En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 967.69 PTS
-1.69 %
5 026.50
-0.47 %
SBF 120 PTS
3 976.99
-1.79 %
DAX PTS
11 274.28
-2.17 %
Dowjones PTS
25 191.43
-0.50 %
7 118.67
-0.32 %
1.147
+0.06 %

Clôture Paris : le CAC40 retrouve les 5.500 points !

| Boursier | 547 | Aucun vote sur cette news

L'indice parisien retrouve ses niveaux de fin août...

Clôture Paris : le CAC40 retrouve les 5.500 points !
Credits Reuters

LA TENDANCE

En hausse de 0,61%, le CAC 40 vient de retrouver les 5.500 points ce mercredi (niveau pas revu depuis la fin du mois d'août), à 5.512 points en clôture ! Les opérateurs attendent désormais le verdict de la Fed ce soir (hausse des taux largement anticipée) et seront surtout attentifs aux commentaires de Jerome Powell lors de sa conférence de presse. Wall Street s'affiche également dans le vert pour le moment. Les questions commerciales restent au centre des préoccupations, alors que le Japon semble être le prochain pays sur la liste des négociations de Donald Trump...

ECO ET DEVISES

Le Premier ministre japonais Shinzo Abe désirerait négocier, afin d'éviter d'éventuelles taxes américaines sur les imports automobiles. Trump et Abe doivent se rencontrer aujourd'hui à New York.

Donald Trump a relancé mardi sa croisade contre les cours élevés du pétrole... Les prix du brut ont pourtant continué de progresser, après sa nouvelle charge verbale contre l'Opep, qu'il a accusée d'être à l'origine des "prix horribles" sur le marché de l'or noir. Devant l'Assemblée générale de l'Onu, à New York, le président américain a une nouvelle fois exhorté l'Opep (et de fait son leader, l'Arabie saoudite) à accroître ses pompages, et à agir pour faire baisser les cours. Il faut arrêter "de faire monter les prix du pétrole" et "commencer à les faire baisser", a-t-il scandé.

Nouvelle baisse de la confiance des ménages en septembre en France. L'indicateur qui la synthétise, calculé par l'Insee, perd 2 points et atteint son plus bas niveau depuis avril 2016. Il reste pour le cinquième mois consécutif inférieur à sa moyenne de long terme (100). L'enquête de septembre fait apparaître une détérioration de l'opinion des ménages sur leur situation financière future, avec un solde en recul de cinq points. Si la proportion de ménages estimant qu'il est opportun de faire des achats importants est quasi stable, ils sont nettement moins nombreux qu'en août à juger qu'il est opportun d'épargner et le solde correspondant cède six points, s'éloignant encore davantage de sa moyenne de longue période. Ils sont également bien plus pessimistes sur l'évolution de leur niveau de vie passé et futur mais se montrent en revanche moins inquiets au sujet de l'évolution du chômage (-4 points, après +8 points en août).

Le climat des affaires s'améliore légèrement en septembre en France. L'indicateur qui le synthétise, calculé par l'Insee à partir des réponses des chefs d'entreprise des principaux secteurs d'activité marchands gagne un point, à 106, au-dessus de sa moyenne de longue période (100). À un niveau très élevé fin 2017, il avait décru quasi continûment depuis le début de l'année. Par rapport au mois d'août, l'indicateur de climat des affaires perd trois points dans l'industrie et deux points dans le commerce de détail. Il est stable dans le bâtiment. Il gagne un point dans les services et deux dans le commerce de gros.

D'après le rapport dévoilé par le Département américain au commerce, les ventes de logements neufs du mois d'août 2018 sont ressorties au nombre de 629.000 unités aux États-Unis, contre un consensus de 630.000 et un niveau de 608.000 un mois plus tôt. Notons que la lecture du mois de juillet a donc été révisée en baisse à 608.000, contre 627.000 auparavant évalué.

D'après le dernier rapport hebdomadaire dévoilé par le Département à l'Energie américain, les stocks commerciaux de brut, hors réserve stratégique, ont progressé de 1,9 million de barils lors de la semaine close au 21 septembre, à 396 millions de barils. Le consensus tablait sur une baisse de 1,3 million de barils. Les stocks d'essence ont eux augmenté de 1,5 million de barils, alors que les stocks de produits distillés (gazole et fioul de chauffage) ont diminué de 2,2 millions de barils.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,1750$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 71,8$ et le Brent s'affiche à 81,4$.

VALEURS EN HAUSSE

* Guerbet grimpe de 9,2%. Le bénéfice opérationnel revient à 36,6 ME, en baisse de 10%, soit une marge sur chiffre d'affaires de 9,4% (-0,6 point). Le Résultat Net ressort à 22,4 ME contre 23,5 ME, soit une marge nette à peu près stable de 5,8% (-0,1 point).

* Neopost progresse de 3,5%. La prévision de marge opérationnelle 2018 est revue à 'plus de 17%', contre 'autour de 18%' auparavant. Le groupe juge que sa vision sur l'évolution du CA 2018 s'est légèrement améliorée, mais table toujours sur une baisse organique des revenus annuels. Par ailleurs, le groupe continuera de générer un niveau élevé de cash flow opérationnel. La nouvelle stratégie devrait être présentée le 23 janvier.

* Airbus gagne 3,2%. Le groupe va-t-il profiter du conflit commercial entre la Chine et les Etats-Unis ? Officiellement, les plus hauts dirigeants d'Airbus se rendent en Chine cette semaine pour célébrer le dixième anniversaire de la première chaîne d'assemblage de l'avionneur dans le pays ainsi que pour l'ouverture d'une usine dédiée à la fabrication d'hélicoptères. Mais selon les 'traditionnelles' sources proches du dossier citées par 'Bloomberg', Tom Enders, le grand patron d'Airbus, et Guillaume Faury, directeur d'Airbus Commercial Aircraft, vont profiter de l'occasion pour tenter de boucler une énorme commande d'A320. Plus de 180 appareils seraient concernés pour un total de plus de 18 milliards de dollars.

* Sur le CAC40, Bouygues gagne aussi 2,7% avec Air Liquide (+2,2%) ou encore Essilor (+1,8%).

* Bourbon gagne encore 2,6% après son envolée de plus de 13% hier.

* Engie gagne 1,2%. Isabelle Kocher a proposé au PDG d'EDF, Jean-Bernard Lévy, de vendre au groupe public d'électricité les sept réacteurs nucléaires belges d'Engie, selon 'Le Canard Enchaîné' dans son édition publiée ce mercredi. Isabelle Kocher, ajoute l'hebdomadaire satirique, a aussi proposé qu'EDF rachète la participation de 49% qu'Engie détient dans la Compagnie nationale du Rhône (CNR) - le reste du capital du producteur français d'énergies renouvelables étant public.

* Orpea gagne 0,6%. Le résultat opérationnel courant ressort à 201,9 ME (+7,4%) après amortissements et provisions de 87,7 ME (+23,9%) reflétant la hausse de la détention immobilière. Les éléments non courants ressortent à 16,1 ME (13,8 ME au 1er semestre 2017). Ils intègrent notamment la plus-value sur la cession d'établissements français. Le coût de l'endettement financier net s'établit à 65,2 ME, en baisse de -2,4% dans un contexte d'optimisation de la structure financière. Après une charge d'impôt de 49 ME, le résultat net consolidé part du Groupe s'élève à 107,6 ME, en hausse de +11,9%.

* Eutelsat Communications (stable). Le groupe a annoncé l'émission par Eutelsat SA d'obligations senior non assorties de sûretés à 7 ans pour 800 millions d'euros. "L'entreprise a pu tirer parti de l'environnement de marché favorable pour lever du financement à long terme pour une maturité de 7 ans dans des conditions attractives. Cette opération a été très bien accueillie par une base diversifiée d'investisseurs et a été sursouscrite illustrant la confiance du marché dans la solidité du modèle économique à long terme d'Eutelsat", explique le management.

VALEURS EN BAISSE

* Rallye perd encore 5% pour sa troisième séance consécutive de recul.

* Genfit continue de s'enfoncer en chutant encore de 4,7%.

* Sur le CAC40, Sodexo perd 2,4% avec STMicroelectronics (-1,5%) ou encore TechnipFMC (-0,9%).

* Iliad perd 2,3%. La pression vendeuse est alimentée par une note défavorable de broker : JP Morgan a dégradé d'un cran son avis sur la maison mère de Free, de "surpondérer" à "neutre", tout en sabrant son objectif de cours de 195 à 135 euros.

* EDF recule de 1,8%. Le groupe a lancé avec succès le 25 septembre 2018 une émission d'obligations hybrides libellées en euros d'un montant de 1,25 milliard d'euros, avec un coupon de 4% et une option de remboursement à 6 ans au gré de la société.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Tradez sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/10/2018

Cette évolution s'appuie sur un bon développement des activités Internationales et un recul des marchés européens...

Publié le 23/10/2018

La haute autorité des télécoms déplore une dégradation progressive et significative de la qualité de service en matière de téléphonie fixe...

Publié le 23/10/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 23/10/2018

Eurobio Scientific a fait évoluer avec succès ses systèmes de management de la qualité pour continuer à justifier du marquage CE de ses produits au-delà de 2019...

Publié le 23/10/2018

'Oggy et les Cafards', le pari gagnant de Xilam. Ce succès mondial made in France compte 7 saisons et 500 épisodes...