Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 285.24 PTS
+0.2 %
6 252.5
+0.46 %
SBF 120 PTS
4 892.48
+0.27 %
DAX PTS
13 981.91
+0.72 %
Dow Jones PTS
31 261.90
+0.03 %
11 835.62
-0.34 %
1.059
+0.3 %

Clôture Paris : le CAC40 remonte de 0,98%

| Boursier | 512 | Aucun vote sur cette news

Après son petit rebond d'hier, le CAC40 a repris 0,98% à 6...

Clôture Paris : le CAC40 remonte de 0,98%
Credits Reuters

LA TENDANCE

Après son petit rebond d'hier, le CAC40 a repris 0,98% à 6.508 points, à l'issue d'une nouvelle séance de forte volatilité et sous une pluie de publications d'entreprises. En hausse de 2% en début d'après-midi, le CAC40 est retombé dans le rouge quelques minutes après l'annonce d'une baisse surprise du PIB américain au T1, avant de se reprendre et de finir en hausse de près de 1%. Parmi les valeurs en vue, les publications de résultats ont soutenu les groupes Tarkett, SoiTec, Atos, DS, Capgemini et TotalEnergies.

ECO ET DEVISES

L'activité a donc nettement ralenti aux États-Unis en début d'année. Les chiffres préliminaires du PIB américain ont fait ressortir une contraction du PIB, en rythme annualisé, de 1,4% au premier trimestre. Le consensus tablait sur une hausse de 1% après une croissance de 6,9% au quatrième trimestre 2021. L'indice des prix rattaché au PIB a par ailleurs encore bondi au rythme de 8%, contre 7,2% de consensus de marché (+5,2% pour l'indice Core). Les dépenses personnelles de consommation se sont appréciées quant à elles sur un rythme de 2,7%, contre +3,5% de consensus et 2,5% au trimestre précédent.

Sur le marché de l'emploi, le Département américain au Travail a annoncé, pour la semaine close au 23 avril, que les inscriptions au chômage ont atteint 180.000, en repli de 5.000 par rapport à la semaine antérieure. Le consensus était positionné à 180.000. La moyenne à quatre semaines s'établit à 179.750, en hausse de 2.250. Enfin, le nombre de chômeurs indemnisés sur la semaine close le 16 avril atteint 1,408 million, en baisse de 1.000 sur sept jours (1,403 million de consensus), au plus bas depuis 1970.

Sur le marché pétrolier, le baril de brut léger américain WTI (contrat à terme de juin) pointe à 102,50$ sur le Nymex, tandis que le Brent de la mer du Nord remonte à 106,70$. Sur le front des devises, le dollar poursuit son "rally", pour remonter au plus haut depuis 5 ans, début 2017, face à un panier de devises de référence. L'indice du dollar grimpe en effet de 0,8% à 103,8 points, tandis que l'euro abandonne 0,6% à 1,0492$, au plus bas depuis janvier 2017. La devise européenne, plombée par les conséquences de la guerre en Ukraine, a perdu plus de 2% depuis le début de la semaine et 4,5% depuis début avril.
Enfin, sur le marché obligataire, le taux du T-Bond à 10 ans remonte de 1,5 point de base (pb) à 2,846% et celui du T-Bond à 2 ans, qui réagit davantage à la politique monétaire, progresse de 3,2 pb à 2,623%.

VALEURS EN HAUSSE

Albioma bondit de 16% à 50,5 euros. Albioma et KKR ont conclu un accord stratégique en vue d'une offre publique d'achat amicale. Le prix de l'offre est de 50 euros par action, auquel s'ajoute le dividende de 0,84 euro qui sera en conséquence payé exclusivement en numéraire.

Tarkett remonte de 8% avec Akwel

Soitec (+7%) a généré un chiffre d'affaires de 863 ME sur l'exercice 2021-2022, en croissance de 50% à taux de change constants, soit légèrement au-dessus de la guidance d'environ 45%. Le chiffre d'affaires du 4ème trimestre 2021-2022 atteint également un niveau record à 282 ME, en croissance de 53% à taux de change constants par rapport au 4ème trimestre 2020-2021. La marge d'EBITDA pour l'exercice 2021-2022 est désormais attendue à environ 35,5%. Soitec ayant précédemment indiqué viser un niveau d'environ 34% avec un potentiel pour atteindre environ 35%. Pour l'exercice 2022-2023, le chiffre d'affaires est attendu en croissance d'environ 20% à périmètre et taux de change constants et la marge1 d'EBITDA à un niveau au moins égal à celui de l'exercice 2021-2022.

Atos : +6% avec Worldline, Believe

En hausse de 5,5%, Capgemini fait partie des plus fortes hausses du CAC40 en fin de matinée, le marché saluant le très bon début d'année de la SSII. Le groupe a enregistré un chiffre d'affaires de 5,167 milliards d'euros au premier trimestre, en croissance de 21% à taux de change courants et de 17,7% à taux de change constants. Les prises de commandes ont atteint 5,473 MdsE, en hausse de 26% à taux de change constants, soit un 'book-to-bill' de 1,06. Le groupe a confirmé viser pour l'exercice 2022 une croissance à taux de change constants comprise entre +8% et +10% ; une marge opérationnelle comprise entre 12,9% et 13,1% et une génération de free cash-flow organique supérieure à 1,700 MdE.

Dassault Systeme : +5,5% avec Claranova

Alten qui avance de 4,5%. Il faut dire que le groupe d'ingénierie et de conseil en hautes technologies a encore affiché une impressionnante croissance organique au premier trimestre : +20,7%. Le chiffre d'affaires à fin mars s'établit à 894,6 ME (815 ME de consensus), en hausse de 31,3%, avec +18,9% en France et +38,6% à l'International. À périmètre et change constants, la croissance est de 14,9% en France et de 24,2% à l'International.

Beneteau : +4% avec Synergie (+3,5%) avec Guerbet

TotalEnergies (+3,5%) a vu ses résultats s'envoler au premier trimestre, le géant de l'énergie ayant bénéficié à plein de la flambée des prix du gaz et du pétrole. Sur la période, le groupe enregistre un résultat net ajusté de 9 milliards de dollars contre 3 Mds$ un an plus tôt et 7,31 Mds$ de consensus, pour des revenus de 68,6 Mds$ (43,74 Mds$ au T1 2021). "Le rebond des prix de l'énergie observé depuis le second semestre 2021 s'est amplifié après l'agression militaire de la Russie contre l'Ukraine", déclare le directeur général de TotalEnergies, Patrick Pouyanne. L'Ebitda ajusté est multiplié par 2,1 à 17,4 Mds$ et le cash-flow libre ressort à 5,8 Mds$. Le flux de trésorerie d'exploitation atteint 7,6 Mds$ contre 5,6 Mds$ sur la même période de l'exercice précédent mais ressort inférieur aux attentes des analystes (9,87 Mds$). La production s'établit à 2,843 millions de barils équivalent pétrole sur les trois premiers mois de 2022, en légère baisse de 1% sur un an. Fort de ces résultats, la société prévoit désormais de racheter 3 milliards de dollars d'actions au premier semestre, contre 2 milliards de dollars auparavant. Elle va également augmenter de 5% l'acompte sur dividende au titre de l'exercice 2022 à 0,69 euro par titre.

Mersen grimpe de plus 3%, alors que le groupe a annoncé un chiffre d'affaires consolidé de 255 millions d'euros pour le premier trimestre 2022, en croissance de plus de 16 % par rapport au premier trimestre 2021 en tenant compte d'effets de change favorables, principalement le dollar US et le RMB. Les augmentations de prix contribuent pour environ 3% à la croissance ce trimestre. Mersen est confiant dans l'atteinte de ses objectifs annuels grâce notamment aux marchés porteurs des énergies renouvelables et des semi-conducteurs. Pour l'année 2022, Mersen vise une croissance organique de 3% à 6% avec une marge opérationnelle courante autour de 10%.

Nexans : +3% avec OVH, LNA, Aubay

Renault : +2,5% avec Séché, Accor, Bic, Ubisoft

Danone : +2% avec Orpea

VALEURS EN BAISSE

Solutions 30 chute de près de 17% au lendemain de l'annonce de résultats annuels en retrait malgré une activité en croissance de 6,7% et de 3,6% en organique. L'Ebitda ajusté 2021 s'établit en effet à 82,4 ME, en repli de 23%. La marge d'Ebitda s'élève à 9,4% contre 13% un an plus tôt. Une nouvelle phase de croissance dynamique devrait se matérialiser à compter du second semestre de l'exercice, tandis que le 1er semestre s'inscrira dans la continuité du 2ème semestre 2021, a précisé le mangement. Le groupe devrait en outre renouer avec une politique d'acquisitions plus dynamique que sur les 2 derniers exercices afin de conforter sa croissance.

Eramet corrige de près de 10%, suivi de Valneva (-4,5%) avec Elior

Unibail-Rodamco-Westfield cède 4,2%. Le géant de l'immobilier commercial a enregistré un chiffre d'affaires de 734,5 millions d'euros au premier trimestre, en hausse de 34,2%. Les revenus locatifs bruts (IFRS) ont atteint 540 ME contre 388 ME un an plus tôt. Le recouvrement des loyers atteint 93% et devrait continuer à s'améliorer à mesure que les conditions d'exploitation se normalisent. Le management confirme ses prévisions d'un AREPS (résultat net récurrent par action ajusté) 2022 de 8,20 à 8,40 euros par action. Il continue à surveiller de près l'impact potentiel de la situation économique et géopolitique générale sur ses marchés.

DBV : -3,5% avec SQLI (-2,5%) avec Lysogène

TF1 : -2% avec Thermador, Haulotte, CGG

Nacon : -1,5% avec Sodexo, Navya, Technip Energies

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 mai 2022

CODE OFFRE : INVESTIR22

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : INVESTIR22 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/05/2022

Ce franchissement de seuils résulte d'une cession d'actions Atos SE hors marché...

Publié le 23/05/2022

UBS Group détient, directement et indirectement, 2.150.000 actions Eureking

Publié le 23/05/2022

Ce franchissement de seuil résulte d'une restitution d'actions Verallia détenues à titre de collatéral par CNP Assurances...

Publié le 23/05/2022

Les marchés finaux, sur lesquels Sapmer occupe une position de leader, démontrent leur reprise au cours du second semestre...

Publié le 23/05/2022

Les actionnaires de METabolic EXplorer sont convoqués en Assemblée générale ordinaire et extraordinaire qui se tiendra le 10 juin à 10h, au Centre de...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne