5 352.76 PTS
-0.25 %
5 349.00
-0.21 %
SBF 120 PTS
4 262.72
-0.18 %
DAX PTS
13 012.66
-1.18 %
Dowjones PTS
23 544.35
-0.20 %
6 376.58
-0.03 %
Nikkei PTS
22 523.15
+0.48 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Clôture Paris : les 5.400 pts s'éloignent à nouveau...

| Boursier | 592 | Aucun vote sur cette news

Du rouge pour le CAC40, après trois séances consécutives de progression...

Clôture Paris : les 5.400 pts s'éloignent à nouveau...
Credits Reuters

LA TENDANCE

Après trois séances consécutives de hausse, le CAC40, qui avait tenté de poursuivre sa progression ce matin, au-dessus des 5.400 pts, a piqué du nez en deuxième partie de séance, dans le sillage de Wall Street qui subit actuellement quelques prises de bénéfices. L'indice parisien a ainsi fini sa course en baisse de 0,37% ce mercredi, à 5.374 pts. Les arbitrages se poursuivent à l'occasion des nombreuses publications trimestrielles. Sur le CAC40, Kering (plus forte hausse de l'indice) en a profité pour prendre de la hauteur. A l'inverse, Valeo est la lanterne rouge en ce milieu de semaine. Les investisseurs se montrent par ailleurs prudents à la veille de la réunion de la BCE...

ECO/DEVISES

L'indice de confiance des milieux d'affaires allemands compilé par l'Institut Ifo a atteint un nouveau sommet en octobre, à 116,7 points (115,3 en septembre). Le consensus tablait sur un indice à 115,2. La composante évaluation actuelle ressort à 124,8 points (contre 123,5 au consensus et 123,7 en septembre) et la composante des attentes à 109,1 points (vs. 107,3 au consensus et 107,5 le mois précédent).

La croissance britannique a atteint 0,4% au troisième trimestre, soit légèrement mieux que la hausse de 0,3% attendue par le marché. Le PIB avait progressé de 0,3% au trimestre précédent. Les services ont augmenté de 0,4%, la production industrielle a bondi de 1% alors que la construction a enregistré sa plus forte baisse en cinq ans. En glissement annuel, la croissance ressort à 1,5%, comme au deuxième trimestre, et en ligne avec le consensus.

D'après un rapport gouvernemental aux États-Unis, les commandes de biens durables pour le mois de septembre 2017 se sont inscrites en progression de +2,2% en comparaison du mois antérieur, contre un consensus de place de +1%. Hors transport, ces commandes de biens durables ont augmenté de +0,7%, contre +0,5% de consensus.

L'indice FHFA (Federal Housing Finance Agency) des prix des maisons aux Etats-Unis pour le mois d'août 2017 s'affiche en croissance de +0,7% en comparaison du mois antérieur, contre +0,4% de consensus de place et +0,2% un mois avant. En glissement annuel, l'indice du mois d'août traduit une progression de +6,6%.

Les ventes de logements neufs aux États-Unis pour le mois de septembre 2017 sont ressorties au nombre de 667.000, contre 555.000 de consensus de place et 561.000 un mois auparavant, d'après un rapport gouvernemental.

D'après le dernier rapport hebdomadaire dévoilé par le Département à l'Energie américain, les stocks commerciaux de brut, hors réserve stratégique, ont augmenté de 0,9 million de barils lors de la semaine close au 20 octobre, à 457,3 millions de barils. Le consensus tablait sur une baisse de 2,6 millions de barils. Les stocks d'essence ont eux reculé de 5,5 millions de barils, contre une stabilité anticipée, alors que les stocks de produits distillés (gazole et fioul de chauffage) ont diminué de 5,2 millions de barils, contre un repli de 0,9 million attendu.

Sur le marché de changes, l'Euro vaut désormais 1,1806$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 52,1$ et le Brent s'affiche à 58,2$.

VALEURS EN HAUSSE

* Kering gagne 8,8% sur un nouveau sommet de presque 390 euros. Le nouveau trimestre explosif de Kering est logiquement salué par le marché. Le groupe a dépassé toutes les attentes au troisième trimestre grâce à la poursuite de la performance hors normes de Gucci, qui devrait permettre à Kering de signer des résultats record en 2017 malgré des effets de change négatifs.

* Capgemini (+2,9%) a réalisé au 3ème trimestre 2017 un chiffre d'affaires consolidé de 3.046 millions d'euros, en hausse de 3,4% à taux de change constants et en progression de 0,9% par rapport à celui publié pour la même période de 2016. La croissance organique du Groupe, c'est-à-dire hors impact des devises et des variations de périmètre, atteint 3,1%. Les activités Digital & Cloud sont en croissance de 23% à taux de change constants. Cette dynamique de croissance est notamment illustrée par le contrat pluriannuel signé ce trimestre avec McDonald's afin d'accompagner ce dernier dans sa transformation digitale. Sur les 9 premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires progresse de 3,2% à taux de change constants et la croissance organique s'établit à 2,9%. Les activités liées aux offres Digital & Cloud représentent depuis le début de l'année 36% de l'activité du Groupe.

* Air Liquide gagne 2,5% après avoir rehaussé ses objectifs de synergies liées au rachat de l'Américain Airgas. Le géant du gaz industriel a par ailleurs fait état d'un chiffre d'affaires trimestriel de 4,94 MdsE, en hausse de +3,5 % en données comparables, et s'est dit confiant dans sa capacité à réaliser une croissance du résultat net en 2017.

* Sur le CAC40, Sodexo monte aussi de 1,6% avec AccorHotels (+1,5%).

VALEURS EN BAISSE

* Showroomprivé plonge de 36,8%. Le double avertissement provoque logiquement de lourds dégagements sur le titre. Le groupe ne vise plus qu'un chiffre d'affaires 2017 d'environ 690 ME contre 690-720 ME précédemment alors que la marge d'EBITDA (hors Saldi Privati) est escomptée à environ 4% contre une fourchette précédente de 5,5%-6%. Les investissements significatifs et les coûts logistiques élevés expliquent ces révisions à la baisse.

* Bic chute de 8,3%, le marché sanctionnant un nouveau trimestre compliqué pour le spécialiste des briquets et autres rasoirs. Le groupe a fait état d'un chiffre d'affaires trimestriel de 465,8 millions d'euros, en baisse de 5% en publié et de 0,9% à base comparable, là où le consensus était placé à 489 ME. Le résultat d'exploitation normalisé s'inscrit à 83,5 ME, contre 93,3 ME attendus.

* Valeo recule de 4,6%. Au lendemain d'un point trimestriel moins bon qu'attendu. L'équipementier automobile a fait d'un chiffre d'affaires en hausse de 8% à 4,301 milliards d'euros (+5% à périmètre et taux de change constants) et a maintenu ses prévisions 2017 de croissance de son chiffre d'affaires supérieure de cinq points à celle du marché et d'une légère hausse de sa marge opérationnelle avant acquisitions.

* Sanofi (-2,6%). Le laboratoire a annoncé avoir porté plainte aux Etats-Unis contre Mylan pour violation de ses brevets de Lantus et Lantus Solostar, traitements contre le diabète à base d'insuline. "La plainte a été motivée par une notification, reçue de Mylan à la mi-septembre, dans laquelle Mylan déclarait avoir déposé à la FDA une demande d'approbation de nouveau médicament pour une insuline glargine dans un stylo prérempli et en flacon", écrit le laboratoire français, qui accuse son concurrent américain de "contrefaçon".

* Sur le CAC40, Engie perd aussi 2,1% avec TechnipFMC (-1,9%) ou encore Pernod Ricard (-1,7%).

* Peugeot (-1,5%). Le chiffre d'affaires du Groupe PSA au troisième trimestre s'élève à 14,99 MdsE, contre 11,40 MdsE au troisième trimestre 2016. Au cumul 9 mois, le chiffre d'affaires Groupe est de 44,15 MdsE, contre 39,18 MdsE en 2016, en hausse de 12,7%. Le chiffre d'affaires du Groupe PSA inclut Opel Vauxhall depuis le 1er août. La croissance cumulée depuis le début du plan Push to Pass à taux de change et périmètre constant s'élève à 9%. Le plan Push to Pass fixe les objectifs suivants pour le Groupe PSA (hors Opel Vauxhall) : une marge opérationnelle courante moyenne supérieure à 4,5% pour la division automobile sur la période 2016-2018 et une cible supérieure à 6% en 2021 ; une croissance de 10% du chiffre d'affaires du Groupe entre 2015 et 2018, en visant 15% supplémentaires d'ici 2021.

* Renault (-0,7%) a réalisé au troisième trimestre 2017 un chiffre d'affaires de 12,22 milliards d'euros, en hausse de 15,9%. Hors impact de la consolidation d'AVTOVAZ, cette progression se limite à 9,8 % (+12,2 % hors effet de change). Les ventes progressent de 9,4% à 866.233 véhicules sur un marché en hausse de 3,4%.Renault table désormais sur un marché automobile mondial en croissance de 2% à 3% (prévision précédente de 1,5% à 2,5%). Le marché européen pourrait croître d'environ 3% (précédemment 2%), tandis que le marché français devrait progresser d'environ 4% (précédemment 2%). Hors d'Europe, le marché russe pourrait croître d'environ 10% (prévision précédente de plus de 5 %), et le marché brésilien jusqu'à 8% (précédemment 5%). La Chine (environ 5 %) et l'Inde (plus de 8%) devraient poursuivre leur dynamique de croissance. Renault confirme ses objectifs de l'année 2017 : accroître son chiffre d'affaires au-delà de l'impact d'AVTOVAZ (à taux de change constants), accroître la marge opérationnelle du groupe en euros et générer un free cash-flow opérationnel de l'Automobile positif.

* Vinci (stable). Le chiffre d'affaires consolidé au 30 septembre 2017 de Vinci s'établit à 29,2 milliards d'euros, en hausse de 5,6% à structure réelle par rapport à celui des 9 premiers mois de l'année précédente. La progression est de 4,5% à structure comparable, après neutralisation des changements de périmètre (+1,6%) et des variations de change (-0,5%). Le chiffre d'affaires de la branche concessions ressort à 5,3 milliards d'euros, en hausse de 11% à structure réelle et de 6% à structure comparable. Celui de la branche contracting (Vinci Energies, Eurovia, Vinci Construction) progresse de 3,8% à structure réelle et de 3,4% à structure comparable. Il atteint 23,6 milliards d'euros. En France, le chiffre d'affaires s'élève à 17,2 milliards d'euros, en hausse de 5,9% à structure réelle et de 4,7% à périmètre comparable. Le principal changement de périmètre concerne l'intégration des Aéroports de Lyon (ADL), acquis fin 2016. A l'international, le chiffre d'affaires atteint 12 milliards d'euros, soit une progression de 5,2% à structure réelle et de 4,1% à structure comparable. Les variations de périmètre représentent un impact positif sur le chiffre d'affaires de 2,2%, imputable essentiellement aux acquisitions réalisées en 2016 par Vinci Energies (Novabase IMS) et Vinci Concessions (Aerodom-aéroports de République Dominicaine ; Lamsac-section du périphérique de Lima au Pérou). En revanche, les variations de change ont pesé sur le chiffre d'affaires (-1,1%) en raison de l'appréciation de l'euro par rapport à la livre sterling.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/11/2017

  JCDecaux remporte le contrat publicitaire emblématique de Yarra Trams à Melbourne     Paris, le 22 novembre 2017 - JCDecaux S.A. (Euronext Paris : DEC), numéro un mondial…

Publié le 22/11/2017

FIGEAC AEROL'équipementier aéronautique présentera son chiffre d'affaires du premier semestre après la séance.PIERRE ET VACANCESLe groupe de loisirs détaillera ses résultats annuels avant la…

Publié le 22/11/2017

Hewlett Packard Enterprise (-8,99% à 12,86 dollars) affiche la plus forte baisse de l’indice S&P 500 sous le coup d’une double mauvaise nouvelle. Sa directrice générale, Meg Whitman, quittera…

Publié le 22/11/2017

Air France KLM a-t-elle choisi le mauvais nom pour sa nouvelle compagnie ? 'Joon' est en tous cas au centre d'un conflit avec un petit site de vente...

Publié le 22/11/2017

NextStage (+3,20% à 105,78 euros) a dévoilé ce matin un actif net réévalué, qui mesure la valeur de son portefeuille, en légère baisse au troisième trimestre. Il s’élevait à 159,9…

CONTENUS SPONSORISÉS