5 379.54 PTS
+0.50 %
5 372.00
+0.47 %
SBF 120 PTS
4 281.93
+0.49 %
DAX PTS
13 008.55
-0.05 %
Dowjones PTS
23 526.18
-0.27 %
6 386.12
+0.12 %
Nikkei PTS
22 523.15
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Clôture Paris : le CAC40 retrouve les 5.100 pts

| Boursier | 222 | Aucun vote sur cette news

L'indice parisien regagne du terrain après deux séances dans le rouge...

Clôture Paris : le CAC40 retrouve les 5.100 pts
Credits Reuters

LA TENDANCE

Après deux séances consécutives de baisse, plombé notamment par les tensions géopolitiques avec la Corée du Nord, le CAC40 a rebondi de 0,29% ce mercredi, repassant ainsi juste au-dessus des 5.100 pts, à 5.101 pts en clôture. En France, l'Etat a débuté son programme de réduction de ses participations en vendant 4,56% du capital d'Engie. Les banques centrales reviennent par ailleurs sur le devant de la scène avec la publication ce soir du dernier livre beige de la Fed et la réunion périodique demain de la BCE sur ses taux directeurs... Outre-Atlantique, Wall Street hésite pour le moment, après des indicateurs américains quelque peu décevants du côté des services.

ECO/DEVISES

Les commandes à l'industrie ont reculé de 0,7% en juillet en Allemagne, retombant nettement après la hausse de 0,9% enregistré le mois précédent. Le consensus tablait sur une hausse de 0,3%. La demande intérieure a baissé de 1,6%, tandis que la demande à l'exportation a stagné, précise l'Office fédéral de la statistique. Hors éléments volatils, les commandes à l'industrie ont progressé de 0,6%.

L'indice ISM américain des services pour le mois d'août 2017 a raté de peu le consensus. Il ressort à 55,3, contre 55,8 de consensus de place et 53,9 un mois plus tôt. L'indicateur reste toutefois très nettement supérieur à la barre d'équilibre des 50, ce qui signale une forte expansion de l'activité dans les services en août.

L'indice IHS Markit PMI final des services américains pour le mois d'août 2017 est ressorti à 56, contre un consensus de place logé à 56,8 et un niveau de 54,7 un mois avant. L'indice initial (lecture 'flash') du mois d'août ressortait à 56,9. Par ailleurs, l'indicateur composite final américain, ajusté des variations saisonnières, est ressorti à 55,3 en août contre 54,6 en juillet 2017. Cet indicateur composite signale la plus importante expansion du secteur privé américain depuis le début de l'année 2017.

D'après le Département américain au commerce ce mercredi, le déficit commercial du mois de juillet 2017 a augmenté de 0,3% en comparaison du mois antérieur pour ressortir à 43,7 Mds$, contre 43,5 Mds$ en juin et 44,6 Mds$ de consensus. Les exportations ont régressé de 0,3% à 194,4 Mds$. Les importations ont baissé de 0,2% à 238,1 Mds$.

La Banque du Canada vient de son côté de surprendre le marché en annonçant une hausse de son taux cible de financement à un jour de 25 points de base, à 1%. Le taux officiel d'escompte s'établit désormais à 1,25%, et le taux de rémunération des dépôts, à 0,75%. Les opérateurs tablaient sur un statu quo.

Le vice-président de la réserve fédérale démissionne. Après trois ans passés au sein de la Fed, Stanley Fischer va quitter le navire vers le 13 octobre. Nommé par Barack Obama en 2014, S. Fischer dispose d'un mandat qui court jusqu'en juin 2018. L'ancien gouverneur de la Banque d'Israël évoque "des raisons personnelles" dans sa lettre de démission remise au président Donald Trump.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,1945$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 49,3$ et le Brent s'affiche à 54,2$.

VALEURS EN HAUSSE

* Mauna Kea s'envole de 42,3% ! La société a annoncé hier soir le lancement du Cellvizio à l'échelle mondiale par Cook Medical, dans le sillage des accords signés fin 2015 dans le domaine de l'urologie.

* CGG rebondit de 9,3% après quatre séances consécutives de baisse.

* EDF (+3,7%). Sixième séance de hausse consécutive pour le titre. Le dossier bénéficie des dernières annonces politiques relatives à la relance du marché européen du carbone. Brune Poirson, secrétaire d'Etat française à l'Ecologie, et Jochen Flasbarth, son homologue allemand, ont déclaré lundi souhaiter que le Parlement européen et le Conseil sur la révision du marché européen du carbone ETS parviennent à un accord avant l'ouverture de la conférence internationale COP 23, en novembre. Ils se sont aussi engagés à promouvoir des expériences d'appels d'offres dans le domaine des énergies renouvelables et à mener "une réflexion commune sur le renforcement de la tarification du carbone dans le secteur de la production d'électricité".

* Renault reprend 3% avant le salon de Francfort où le groupe dévoilera la semaine prochaine le nouveau Dacia Duster ou un concept-car préfigurant une nouvelle gamme.

* Engie gagne 3,1%. Le gouvernement a lancé son programme de cessions d'actions d'entreprises, confirmé lundi par le Premier ministre Edouard Philippe. L'Etat français a ainsi annoncé mardi avoir cédé environ 4,5% du capital du groupe énergétique Engie.

* Wendel (+2,7%). La holding bénéficie d'une note d'Exane BNP Paribas qui a rehaussé de "neutre" à "surperformance" sa recommandation sur le dossier.

* PSA Groupe (+1,8%). Le secteur automobile européen est bien orienté en ce milieu de semaine, tiré vers le haut par plusieurs notes favorables d'analystes. Le secteur profite en outre de l'annonce d'une hausse de 4,9% sur un an des ventes de voitures en Europe occidentale au mois d'août, selon les chiffres publiés mardi par le cabinet d'études spécialisé LMC Automotive.

* Sur le CAC40, Carrefour monte aussi de 1,3% avec Vinci (+1,2%).

* GL Events (+0,4%). La firme a sensiblement amélioré sa rentabilité au premier semestre 2017 et a confirmé ses objectifs annuels.

* Schneider (+0,2%), au lendemain de l'annonce d'une troisième tentative de rapprochement avec l'éditeur britannique de logiciels industriels Aveva. Cette fois, l'opération pourrait bien aller à son terme, puisque les deux entreprises se sont mises d'accord à la fois sur les conditions et sur le prix. L'accueil est plutôt positif chez les analystes.

VALEURS EN BAISSE

* EuropaCorp (-8,7%). La série noire, ou rouge, se poursuit pour le titre du groupe de Luc Besson qui aligne une huitième séance consécutive de repli, portant ses pertes à plus de 30% sur la séquence. Il faut dire que la communauté financière avait tout misé sur Valerian. Or le film se révèle être un échec commercial en Chine mais surtout aux Etats-Unis où la société a beaucoup dépensé pour vendre sa dernière production. Dans ce contexte, l'annonce du départ du directeur général délégué du groupe, Hubert de Vésinne, n'a fait qu'accroître la pression sur le titre.

* Groupe ADP (-2,4%). Les investisseurs misent sur l'exploitant aéroportuaire comme faisant partie de la prochaine série de cessions de participations de l'Etat. Hier, Bercy a réduit de 28,7 à 24,15% sa participation dans Engie pour récolter 1,5 milliard d'euros. Les Aéroports de Paris pourraient être les prochains sur la liste. Le terme "privatisation" est régulièrement employé à mauvais escient concernant la réduction du portefeuille coté de l'Etat, mais il peut s'appliquer en l'espèce puisque la puissance publique contrôle un peu plus de 50% du tour de table. Une réduction sous le seuil de la moitié du capital nécessitera toutefois une modification de la réglementation actuelle. Mais le gouvernement a prouvé qu'il s'avait agir rapidement quand il le faut...

* Sur le CAC40, Atos cède 1,1% avec Sodexo (-0,7%) ou encore LafargeHolcim (-0,4%).

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/11/2017

ABC arbitrage Distribution novembre 2017       Le groupe ABC arbitrage procède à la distribution d'un montant de 0,20EUR par action ordinaire conformément aux décisions…

Publié le 23/11/2017

Information mensuelle relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social Article 223-16 du Règlement Généralde l'Autorité des Marchés…

Publié le 23/11/2017

Par arrêté du ministre de l'économie et des finances en date du 13 novembre 2017, Auplata, 1er producteur d'or français coté en Bourse, s'est vu octroyer, par l'intermédiaire de sa filiale…

Publié le 23/11/2017

Ce succès confirme la forte capacité d'innovation et d'industrialisation des deux groupes Keopsys et Quantel réunis

Publié le 23/11/2017

Keopsys, un spécialiste de la technologie laser, a annoncé la signature d'un contrat de 6 millions d'euros sur une durée de 12 ans avec un acteur majeur de la Défense Française, pour un système…

CONTENUS SPONSORISÉS