En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 730.66 PTS
-1.77 %
4 679.00
-2.77 %
SBF 120 PTS
3 752.26
-1.73 %
DAX PTS
12 063.57
-0.93 %
Dow Jones PTS
27 463.19
-0.8 %
11 598.95
+0.82 %
1.178
-0.21 %

Clôture Paris : le CAC40 reperd 0,27%

| Boursier | 627 | Aucun vote sur cette news

Le CAC40 a reperdu 0,27% à 4...

Clôture Paris : le CAC40 reperd 0,27%
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 a reperdu 0,27% à 4.882 pts ce mercredi, après quatre séances de hausse. Les prises de profits l'ont emporté après les annonces surprises de Donald Trump qui a mis fin brutalement aux négociations sur un nouveau plan de soutien budgétaire en renvoyant un possible accord de relance économique après les échéances électorales de novembre aux Etats-Unis...

ECO ET DEVISES

"J'ai demandé à mes représentants de cesser de négocier jusqu'à après l'élection, et dès que j'aurai gagné, je ferai passer un vaste plan de soutien qui sera centré sur les Américains qui travaillent dur et les petites entreprises", s'est exclamé Donald Trump hier soir. Le président républicain a en outre réfuté que les Etats-Unis aient besoin d'urgence d'un nouveau plan d'aide budgétaire... Il a jugé que "l'économie se porte très bien. Le marché boursier est à des niveaux record. L'emploi revient et le chômage recule dans des proportions record. Nous sommes à la pointe de la reprise économique mondiale et LE MEILLEUR EST A VENIR", a tweeté le président américain.

Donald Trump a néanmoins appelé, dans une série de messages, le Congrès à voter rapidement un plan de soutien de 25 milliards de dollars pour le secteur aérien, 135 milliards de dollars pour les petites entreprises et de verser 1.200 dollars d'aide aux Américains. "Je suis prêt à signer de suite". De quoi rassurer quelque peu les plus sceptiques.
Alors que l'épidémie de coronavirus se poursuit, les marchés et le président de la Fed, Jerome Powell, craignent un essoufflement de la reprise en l'absence de nouveau soutien budgétaire. Les marchés seront attentifs à la publication dans la soirée du compte-rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la Fed ainsi qu'à l'intervention de plusieurs responsables de la Réserve fédérale.

Le baril de pétrole consolide, à 41,60$ le brent, après deux belles séances de progression en lien avec l'arrivée de l'ouragan Delta (de Force 4) dans le Golfe du Mexique, et d'une importante grève sur des gisements pétroliers norvégiens.
D'après le Département à l'Energie, les stocks domestiques de pétrole pour la semaine close le 2 octobre ont augmenté de 0,5 million de barils à 492,9 mb, contre un consensus de -1,2 million de barils. Les réserves d'essence ont reculé de 1,4 million de barils (contre une baisse de 0,5 mb anticipée par le marché), alors que les stocks de produits distillés ont diminué de 1 mb par rapport à la précédente semaine, contre un repli de 1,1 mb attendu.
Enfin, sur le marché des changes, l'euro pointe à 1,1770/$.

VALEURS EN HAUSSE

Voluntis : +21% ! Dans d'énormes volumes, le titre du spécialiste des thérapies digitales s'envole. La valeur avait déjà connu une séance euphorique le 30 septembre dernier après que le management eut dévoilé des résultats intermédiaires en légère amélioration et réitéré ses objectifs financiers à court et moyen terme. Cette fois, le titre est recherché suite à l'annonce de l'obtention d'un nouveau brevet par le United States Patent and Trademark Office (USPTO) portant sur le moteur algorithmique de la plateforme Theraxium et les procédés associés développés par Voluntis pour concevoir des algorithmes d'aide à la décision pour les patients et d'auto-gestion de leur traitement.

Navya : +15% avec Gensight (+14%) et 2CRSI (+12,6%)

Figeac Aero remonte de plus de 10% avec Balyo (+9%)

Lagardere reste entouré en progression de 6%, suivi de Tarkett (+5%)

Genomic : +4% avec Pharmagest, Actia

Air France KLM : +3% avec Séché

Arkema : +2,5% en compagnie de Burelle, Valeo, Publicis, Engie

Ubisoft : +2% suivi de Faurecia, AST Groupe

EDF (+1,5%) a fait état mardi d'une chute de 20,9% de sa production d'électricité d'origine nucléaire en France en septembre, que le groupe explique par l'impact de la crise du coronavirus sur son programme et les arrêts de réacteurs.

Saint-Gobain : +1,5% avec FDJ et SG

Pernod Ricard (+1,2%). Le flux haussier sur le dossier est alimenté par une note de Jefferies qui a rehaussé à 'acheter' son opinion sur la valeur tout en portant sa cible de 142 à 170 euros. Le monde semble être plus proche de la fin de la pandémie que de son début et il est temps de se positionner sur certains noms du secteur des spiritueux pour jouer la reprise, selon le courtier. La pandémie a fait passer les acteurs de l'industrie de 'défensifs/croissants' à des actions "pseudo-cycliques", mais lorsqu'un vaccin arrivera, les vents contraires du secteur seront assez temporaires et les actions devraient bénéficier d'une visibilité accrue. Concernant plus particulièrement Pernod Ricard, le courtier évoque des perspectives attrayantes en termes de chiffre d'affaires et de résultats, ainsi qu'une valorisation peu exigeante.

VALEURS EN BAISSE

Solocal : recule de plus de 10%, suivi de Cegedim (-5%) et de Rubis

Bonduelle : -4,5% avec Claranova, Synergie, Vallourec

AKKA : -3,5% avec Mersen, Elior, IPSOS, Korian, Nexity

Alstom : -2,5% avec Thales, Gecina, Safran, TechnipFMC

Safran, qui restait sur trois séances dans le vert, abandonne 1,8%. Le groupe international de haute technologie et équipementier de premier rang dans les domaines de l'Aéronautique, de l'Espace et de la Défense a placé avec succès environ 200 millions d'euros d'obligations à option de conversion et/ou d'échange en actions nouvelles et/ou existantes de la Société (OCEANE) à échéance 15 mai 2027. Le produit net de l'Émission sera utilisé pour les besoins généraux de la société.

Airbus recule de 1,5%. Le concurrent américain Boeing a souffert hier de l'abaissement de sa prévision de demande mondiale d'avions d'ici 2030.

Axa recule de 1,4%. Citigroup a abaissé son objectif de cours de 16,7 à 14,06 euros.

Danone (-1%) a finalisé la cession de sa participation de 6,61% dans le groupe japonais Yakult Honsha, annoncée précédemment mardi matin. Danone précise que cette opération s'est soldée par un produit de cession brut d'un montant de 58 milliards de yens, soit environ 470 millions d'euros, qui permettra de renforcer sa solidité financière. Le règlement de la cession aura lieu le 9 octobre 2020.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Suivez la tendance avec
Nicolas PAGNIEZ,

du lundi au vendredi à 9h55, 12h30, 14h55 et 18h30 sur

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/10/2020

Le produit de cette opération sera destiné à financer le plan stratégique de Néovacs...

Publié le 27/10/2020

X-FAB est en ligne avec l'objectif d'atteindre une couverture naturelle du taux de change lié à son activité

Publié le 27/10/2020

Microsoft a annoncé mardi soir après la clôture de Wall Street des bénéfices et des ventes supérieures au consensus des analystes pour le 1er trimestre de son exercice fiscal.

Publié le 27/10/2020

Ce nouveau projet permettrait au groupe de s'adapter, et de renouer avec la croissance dès 2021...

Publié le 27/10/2020

Le portefeuille de commandes restant à livrer au 30 septembre pour les magasins en propre du Groupe est de 108,9 ME...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne