44% à 22,58 euros) a annoncé la signature par Hachette Book Group, filiale américaine d'Hachette Livre, d'un accord en vue de l'acquisition de l'intégralité du capital social de l'éditeur américain indépendant, Workman Publishing. Le montant de l'acquisition a été fixé à 240 M$. Le financement sera assuré par la combinaison des produits de cession de différents actifs sans augmentation significative de la dette nette.

* Le secteur bancaire recule en bloc : Société Générale (-2,17% ; 26,4 euros), Crédit Agricole (-1,94% ; 11,94 euros), et BNP Paribas -1,85% à 52,86 euros.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/09/2021

Le groupe européen doit améliorer sa compétitivité face à une concurrence accrue du groupe américain SpaceX et de ses lanceurs réutilisables.

Publié le 23/09/2021

BOA Concept annonce sa participation aux Forums Investor Access et Lyon Pôle Bourse Valeurs Régionales, respectivement les lundi 27 et mardi 28...

Publié le 23/09/2021

Au cours du premier semestre 2021, le chiffre d'affaires consolidé du groupe Altheora, s'est établi à 17,1 ME...

Publié le 23/09/2021

DOLFINES, expert dans les projets d'ingénierie et de services sur le marché des énergies traditionnelles depuis plus de 20 ans, a finalisé...

Publié le 23/09/2021

Pour le premier semestre de l'exercice 2021, Wedia a réalisé un chiffre d'affaires consolidé de 8,1 ME, en progression de 9% par rapport au premier...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne