Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 685.29 PTS
+0.3 %
6 687.0
+0.35 %
SBF 120 PTS
5 129.19
+0.28 %
DAX PTS
14 390.82
+0.05 %
Dow Jones PTS
33 874.74
+0.07 %
11 595.76
+0.07 %
1.036
+0.18 %

Clôture Paris : le CAC40 reprend 4,2% et remonte au-dessus des 6.000 points !

| Boursier | 1447 | Aucun vote sur cette news

Déjà consistant dès l'ouverture, le rebond de la bourse de Paris n'a cessé de s'amplifier au fil de la séance...

Clôture Paris : le CAC40 reprend 4,2% et remonte au-dessus des 6.000 points !
Credits Reuters

LA TENDANCE

Déjà consistant dès l'ouverture, le rebond de la bourse de Paris n'a cessé de s'amplifier au fil de la séance. En clôture, le CAC40 progresse finalement de 4,24% de retour à 6.040 points dans un marché actif. Un mouvement dans la foulée de la belle reprise de Wall Street, alors que les craintes concernant la banque Credit Suisse se sont finalement dissipées sur fond de discours plus accommodant des banques centrales, à commencer par la BCE...
Pour illustrer cette inflexion, François Villeroy de Galhau, membre du conseil des gouverneurs de la banque centrale européenne a estimé que l'établissement relèvera ses taux directeurs "autant que nécessaire pour endiguer l'inflation sous-jacente... même si le rythme du resserrement monétaire pourrait ralentir après la fin de l'année". Le gouverneur de la banque centrale française a déclaré en parallèle que l'inflation "de base", qui exclut l'énergie et les produits alimentaires non-transformés, restait trop élevée dans la zone euro. Une manière de temporiser sans abaisser la garde non plus... Interrogé par le quotidien néerlandais NRC, François Villeroy de Galhau a ajouté que les banques européennes étaient " plus solides que ce que certains craignent". Après la hausse de taux de la BCE de 50 points de base en juillet et de 75 en septembre, ce dernier estime qu'il est désormais important que les prochaines mesures de l'institution restent "ordonnées", ce qui, selon lui, signifie " qu'il ne faut pas surprendre les marchés, ni resserrer trop brusquement les conditions financières pour les ménages et les entreprises ". Et de baliser le terrain en précisant que la BCE devrait relever ses taux "sans hésitation, d'ici la fin de l'année" pour parvenir au fameux "taux neutre", qui ne stimule ni ne freine la croissance, un niveau "inférieur ou proche de 2%". Après cela, la banque centrale entamera la deuxième étape de son cycle de normalisation monétaire, qui sera, "plus souple et peut-être plus lent". Un message visiblement reçu 5/5 par les investisseurs !

ECO ET DEVISES

L'annonce d'un ralentissement de l'activité dans le secteur manufacturier américain a été bien accueillie. Pour certains, cela redonne du crédit à l'hypothèse selon laquelle la Réserve fédérale puisse se montrer moins agressive dans le relèvement de ses taux. Un signe ? La banque centrale d'Australie a surpris en relevant son principal taux directeur de 25 points de base, une hausse moins importante qu'attendu.
L'outil FedWatch fait désormais ressortir pour le 2 novembre (prochaine réunion FOMC) une probabilité de 55% d'une nouvelle hausse de taux de 75 points de base, qui serait la quatrième consécutive et porterait le taux des fed funds entre 3,75 et 4%.

Notons que la hausse du jour s'est aussi accélérée aux Etats-Unis suite à des chiffres de l'emploi américain très inférieurs aux attentes de marché (ouvertures de postes). La Fed avait en effet repoussé jusqu'à présent l'idée d'une récession, malgré la décroissance de l'activité américaine depuis deux trimestres... Elle soulignait la bonne tenue parallèle du marché du travail. Cet argument ne semble donc plus valable désormais, l'impact du ralentissement économique commençant à se faire sentir sur le marché de l'emploi. Les marchés considèrent qu'un tel contexte devrait freiner les ardeurs de la Fed, qui pourrait par conséquent limiter ses durcissements monétaires...

Sur le Nymex, le baril de brut WTI reprend actuellement 3% à 86$. Sur les marchés obligataires, le rendement du T-Bond à 10 ans revient sous les 3,6%.

D'après le rapport du jour, les commandes industrielles américaines du mois d'août sont donc ressorties stables en comparaison du mois antérieur, contre +0,2% de consensus FactSet et -1% un mois avant...
Selon le rapport JOLTS du Département au Travail qui vient lui aussi d'être publié, les ouvertures de postes aux Etats-Unis pour le mois d'août sont ressorties au nombre de 10,05 millions d'unités, contre 11,1 millions de consensus et 11,17 millions en juillet - en lecture révisée.

VALEURS EN HAUSSE

Kaufman and Broad gagne plus de 11%. Sur l'ensemble de l'exercice 2022, le chiffre d'affaires devrait progresser d'environ 2%. Le taux de Résultat opérationnel courant (MOP) ou d'EBIT devrait être supérieur à 7% et le Résultat net part du groupe devrait progresser d'environ 10% d'après les prévisions du groupe.

OVH : +10% suivi de BigBen, Parrot, Valneva (+8%)

Atos reprend 8%. Alors que la spéculation autour de la société de services informatiques reste forte compte tenu du plongeon de l'action cette année et des multiples déboires rencontrés par le groupe, Bertrand Meunier quittera ses fonctions à l'occasion de la scission de l'entreprise, affirme 'BFM Business'. Le président d'Atos est la cible de plusieurs actionnaires minoritaires, dont Sycomore, mécontents de la forte baisse de la valeur de la société...

Antin : +7% avec Hexaom, AXA, Alstom, Vetoquinol, Bonduelle, Essilor

Aramis : +6,5% avec SoiTec

Schneider Electric reprend 6%. Oddo BHF a ramené son objectif de cours de 156 à 146 euros ('surperformer'). Oddo BHF se montre confiant en amont de la publication trimestrielle de la société industrielle. Le broker anticipe une croissance organique du chiffre d'affaires de 10,8% sur les trois mois clos fin septembre, légèrement supérieure au consensus (9,1%), dans la même tendance que la publication du premier semestre (10,1% de croissance en comparable). La Chine, qui représente 16% du chiffre d'affaires du groupe, devrait concentrer une partie de l'attention lors de la publication.

Le luxe est en haut du palmarès sur le CAC40 : Kering et Hermès progressent d'environ 5 à 6% avec LVMH et Dior.

Somfy : +6% avec Airbus

Kering : +5,5% suivi de Alten, Capgemini, Safran, STM

Amundi : +5% avec Sodexo, Coface, Faurecia

VALEURS EN BAISSE

Pas de baisses significatives sur le SBF 120 à part M6 qui décroche de 10,8%. La forte spéculation sur le titre après l'échec de la fusion avec TF1 a pris fin hier soir avec l'annonce de Bertelsmann. Le groupe allemand, qui détient 48,3% de la 'six', a finalement renoncé à céder sa participation, évoquant des "risques et incertitudes juridiques" liés à l'approbation des autorités antitrust. La société a pourtant "reçu plusieurs offres financièrement intéressantes".

NHOA : -2% avec Aures et Burelle (-1,5%)

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Bourse Direct vous souhaite la bienvenue
et vous offre vos frais de courtage*

Découvrir l'offre

Valable jusqu'au 30 novembre
*Voir conditions

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 29/11/2022

TotalEnergies remonte dans le sens du baril

Publié le 29/11/2022

Le CAC 40 repart de l'avant, en direction des 6...

Publié le 29/11/2022

Le CAC 40 va repartir de l'avant aujourd'hui, en direction des 6...

Publié le 28/11/2022

Les Bourses européennes ont baissé à la clôture. Les investisseurs sont inquiets face à l'évolution de la situation sanitaire en Chine. Alors que le pays connaît un nouveau record de…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 29/11/2022

La chimie européenne a présenté un déficit commercial au premier semestre 2022 , pour la première fois depuis que des statistiques sont établies, affirment « Les Échos » sur la base des…

Publié le 29/11/2022

Airbus et Croatia Airlines entretiennent un partenariat de longue date depuis 25 ans, La compagnie nationale croate basée à Zagreb, a signé une commande ferme de six A220-300 et prévoit de louer…

Publié le 29/11/2022

Le groupe américain Boston Scientific Corporation a annoncé ce mardi avoir conclu un accord définitif pour acquérir Apollo Endosurgery pour 10 dollars par action, ce qui valorise la société…

Publié le 29/11/2022

EDF a conclu un accord avec le Gouvernement britannique pour poursuivre le développement du projet de centrale nucléaire Sizewell C. Le gouvernement a annoncé un investissement de 679 millions de…

Publié le 29/11/2022

Bruno Vaquette est nommé directeur général de Sodexo France. Ce diplômé de l’Ecole Skema et de l’Insead a rejoint l'entreprise en 2001. Directeur des Opérations de Sodexo Services aux…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne

WEBINAIRES

Pour vous former et vous informer

Participez à nos webinaires et conférences sur la #Bourse et l'#Epargne :
100% gratuits, 100% bonne humeur 😉


JE PARTICIPE