5 494.83 PTS
-
5 498.0
+0.07 %
SBF 120 PTS
4 394.92
-
DAX PTS
13 281.43
-
Dowjones PTS
26 017.81
-0.37 %
6 811.38
+0.00 %
Nikkei PTS
23 802.11
+0.16 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Clôture Paris : les 5.200 pts sont de retour !

| Boursier | 361 | Aucun vote sur cette news

Deuxième séance consécutive de rebond pour le CAC40...

Clôture Paris : les 5.200 pts sont de retour !
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 a poursuivi sa progression ce mardi, en hausse de 0,62%, repassant ainsi au-dessus des 5.200 pts, à 5.209 pts en clôture. Le secteur automobile, encore empêtré récemment dans les soupçons de tromperies sur les émissions polluantes, retrouve des couleurs aujourd'hui avec l'ouverture du salon de Francfort. Le secteur bancaire tire également l'indice parisien à hausse. Outre-Atlantique, Wall Street reste solide actuellement, sur de nouveaux sommets pour le S&P500. Le Dow Jones se réinstalle de son côté confortablement au-dessus des 22.000 pts. La soirée sera marquée aux Etats-Unis par la très attendue "keynote" d'Apple (plus importante capitalisation boursière mondiale).

ECO/DEVISES

L'absence de nouveau développement géopolitique "adverse" concernant la Corée du Nord, après l'adoption de nouvelles sanctions économiques par le Conseil de sécurité de l'ONU, et le déclin de la menace constituée par l'ouragan Irma, continuent de soutenir les marchés.

L'inflation a accéléré en août au Royaume-Uni. Sur un an elle atteint 2,9% après 2,6% le mois précédent et contre un consensus de 2,8%. L'inflation annuelle 'core' atteint pour sa part un plus haut depuis 2011, à 2,7% (2,5% de consensus). La forte progression des prix des vêtements et des chaussures (+4,6% sur un an) explique notamment cette accélération. La chute de la livre sterling n'est bien sûre pas étrangère à cette hausse des prix. Les pressions inflationnistes ne devraient pas faiblir dans un avenir proche au vu de la hausse des coûts des intrants dans le secteur manufacturier et des prix à la production, a souligné l'ONS.

D'après le Département américain au travail ce mardi, les ouvertures de postes aux États-Unis pour le mois de juillet 2017 sont ressorties au nombre de 6,17 millions, contre 6,01 millions de consensus de place et 6,116 millions pour la lecture révisée (en baisse) du mois de juin.

C'est le grand jour pour la firme californienne Apple, qui tient son événement produit ("keynote") tant attendu ce soir. 'L'iPhone X', tel qu'il est surnommé, devrait très logiquement être dévoilé lors de cet événement anniversaire. La présentation d'Apple aura lieu vers 19 heures au 'Steve Jobs Theater' de l'Apple Park. Les fans attendent tout aussi impatiemment les iPhones 8 et 8 Plus, aux tarifs plus classiques que le produit 'de luxe' iPhone X... L'iPhone X (pour 10) serait donc un smartphone haut de gamme en l'honneur des dix ans du produit vedette d'Apple, écoulé à environ 1,2 milliard d'exemplaires depuis son lancement.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,1963$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 48,3$ et le Brent s'affiche à 54,3$.

VALEURS EN HAUSSE

* Eramet s'envole de 6,5%. Le groupe minier évolue dans un environnement plus porteur alors que les prix du nickel ont renoué avec leur niveau de la mi-2015. Eramet a par ailleurs annoncé en fin de semaine dernière vouloir durcir son programme de réduction des coûts pour assurer la pérennité de l'entreprise lors des bas de cycle... D'un point de vue graphique, le titre vient de franchir une résistance importante.

* Genfit monte de 5% pour sa troisième séance consécutive de progression.

* Peugeot reprend 3,7%. Lamarque au lion n'est pas présente au salon Francfort car elle n'a pas de nouveautés à mettre en lumière mais la marque Citroën dévoile notamment la C3 Aircross.

* Le secteur bancaire reste en grande forme avec Société Générale (+2,6%), BNP Paribas (+2,4%), Crédit Agricole (+1,5%) ou encore Natixis (+1,8%) et Axa (+1,2%).

* Saint-Gobain gagne encore 1,7% après un rebond de 2% hier.

* Capgemini (+1,6%) a fait savoir ce matin qu'il confirmera ses objectifs lors de la journée investisseurs organisée aujourd'hui à Londres. Le groupe réitère donc ses objectifs pour l`année 2017 et confirme son ambition d`atteindre à moyen terme un taux de marge opérationnelle comprise entre 12,5% et 13% et une croissance organique comprise entre 5% et 7%.

* Michelin gagne 1,2% et Renault progresse de 1,8%. Le marché automobile mondial devrait franchir le cap symbolique des 100 millions de véhicules vendus sur une seule année en 2019, selon les projections de la dernière étude réalisée par Euler Hermes. Cette année, 95,8 millions d'unités devraient être écoulées, au terme d'une année marquée par une croissance de 2,1%. Une partie de la dynamique sera assurée par la Chine, premier marché mondial avec plus de 30 millions de ventes annuelles. En matière de dynamisme, l'Inde sera un gros contributeur grâce à une population pléthorique notoirement sous-équipée en automobiles : dans le sous-continent, une croissance à deux chiffres est envisagée cette année et les suivantes. Le marché devrait y passer de 4,1 millions d'immatriculations cette année à 4,6 millions l'année prochaine.

VALEURS EN BAISSE

* Onxeo chute de 50,3%. Gros échec pour la société en phase III avec Livatag dans le carcinome hépatocellulaire inopérable. Le critère principal n'a pas été atteint. Le suivi des patients encore inclus dans l'étude se poursuit jusqu'à son terme prévu au 1er semestre 2019.

* Virbac perd 16,3%. La légère hausse des résultats semestriels ne suffit pas à masquer la déception sur les objectifs, revus en baisse à cause de la faiblesse persistante des Etats-Unis. Le chiffre d'affaires 2017 se situera autour du niveau de 2016 à taux de change constants. La marge opérationnelle courante avant amortissement des actifs issus d'acquisitions devrait stagner.

* EDF (-1,5%). Le consortium suisse CNP (Alpiq, Axpo, BKW) a mis un terme à un contrat vieux de 46 ans avec EDF, par lequel il avait le droit d'acheter 15% de la production d'énergie des deux réacteurs de la centrale de Fessenheim. L'impact financier est jugé "non significatif" par le Français.

* Sur le CAC40, Vinci cède 1,2% avec Pernod Ricard (-0,8%), Danone (-0,5%) ou encore L'Oréal (-0,4%).

* Essilor perd 0,5%. Les autorités européennes de la concurrence doivent rencontrer cette semaine les dirigeants d'Essilor International et de Luxottica, en vue de leur faire part de leurs inquiétudes concernant le rapprochement des deux géants de l'optique, selon des sources citées lundi soir par l'agence 'Reuters'. La tenue de cette réunion suggère que la Commission européenne va exiger des concessions de la part des deux groupes.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2018

Le chiffre d'affaires du 2e semestre traduit la dynamique de transformation de Mecelec...

Publié le 18/01/2018

Le réseau Vinci Airports a accueilli 156,6 millions de passagers en 2017...

Publié le 18/01/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 18/01/2018

Compagnie des Alpes donne ses perspectives 2017/2018 sous réserve d'aléas conjoncturels majeurs...

Publié le 18/01/2018

Cet accord entre Framatome et Schneider Electric établit également un partenariat de fabrication à long terme

CONTENUS SPONSORISÉS