5 319.17 PTS
-0.32 %
5 307.50
-0.41 %
SBF 120 PTS
4 234.88
-0.39 %
DAX PTS
12 993.73
-0.41 %
Dowjones PTS
23 358.24
-0.43 %
6 314.51
-0.39 %
Nikkei PTS
22 396.80
+0.20 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Clôture Paris : les 5.500 pts sont toujours là

| Boursier | 218 | Aucun vote sur cette news

Début de semaine dans le rouge...

Clôture Paris : les 5.500 pts sont toujours là
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 a débuté cette deuxième semaine du mois de novembre dans le rouge, en baisse de 0,19% ce lundi, à 5.507 pts en clôture, pénalisé notamment par la nouvelle correction des valeurs bancaires, et ce malgré la bonne tenue des valeurs pétrolières. L'indice parisien parvient tout de même à clôturer au-dessus des 5.500 pts pour la cinquième séance consécutive. Aux Etats-Unis, Wall Street hésite actuellement, dans une actualité riche sur le plan des fusions et acquisition. Broadcom propose de mettre la main sur Qualcomm pour environ 130 Mds$ ; Sprint et T-Mobile US ont renoncé à leur projet de fusion (poussant Sprint à nouer un partenariat avec Altice USA) ; Intel et AMD forment une alliance dans les puces pour ordinateurs pour concurrencer Nvidia ; enfin, des rumeurs évoquent un possible rapprochement entre Cavium et Marvell Technology...

ECO/DEVISES

Les prix à la production industrielle ont augmenté de 0,6% dans la zone euro en septembre, après une hausse de 0,3% au mois précédent. Le consensus tablait sur une progression de 0,4%. En glissement annuel, les prix à la production affichent une hausse 2,9% contre +2,5% en août et +2,8% attendu.

Se repliant de 56,7 en septembre à 56, l'Indice PMI Final IHS Markit Composite de l'Activité Globale dans l'Eurozone dépasse toutefois son estimation flash en octobre (55,9). Il indique ainsi la 52ème hausse mensuelle consécutive de l'activité dans la région. La France prend la tête du classement des pays par indice PMI en octobre, place qu'elle n'avait plus occupée depuis août 2011. L'économie française affiche en effet sa plus forte croissance depuis près de 6 ans et demi. L'Indice PMI Final IHS Markit de l'activité dans les services s'établit pour sa part à 55, et s'inscrit très légèrement au-dessus de son estimation flash (54,9). S'il fléchit par rapport au mois dernier, le taux d'expansion reste toutefois parmi les plus élevés de la période de croissance en cours.

L'Indice final IHS Markit de l'Activité de Services en France ressort à 57,3 en octobre, indiquant ainsi la deuxième plus forte expansion de l'activité depuis mai 2011. Certaines entreprises interrogées mentionnent un meilleur accès au crédit, tendance qui aurait contribué à cette dernière croissance du secteur. Parallèlement, l'Indice final IHS Markit Composite de l'Activité Globale, mesurant l'activité combinée du secteur des services et de l'industrie manufacturière, se redresse légèrement, de 57,1 en septembre à 57,4, atteignant ainsi un plus haut de 77 mois en octobre. Le consensus tablait néanmoins sur un niveau légèrement supérieur, à 57,5.

Les commandes à l'industrie allemandes, ajustées des variations saisonnières et des effets calendaires, ont progressé de 1% en septembre après avoir déjà bondi de 4,1% le mois précédent (contre +3,6% annoncé initialement). Le consensus tablait sur un repli de 1,5%. Les commandes en provenance d'Allemagne ont baissé de 0,1% alors que celles en provenance de l'étranger ont progressé de 1,7%, avec notamment une hausse de 6,3% de la part des pays de la zone euro.

En ce qui concerne la réforme fiscale promise par Donald Trump, l'examen du projet par le Congrès débute cette semaine. Cette étape doit permettre aux membres de la Commission d'obtenir une explication détaillée du projet de loi.

L'Arabie saoudite suscite l'inquiétude, après la purge opérée par le prince héritier Mohammed ben Salman. Ce dernier a donc ordonné samedi les arrestations de 11 princes et de nombreux ministres, ainsi que le limogeage de responsables au plus haut niveau militaire. Le prince Al-Walid ben Talal fait partie du vaste coup de filet 'anti-corruption'.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,1594$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 56,6$ et le Brent s'affiche à 63,5$.

VALEURS EN HAUSSE

* CGG grimpe de 10,4% à plus de 4,4 euros. TechnipFMC gagne 1,1% pour sa cinquième séance consécutive de progression. Vallourec progresse aussi de 2,1%. Le baril de pétrole poursuit sa hausse à plus de 56 dollars le WTI désormais.

* STMicroelectronics monte de 1,2% après avoir déjà grimpé de 2,7% vendredi. Le titre du groupe franco-italien est dopé par l'actualité des fusions et acquisitions dans le secteur des semi-conducteurs aux Etats-Unis.

* Valeo gagne 1,1% et enregistre ainsi une quatrième séance dans le vert. PSA Groupe reprend aussi 0,8% après deux séances de repli.

* Total (+0,3%) et Erg ont vendu à API leurs actifs de distribution de carburants et de raffinage en Italie, sur la base d'un prix de 750 ME. Le Français détenait 49% de la coentreprise. Il est désormais recentré sur les carburants poids lourds et les carburants pour l'aviation, ainsi que sur les lubrifiants, dont il a racheté la part minoritaire d'Erg.

* AccorHotels (stable) fait partie des entreprises qui ont été citées dans les médias du weekend comme étant corrélées au Prince Alwaleed Bin Talal, qui a été incarcéré lors d'une vaste opération menée par les autorités saoudiennes, visant des dizaines de notables et de politiciens du Royaume. Via son holding Kingdom Holding, il possède en effet 5,7% du capital du groupe hôtelier. Ses déboires judiciaires n'ont évidemment aucun impact sur le fonctionnement opérationnel d'AccorHotels.

VALEURS EN BAISSE

* Société Générale perd 3,6% à. Oddo BHF a revu en légère baisse ses estimations de résultats et son objectif qui passe de 48 à 47,1 euros. Le broker estime qu'en l'état, SG n'offre qu'un potentiel de hausse limité.

* BNP Paribas perd 1,2%. Les autorités américaines ont étendu leur enquête sur le rôle des banques Crédit Suisse, BNP Paribas et VTB dans l'émission de 2 Mds$ d'emprunts par le Mozambique, a appris le 'Wall Street Journal'. Les enquêteurs cherchent à savoir dans quelle mesure leurs interventions auraient pu favoriser le détournement des fonds publics au profit de certains dirigeants politiques locaux. L'affaire est connue depuis plusieurs mois.

* Crédit Agricole recule aussi de 1% avec Natixis (-1,3%) ou encore Axa (-0,4%).

* Sur le CAC40, Safran recule aussi de 0,8% avec Schneider Electric (-0,9%).

* Airbus (-0,6%). L'industriel a finalisé la cession de sa filiale de maintenance Vector Aerospace à StandardAero, six ans après l'avoir acquise. Les deux groupes ont trouvé un terrain d'entente vendredi dernier, mais les conditions exactes de la transaction n'ont pas été communiquées. Il y a quelques mois, un prix de l'ordre de 800 M$.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/11/2017

Affine a acquis auprès de la société belge Banimmo (dont elle détient 49,5 %), le marché Vaugirard, situé à Paris 15ème face à la gare Montparnasse. Cette galerie commerciale, ouverte sur le…

Publié le 17/11/2017

Gaussin Manugistique, spécialisée dans l'audit des process de manutention, a annoncé la réception usine par son distributeur Blyyd de 2 véhicules ATM (Automotive Trailer Mover) Full Elec. Les ATM…

Publié le 17/11/2017

Résultats trimestriels...

Publié le 17/11/2017

Article L. 233-8-II du Code de commerce et article 223-16 du Règlement général de l'AMF Dénomination sociale de l'émetteur :             Atos SE Name and…

Publié le 17/11/2017

Conformément à la réglementation relative aux rachats d'actions, Atos SE déclare ci-après les opérations d'achats d'actions propres pour un montant de 13,8 millions…

CONTENUS SPONSORISÉS