Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 169.41 PTS
+0.06 %
6 190.50
+0.42 %
SBF 120 PTS
4 860.69
-0.01 %
DAX PTS
15 234.16
+0.21 %
Dow Jones PTS
33 800.60
+0.89 %
13 845.06
+0.63 %
1.190
-0.01 %

Clôture Paris : le CAC40 reperd 0,34%

| Boursier | 551 | Aucun vote sur cette news

Après son vif rebond d'hier de 1,2%, le CAC40 a reperdu 0,34% à 6...

Clôture Paris : le CAC40 reperd 0,34%
Credits Reuters

LA TENDANCE

Après son vif rebond d'hier de 1,2%, le CAC40 a reperdu 0,34% à 6.067 points en clôture ce mercredi, en attendant les nouvelles mesures de restriction sanitaire qui devraient être annoncées ce soir par Emmanuel Macron avec, sans doute, la fermeture des établissements scolaires en avril sur l'ensemble du territoire.
La présidente de la Banque centrale européenne, Christine Lagarde, a de son côté déclaré que l'Institution n'hésitera pas à utiliser tous ses outils à disposition si les investisseurs tentent de pousser les rendements obligataires à la hausse... "Ils peuvent nous mettre à l'épreuve autant qu'ils le veulent", a-t-elle insisté lors d'un entretien accordé à 'Bloomberg TV'. "Nous avons des outils exceptionnels à utiliser en ce moment. Nous les utiliserons en fonction des besoins". Pour maintenir un environnement favorable, la dirigeante a souligné que le programme d'achats d'urgence face à la pandémie (PEPP) pourrait être prolongé au-delà de mars 2022 si la Banque centrale décide que cela est nécessaire.

ECO ET DEVISES

Le secteur privé américain a créé 517.000 postes au mois de mars 2021 selon ADP, supérieur à un consensus de place déjà haut perché à 500.000. En outre, les créations d'emplois dans le privé pour le mois de février ont été révisées en forte hausse, de 117.000 à 176.000. Ainsi, les créations de postes de février ressortent au plus haut de six mois selon l'enquête ADP. Rappelons que le rapport gouvernemental US sur la situation de l'emploi pour ce même mois de mars sera communiqué vendredi, le consensus étant de 625.000 créations d'emplois et 6% de taux de chômage.

Les cours du pétrole consolident sous les 64$ le brent, après un rapport hebdomadaire sur l'évolution des stocks de brut aux Etats-Unis sans grosse surprise... D'après le Département à l'Energie, les stocks domestiques de pétrole pour la semaine close le 26 mars ont reculé de 0,9 million de barils à 501,8 mb, contre une baisse de 1,5 mbj attendue par le consensus. Les réserves d'essence ont diminué de 1,7 mb (contre une hausse de 0,7 mb anticipée par le marché), alors que les stocks de produits distillés ont augmenté de 2,5 mbj par rapport à la précédente semaine, contre une progression de 0,5 mb attendue.

Le président américain Joe Biden devrait détailler pour sa part ce soir un plan d'environ 2.000 milliards de dollars pour rénover les infrastructures et soutenir l'emploi aux Etats-Unis pendant huit ans, a appris l'agence Reuters de deux sources ayant connaissance de la question. Les rumeurs portaient jusqu'alors sur un package encore plus vaste allant de 3.000 à 4.000 milliards de dollars. Biden devrait effectuer ses annonces ce jour depuis Pittsburgh, en Pennsylvanie, où il est attendu et où il avait donné le coup d'envoi de sa campagne pour l'élection présidentielle de novembre.
Le Washington Post se montre un peu plus précis et croit savoir que Biden devrait dévoiler 2.250 milliards de dollars de dépenses en infrastructure ce mercredi, ce qui constituerait la première partie de son plan 'Build Back Better'. Selon Politico, Biden ne demanderait pas de taxe sur les fortunes pour aider à financer son vaste projet d'infrastructure. 650 milliards de dollars de dépenses pourraient être consacrées aux routes, ponts, ports et infrastructures comparables, 500 milliards de dollars aux soins des plus âgés et handicapés, 300 milliards de dollars à l'infrastructure immobilière, 300 milliards au secteur manufacturier... La seconde partie du plan pourrait être annoncée en avril et répondre à d'autres priorités démocrates.
L'euro remonte un peu sur les devises à 1,1740/$.

VALEURS EN HAUSSE

Technicolor s'adjuge 9%. Un bond à relier à une note de Bryan Garnier qui débute le suivi de la valeur avec un conseil 'acheter' et une cible de 4,3 euros. La performance boursière de Technicolor au cours des dernières années a été une histoire d'objectifs manqués et de déceptions, avec une combinaison de fautes opérationnelles et de conditions de marché défavorables, explique le broker. Cependant, il pense que le moment est venu de recommencer à considérer le cas d'investissement. Avec une nouvelle équipe de direction, une nouvelle stratégie et des activités rationalisées, Technicolor est désormais très différent de ce qu'il était. Les premiers signes d'un redressement réussi et durable sont visibles, malgré la pandémie de Covid, conclut le courtier.

Transgene gagne 7,7%. Le flux acheteur sur la biotech est à relier à une note d'Oddo BHF qui est passé à 'surperformer' sur le titre tout en relevant sa cible de 1,8 à 4,5 euros.

Neoen : +7% avec Eramet, McPhy (+6%) et XPO

Ipsen (+4,5%) a annoncé aujourd'hui que la Commission européenne (CE) a approuvé Cabometyx (cabozantinib) en association avec le médicament Opdivo (nivolumab) de Bristol Myers Squibb pour le traitement en première ligne du carcinome du rein (RCC) avancé. Cette décision marque la première approbation de Cabometyx en association avec un autre traitement en Europe et la troisième indication de Cabometyx dans le RCC.

Valneva : +3,5% avec Inventiva, Nexans, Tarkett, Atari (+3%) et Solutions30

Lectra : +2,5% avec Albioma, Vicat et Aubay

SoiTec : +2% suivi de STM et de Claranova

Veolia : +1% avec Schneider, JC Decaux, Infotel, Faurecia, Ubisoft

VALEURS EN BAISSE

Thermador : -7% suivi de AKKA (-5%) et de Vallourec (-4%) avec Haulotte

Boiron : -3,7% avec Groupe Crit

Amundi : -3% avec Vilmorin, SMCP

TFF : -2,5% avec Nexity et Cegedim

CGG (-2%) a annoncé l'attribution au centre CGG d'imagerie de Houston de trois contrats majeurs d'imagerie sismique par BP, dont deux dans les eaux profondes du Golfe du Mexique et un au large de Trinidad et Tobago.

Renault : -2% avec Saint-Gobain, Elis, Scor et Publicis

Michelin cède 1,5%. JP Morgan a pourtant rehaussé son objectif de cours de 125 à 140 euros.

Xilam : -1,5% avec CNP, TF1, Spie, BNP Paribas

Total fléchit de 1,2%. Alors que les cours du pétrole ont bondi de plus de 20% depuis le début de l'année, le PDG de Total se dit "prudent" sur l'évolution des cours de l'or noir et sur le rythme de la reprise économique mondiale face à la pandémie de coronavirus. Dans un entretien à 'L'Express', Patrick Pouyanné estime ainsi que le prix actuel du pétrole est "relativement élevé", autour de 60$ le baril pour le brut léger américain WTI...

Capgemini (stable). La SSII vise un taux de marge opérationnelle de 14% d'ici 2025, après 11,9% en 2020 et 12,3% en 2019. Le tout associé à une croissance annuelle moyenne du chiffre d'affaires de 7% à 9% à taux de change constants entre 2020 et 2025. Le groupe tiendra cet après-midi un Capital Markets Day virtuel au cours duquel il présentera sa nouvelle feuille de route.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 09/04/2021

Tessi a réalisé en 2020 un chiffre d'affaires de 412,6 ME, en baisse de 2,3% à périmètre constant proforma...

Publié le 09/04/2021

GeNeuro a fait le point vendredi soir sur sa situation financière pour le premier trimestre 2021. A fin mars, la trésorerie du groupe s’élevait à 4,8 millions d’euros. « Le montant total…

Publié le 09/04/2021

Carmat a émis une deuxième tranche de 650 000 bons de souscription d'actions (BSA) dans le cadre de la ligne de financement en fonds propres Kepler Cheuvreux. Le 27 septembre 2018, la medtech a mis…

Publié le 09/04/2021

New Port, la société de cadres présidée par Alain Dinin, a cédé aujourd'hui 1,2 millions d'actions Nexity, soit 2,14% du capital, ce qui ramène ainsi sa participation au capital de Nexity à…

Publié le 09/04/2021

Bigben Interactive a annoncé la mise en place d'un nantissement au bénéfice des porteurs d'obligations échangeables en actions de la société Nacon tel que prévu lors de…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne