En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 909.64 PTS
+1.2 %
4 913.50
+1.35 %
SBF 120 PTS
3 894.66
+1.14 %
DAX PTS
12 645.75
+0.82 %
Dow Jones PTS
28 335.57
-0.1 %
11 692.57
+0.25 %
1.185
-0.05 %

Clôture Paris : le CAC40 reprend de la hauteur

| Boursier | 1170 | 5 par 1 internautes

Le CAC40 a repris le chemin de la hausse dans le sillage des nouveaux records de Wall Street après deux séances de pause...

Clôture Paris : le CAC40 reprend de la hauteur
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 a repris le chemin de la hausse dans le sillage des nouveaux records de Wall Street après deux séances de pause... Il progresse en clôture de 0,65% à 6.054 points, malgré la propagation du coronavirus (désormais appelé 'Covid-19' par l'OMS), et les propos alarmistes de l'OMS qui parle désormais de "très grave menace" pour le monde... Une nouvelle étude fait ressortir un taux estimé de mortalité de 1,3%, en tenant compte des cas légers et sévères. Dans le même temps, l'activité reprend progressivement en Chine, Ford procédant par exemple à la réouverture de ses usines locales, de même que Tesla, de quoi rassurer quelque peu les marchés...

ECO ET DEVISES

Aux Etats-Unis, les investisseurs seront très attentifs cette semaine aux propos du président de la Réserve fédérale américaine Jerome Powell, qui sera auditionné ce mardi et demain mercredi devant le Congrès américain... Powell a expliqué ce jour que la politique monétaire actuelle resterait probablement appropriée tant que les données économiques seront compatibles avec les prévisions de la Fed.
La Banque Centrale américaine réagirait par ailleurs si l'évolution de la situation la conduisait à une réévaluation conséquente de ses prévisions. La Fed surveille de près le coronavirus, indique son patron, alors que les conséquences du virus en Chine pourraient avoir des répercussions sur l'économie mondiale. Pour l'heure, le timonier de la Fed ajoute que l'économie américaine semble résiliente face aux vents contraires au niveau mondial.
Certaines des forces ayant pesé l'an dernier sur la croissance américaine se sont apaisées, mais des risques subsistent selon Powell, affectant les perspectives. Le leader de la Fed cite donc en particulier l'épidémie de coronavirus. "Nous surveillons étroitement l'émergence du coronavirus, qui pourrait provoquer des perturbations en Chine se propageant au reste de l'économie mondiale", a estimé Powell, dans son témoignage préparé pour le Comité des services financiers de la Chambre des représentants. Le rapport de la Fed sur la politique monétaire a constaté d'ailleurs la fragilité des secteurs financiers et corporate en Chine, vulnérables aux chocs.

D'après le Département américain au Travail ce mardi, les ouvertures de postes aux États-Unis pour le mois de décembre 2019 sont ressorties au nombre de 6,423 millions, contre un consensus de 6,77 millions et un niveau révisé - en baisse - à 6,787 millions pour le mois de novembre.
La semaine sera aussi animée par la publication de données macro-économiques importantes outre-Atlantique, dont les prix à la consommation (jeudi) et les ventes au détail (vendredi) aux Etats-Unis.

Au Royaume-Uni, la croissance a été nulle au quatrième trimestre 2019, a annoncé l'office national de la statistique. En glissement annuel, le PIB a affiché une hausse de 1,1%. Sur le seul mois de décembre, la croissance a atteint 0,3%, évitant ainsi au Royaume-Uni de tomber en récession. Le Brexit étant acté, le marché table sur une reprise de l'économie en début d'année avec une croissance estimée à environ 0,3% au premier trimestre.
L'euro revient à 1,0920/$, tandis que le pétrole reste déprimé à 54$ le brent.

VALEURS EN HAUSSE

Amoeba : +23% suivi de Genomic (+14%)

Plastivaloire (+12%) a réalisé au premier trimestre 2019-2020 un chiffre d'affaires de 183,9 ME, en hausse de +8,8%. Cette croissance intègre TransNav sur 3 mois cette année au lieu de 2 mois en 2018-2019. La performance est portée par la nette amélioration de la tendance organique, avec une hausse à périmètre constant de +4,7% contre -2,1% sur l'ensemble de l'exercice 2018-2019. La zone Amérique a contribué pour 12,9% au chiffre d'affaires contre 9,7% au 1er trimestre 2018-2019. Le bon niveau d'activité enregistré au premier trimestre lancerait l'exercice 2019-2020 sur de bonnes bases. L'objectif de 750 ME de chiffre d'affaires serait ainsi conforté.

Nanobiotix, suspendu hier en pleine séance en bourse, grimpe de 8% ce mardi pour sa reprise de cotation. Après avoir examiné la demande de Nanobiotix pour une désignation 'Fast Track', la Food and Drug Administration (FDA) américaine a conclu que l'évaluation de NBTXR3 activé par la radiothérapie, avec ou sans cetuximab, pour le traitement des patients atteints d'un carcinome épidermoïde de la tête et du cou localement avancé, non éligibles à une chimiothérapie à base de platine, répondait aux critères d'un programme de développement Fast Track. Cette ésignation 'Fast Track' pour l'utilisation de NBTXR3 dans les cancers de la tête et du cou confirme le besoin urgent de nouvelles options thérapeutiques potentielles pour cette population de patients.

Showroomprivé : +8% avec Voluntis (+7%), CGG (+6%) et Mersen qui remonte de 5,5% avec Vallourec et Archos

En tête du CAC40, TechnipFMC rebondit de 5% après une mise à jour financière préliminaire avant la publication de ses résultats du quatrième trimestre 2019, prévue pour le mercredi 26 février. TechnipFMC prévoit un chiffre d'affaires consolidé proche de la médiane des prévisions à 13,5 milliards de dollars. La marge d'EBITDA ajustée pour tous les segments sera égale ou supérieur aux prévisions d'au moins 11,5% pour le Subsea, 16,5% pour l'Onshore/Offshore et 10% pour le segment Surface Technologies. Le groupe prévoit cependant qu'environ 2,4 milliards de dollars de charges de dépréciation d'actifs hors trésorerie affecteront les résultats du quatrième trimestre.

Air France-KLM : +5% suivi de Mauna Kea (+4%) avec Recylex, Genfit (+3,5%) et Gl Events, suivi de LNA et de Devoteam

Air Liquide (+2,5%) évolue au plus haut historique en Bourse de Paris. Le géant des gaz industriels a dévoilé un résultat opérationnel courant de 3,794 milliards d'euros, en hausse publiée de +10% et de +7,5% en croissance comparable, pour un chiffre d'affaires annuel de 21,92 MdsE (+3,2%). En 2020, "en l'absence de changement majeur de l'environnement et dans un contexte de maîtrise de la situation sanitaire internationale, Air Liquide est confiant dans sa capacité à augmenter à nouveau sa marge opérationnelle et à réaliser une croissance du résultat net, à change constant".

Eiffage : +3% avec Technicolor, Vicat, Groupe Open

Assystem : +2% suivi de Eramet, AKKA, Neurones, Coface, Ingenico, BNP Paribas, STM, GTT et SoiTec

Total (+1%), via sa filiale à 100% Total Solar International, établit sa présence sur le marché solaire espagnol grâce à deux accords conclus avec Powertis et Solarbay Renewable Energy en vue de développer près de 2 gigawatts (GW) de projets solaires.

VALEURS EN BAISSE

SES : -5% avec Iliad (-3%)

Michelin perd 3%. Michelin a annoncé lundi s'attendre à un léger recul de son résultat opérationnel en 2020 et un Free Cash Flow supérieur à 1,5 milliard d'euros hors effet systémique de la crise liée au Coronavirus en Chine, dont l'impact sur l'activité est encore difficile à évaluer selon le leader mondial des pneumatiques. Michelin a publié un résultat opérationnel des secteurs d'activité de 3,01 milliards d'euros en 2019, en hausse de 179 millions d'euros à taux de change constants. Le résultat opérationnel des secteurs s'établit à 3,009 milliards d'euros, soit 12,5% des ventes, contre 12,6% en 2018. Le résultat net 2019 s'établit en bénéfice de 1,73 milliard d'euros contre 1,66 milliard un an plus tôt.

SopraSteria : -2,8% avec Virbac, Europcar (-1,5%) et Atari

Ipsen : -1% suivi de Renault, Savencia, Thales, Ipsen.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/10/2020

Le groupe français aurait choisi d'ouvrir des négociations exclusives avec le groupe tchèque à partir de lundi prochain, selon 'Les Echos'.

Publié le 23/10/2020

Le titre Mattel a flambé vendredi de 9,5% à Wall Street, terminant à 14,16$, saluant la publication de comptes particulièrement solides pour le troisième trimestre.

Publié le 23/10/2020

Le chiffre d’affaires du troisième trimestre 2020 de Nanobiotix s’élève à 14 700 euros, contre 11 400 euros un an plus tôt. Le chiffre d’affaires sur une période de 9 mois terminée le 30…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne