5 526.51 PTS
+0.58 %
5 533.5
+0.75 %
SBF 120 PTS
4 420.31
+0.58 %
DAX PTS
13 434.45
+1.15 %
Dowjones PTS
26 071.72
+0.21 %
6 834.33
+0.34 %
Nikkei PTS
23 808.06
+0.19 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Clôture Paris : le CAC40 repasse sous les 5.500 pts

| Boursier | 251 | Aucun vote sur cette news

Deuxième séance consécutive de correction pour l'indice parisien...

Clôture Paris : le CAC40 repasse sous les 5.500 pts
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40, qui avait mis fin hier à une belle série de 5 séances consécutives de progression, a encore cédé 0,29% ce jeudi, repassant sous les 5.500 pts, à 5.488 pts en clôture. Les marchés avaient cédé à quelques prises de bénéfices mercredi, suite à des rumeurs concernant un possible ralentissement des achats de bons du Trésor américain par la Chine et des craintes concernant un éventuel retrait des Etats-Unis de l'Accord de libre-échange nord-américain (Alena). Les opérateurs craignent par ailleurs que la BCE ne modifie quelque peu son discours de politique monétaire. Wall Street repart de son côté à la hausse actuellement, sur de nouveaux sommets, alors que la saison des résultats du quatrième trimestre vient de débuter aux Etats-Unis. En outre, le rebond des prix du pétrole se poursuit, avec un baril WTI qui s'échange désormais à plus de 64$, et un Brent qui flirte avec les 70$. L'Euro repasse pour sa part au-dessus de 1,20$...

ECO/DEVISES

Selon le Département américain au travail ce jeudi, les inscriptions hebdomadaires au chômage pour la semaine passée se sont élevées au nombre de 261.000, contre 246.000 de consensus de place et 250.000 une semaine auparavant. Ainsi, les inscriptions progressent de 11.000 et atteignent un plus haut de trois mois.

D'après le rapport du jour, l'indice américain des prix à la production pour le mois de décembre 2017 est ressorti en baisse de 0,1% en comparaison du mois antérieur, contre un consensus de +0,2%. Hors alimentation et énergie, le 'PPI' a décliné également de 0,1%, alors que le consensus était de +0,2%.

Si la starlette française Nabilla fait de la publicité pour le bitcoin, Warren Buffet se montre plus méfiant... Le célèbre investisseur et milliardaire américain a ainsi jugé que le bitcoin connaîtrait sans doute une fin tragique... " En matière de cryptomonnaies, je peux dire avec quasi-certitude qu'elles finiront mal", a ainsi expliqué le "sage d'Omaha" sur la chaîne 'CNBC', précisant ne pas pouvoir prédire "quand ou comment ça se passera".

Dans un tout autre registre, le président américain Donald Trump s'est dit ouvert à des discussions avec la Corée du Nord. Le changement de ton peut surprendre, alors que Trump s'était livré ces derniers mois à une surenchère verbale avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un. Il y a quelques jours, les deux dirigeants débattaient encore de la taille de leurs boutons nucléaires respectifs. La situation semble par ailleurs s'être apaisée entre Corée du Nord et du Sud...

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,2048$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 64,5$ et le Brent s'affiche à 69,9$.

VALEURS EN HAUSSE

* Geci International grimpe encore de 34,7% ce jeudi, après s'être déjà envolé de 92% hier !

* Sur le CAC40, TechnipFMC monte de 2,8%, avec ArcelorMittal (+1,1%), LafargeHolcim (+0,9%) ou encore BNP Paribas (+0,8%).

* STMicroelectronics (+2,1%) fait partie des plus fortes progressions de la cote parisienne, après la décision du Crédit Suisse de passer positif sur la valeur, une première depuis plus de trois ans pour le bureau d'études. Il relève son objectif de cours 19,50 à 24,50 euros. Après avoir revu ses anticipations, l'analyste pense que le groupe franco-italien va continuer à afficher une forte croissance de ses ventes, tout en améliorant ses marges.

* Elior gagne 1,5%. L'équipe d'analystes de Berenberg est repassée à l'achat malgré un objectif réduit de 21 à 20 euros. Pour l'intermédiaire financier, les fondamentaux du groupe français restent sains avec une croissance structurelle dans la restauration collective et des opportunités attractives dans la branche Concessions, laquelle est soutenue par des tendances positives sur la fréquentation.

* Altran (+1,2%) a lancé la syndication d'un prêt à terme senior assorti de sûretés dans le cadre du rachat d'Aricent. Il sera en partie remboursé avec le produit de l'augmentation de capital qui reste à valider par les actionnaires. Une fois les opérations réalisées, la dette nette du groupe approchera 1,4 MdE.

VALEURS EN BAISSE

* Sodexo perd 5,1%. Sodexo est la première grande entreprise française à publier des comptes en ce début d'année 2018, mais cela ne concerne pas le chiffre d'affaires annuel du groupe, puisqu'il est en exercice décalé, mais bien le premier trimestre de son exercice 2017-2018, qui couvre les trois mois allant de septembre à novembre. Sur la période, la croissance interne a atteint 1,9%, ce qui paraît un peu court par rapport aux attentes de la place (2,3%), à cause d'une situation toujours morose dans l'éducation aux Etats-Unis.

* Air France KLM (-2,8%). Et si la compagnie aérienne française s'intéressait à nouveau à Alitalia ? La presse transalpine pense que la compagnie hexagonale pourrait s'allier à easyJet voire faire entrer son partenaire Delta dans la boucle pour soumettre une offre de reprise du transporteur en déconfiture. Depuis quelques semaines, c'est plutôt la Lufthansa qui tiendrait la corde.

* Sur le CAC40, Vinci cède aussi 2,6% avec Vivendi (-2,2%) ou encore Veolia (-1,1%).

* Getlink (-1%). Le trafic des navettes camions a baissé en décembre dans le tunnel, mais les véhicules de tourisme étaient en légère hausse. La publication du chiffre d'affaire de l'exercice 2017 de l'ex Eurotunnel se fera le jeudi 25 janvier.

* Sanofi (-0,6%). Le processus de cession des médicaments génériques européens de Sanofi est toujours en cours. Des laboratoires indiens seraient sur les rangs, en plus des fonds déjà cités. Aurobindo, Zydus Cadila, Torrent Pharma et Intas auraient fait part de leur intérêt, révèle le quotidien 'Economic Times', qui avance une valorisation de 1,5 à 2 Mds$ pour la division, plutôt moins que les montants qui circulaient jusque-là.

* Airbus perd 0,3. UBS avait augmenté hier de 90 à 102 euros son objectif de cours. Le bureau d'études pense que 2018 sera une nouvelle année favorable pour le géant de l'aéronautique, qui continuera à être porté par le développement du trafic aérien et par la montée en cadence de sa production. La principale incertitude qui pèse sur le dossier est le bouleversement du management consécutif aux enquêtes pour corruption ouvertes dans certains pays.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/01/2018

Dominique Carouge exerçait depuis le 1er janvier 2016 les responsabilités de Directeur Financier Adjoint et de Responsable des Opérations financières et du Contrôle...

Publié le 19/01/2018

COMMUNIQUE DE PRESSE                                                            Paris, le 19 janvier…

Publié le 19/01/2018

    EXEL Industries Société Anonyme au capital de 16 969 750 EUR Siège Social : 54, rue Marcel Paul 51206 Epernay Cedex RCS Epernay n° B 095 550 356…

Publié le 19/01/2018

Une fois converties en actions ordinaires, ces ADP seront admises à la négociation sur le marché Euronext Growth...

Publié le 19/01/2018

Visiativ a finalisé le rachat par Alliativ, société holding détenue par les deux fondateurs dirigeants Laurent Fiard et Christian Donzel, des 450 660 ADP 2012 (Action à Dividende Prioritaire)…

CONTENUS SPONSORISÉS