En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 889.52 PTS
+0.09 %
4 898.50
+0.34 %
SBF 120 PTS
3 869.15
+0.12 %
DAX PTS
12 674.88
+0.66 %
Dow Jones PTS
27 433.48
+0.17 %
11 139.39
-1.13 %
1.178
+0.01 %

Clôture Paris : le CAC40 retrouve les 5.100 pts

| Boursier | 991 | Aucun vote sur cette news

Le CAC40 a terminé en hausse de 2,03% ce mercredi de retour à 5...

Clôture Paris : le CAC40 retrouve les 5.100 pts
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 a terminé en hausse de 2,03% ce mercredi de retour à 5.108 points, porté par les espoirs autour du vaccin expérimental contre le Covid-19 développé par Moderna... Le laboratoire américain a démontré qu'il était sûr et déclenchait une réponse immunitaire chez l'ensemble des 45 volontaires sains prenant part aux tests de phase 1. Une bonne nouvelle alors que le bilan de la pandémie continue de s'aggraver jour après jour dans le monde.
Dans le sillage des places européennes, Wall Street grimpe ce soir, aidé aussi par les bons résultats de Goldman Sachs...

ECO ET DEVISES

En attendant, les Etats-Unis viennent d'enregistrer un nouveau record quotidien de cas mardi avec plus de 67.000 contaminations au Covid-19. L'Université Johns Hopkins, qui fait référence en la matière, dénombre désormais 13,32 millions de cas confirmés à travers le monde depuis le début de l'épidémie, pour 578.600 morts. Les Etats-Unis sont les plus touchés, avec 3,43 millions de cas et plus de 136.400 décès.

Côté géopolitique, la pression entre la Chine et les Etats-Unis reste forte. Donald Trump ordonné la fin du traitement préférentiel de Hong Kong afin de sanctionner la Chine pour ce qu'il a décrit comme des actes d'"oppression" contre l'ancienne colonie britannique, provoquant la colère de Pékin qui a prévenu qu'elle prendrait des mesures de représailles.

Sur le front macro, l'indice manufacturier 'Empire State' de la Fed de New York est ressorti à 17,2 en juillet, contre un consensus de place de 10 points. L'indicateur du mois antérieur se situait pour sa part à -0,2. Il s'agit de la première lecture positive de l'indice depuis le mois de février, signe d'un redressement de l'activité dans la région de New York.
Nouveau signe encourageant pour la reprise de l'activité aux Etats-Unis : La production industrielle américaine a bondi de 5,4% en juin en comparaison du mois antérieur, contre un consensus de place de +4,3% et après une hausse de 1,4% le mois précédent. La production manufacturière affiche pour sa part un copieux rebond de 7,2% contre +5,6% de consensus. Le taux d'utilisation des capacités de production s'est établi à 68,6%, contre 65,1% en mai, et 67,75% de consensus.

Enfin, les investisseurs continuent à scruter de près les derniers résultats d'entreprises. Goldman Sachs et US Bancorp ont délivré de solides comptes tout comme UnitedHealth dans la santé. Hier, les résultats de plusieurs grandes banques étaient ressortis assez mitigés avec une bonne surprise du côté de JP Morgan et une moins bonne chez Wells Fargo...
Du côté des matières premières, le WTI gagne 1,3% à 40,85$ après l'annonce d'une forte baisse des stocks de brut aux Etats-Unis la semaine passée. D'après le Département à l'Energie, les stocks domestiques de pétrole pour la semaine close au 10 juillet ont reculé de 7,5 millions de barils à 531,7 mb, contre un consensus de +0,25 million de barils. Les réserves d'essence ont reculé de 3,1 millions de barils (contre une baisse de 1,3 mb anticipée par le marché), alors que les stocks de produits distillés ont diminué de 0,5 mb par rapport à la précédente semaine, contre une augmentation de 1,5 mb attendue par le marché. Le Brent s'inscrit à 43,30$. L'euro est ferme sur les 1,14/$ entre banques.

VALEURS EN HAUSSE

Medicrea (+20%) a trouvé un accord avec Medtronic pour le rachat de toutes les actions Medicrea en circulation. L'offre publique d'achat volontaire et amicale en numéraire se fera au prix de 7 euros par action. Les conseils d'administration des deux sociétés ont approuvé à l'unanimité l'opération. Le prix proposé représente une prime de 22% par rapport au cours de clôture des actions Medicrea le 14 Juillet et de 56% par rapport à la moyenne des cours des actions Medicrea pondérée par les volumes lors des trois mois précédant le 14 juillet.

Accor : +7% avec Air France KLM et Safran qui remonte de 6,6%

Bic : +6,5% avec Mersen

Chargeur : grimpe de 5,5% avec Rexel et Haulotte

Sodexo : +4,7% suivi de Elior, Geci, Airbus et Remy Cointreau

Alstom : +4% avec Sopra, Schneider

bioMérieux regagne 3,8%. Outre l'obtention du marquage CE du panel respiratoire 'BIOFIRE 2.1 plus' qui permet de tester simultanément 23 pathogènes (19 virus dont le SARS-CoV-2 et 4 bactéries) responsables des infections respiratoires les plus fréquentes, le titre est également soutenu par une note de Kepler Cheuvreux qui a rehaussé à l''achat' sa recommandation sur la valeur tout en relevant son objectif de cours de 103 à 147 euros.

Kering : +3,5% avec Renault, Genfit, Vinci, TechnipFMC,

STM : +3% avec ADP, Manitou et FDJ

Société Générale +2,7%. Parmi les derniers avis de brokers, Jefferies reste à conserver avec un cours cible prudemment ramené de 24,60 à 17,40 euros.

Neurones : +2,5% avec Nexans et BNP Paribas

ArcelorMittal (+2%) est aidé par une note de Goldman Sachs qui a débuté le suivi de la valeur avec une recommandation 'acheter' et un objectif de 14 euros.

Vivendi (+1,8%) poursuit sa montée au capital de Lagardère. Dans une déclaration AMF, le groupe contrôlé par Vincent Bolloré indique avoir franchi, le 8 juillet, le seuil de 15% des droits de vote de Lagardère, puis le 9 juillet, le seuil de 20% du capital et détenir, au 14 juillet, 27.791.654 actions représentant autant de droits de vote, soit 21,19% du capital et 16,01% des droits de vote de cette société. Ces franchissements de seuils résultent d'acquisitions d'actions sur le marché. Vivendi précise encore une fois n'être partie à aucune action de concert vis-à-vis de Lagardère, avoir l'intention de poursuivre ses achats sous réserve des conditions de marché mais ne pas vouloir prendre le contrôle du groupe d'Arnaud Lagardère. "En raison du caractère incertain des changements annoncés le 25 mai dernier dans l'organisation du contrôle opérationnel de Lagardère, Vivendi envisage néanmoins de demander sa nomination ou celle d'une ou de plusieurs personnes comme membre du conseil de surveillance" de l'entreprise.
A noter que le concert composé de la société de droit anglais Amber Capital et de la société de droit italien Amber Capital Italia SGR, agissant pour le compte de fonds dont il assure la gestion, a déclaré à l'AMF avoir franchi en hausse, le 10 juillet, le seuil de 15% des droits de vote de Lagardère et détenir, pour le compte desdits fonds, 26.136.521 actions représentant autant de droits de vote, soit 19,93% du capital et 15,06% des droits de vote...

VALEURS EN BAISSE

Inventiva : -3% suivi de Albioma

Somfy : -2,5% avec Infotel, Technicolor

Atari : -2% avec Transgene, Colas

Robertet : -1,5% suivi de Icade, Boiron, Ubisoft, Vallourec

Suez : stable. La pression vendeuse sur le dossier est à relier à une note de HSBC qui a dégradé la valeur à 'conserver' avec un objectif ajusté de 12 à 11 euros.

AXA : stable. L'assureur a été dégradé à 'vendre' par Citi, qui a également réduit son cours cible de 18,8 à 16,7 euros. Le broker met en avant les risques liés à la couverture des dividendes par les flux de trésorerie disponibles et à la liquidité centrale de l'entreprise.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 07/08/2020

Delfingen a enregistré au premier semestre 2020 un chiffre d’affaires de 84 millions d'euros, en baisse de 26,6 %. Il a reculé de 27,3% en données comparables. Pour le marché automobile, le…

Publié le 07/08/2020

YmagisChiffre d'affaires sur 1er semestre (après clôture)source : AOF

Publié le 07/08/2020

Pfizer a annoncé avoir conclu un contrat pluriannuel avec Gilead pour la fabrication et la livraison du remdesivir, le candidat vaccin de ce dernier dans le traitement du covid-19. Le vaccin sera…

Publié le 07/08/2020

L’action SES est sous pression, comme l’ensemble du marché, perdant 2,05% à 6,10 euros. Pour tenir compte des effets du Covid-19, l’opérateur de satellites a mis à jour ses perspectives 2020…

Publié le 07/08/2020

Media 6 a publié un chiffre d'affaires au trosiième trimestre de son exercice 2019-2020 de 13,4 millions d'euros, en baisse de 26,8% sur un an. Celui-ci reflète la baisse d'activité liée aux…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne