En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 522.02 PTS
+1.78 %
4 531.50
+2.03 %
SBF 120 PTS
3 575.23
+2.17 %
DAX PTS
10 550.48
+2.11 %
Dow Jones PTS
23 433.57
+3.44 %
8 229.54
+0. %

Clôture Paris : le CAC40 rechute de 1,9%

| Boursier | 1265 | Aucun vote sur cette news

Alors que la séance avait commencé en légère hausse en direction des 5...

Clôture Paris : le CAC40 rechute de 1,9%
Credits Reuters

LA TENDANCE

Alors que la séance avait commencé en légère hausse en direction des 5.500 points, la baisse a rapidement repris le dessus après trois séances de rebond. Le CAC40 perd finalement 1,9% à 5.361 pts. Malgré le sursaut de Wall Street hier soir, les craintes concernant la progression de l'épidémie de coronavirus dans le monde a rattrapé les marchés. Deux nouveaux morts ont été annoncés en France qui pourrait enclencher la phase 3 de cette crise sanitaire avec plus de mesures restrictives pour tenter de limiter la propagation du virus.
Après son rallye de la veille, la cote américaine retombe aussi ce jeudi malgré la possibilité d'une nouvelle baisse des taux de la Fed, après l'action vigoureuse d'un demi-point décidée avant-hier, qui a pris les marchés par surprise. La pression est par ailleurs mise sur la BCE afin qu'elle agisse lors de sa réunion du 12 mars. La Banque populaire de Chine devrait elle aussi de nouveau intervenir...

ECO ET DEVISES

Sur le front économique outre-Atlantique ce jour, l'étude Challenger relative aux destructions d'emplois annoncées par les entreprises américaines pour le mois de février fait ressortir 56.660 licenciements, contre 67.735 un mois auparavant. Les inscriptions hebdomadaires au chômage pour la semaine close au 29 février sont ressorties quant à elles au nombre de 216.000, contre un consensus de 215.000 et un niveau de 219.000 une semaine plus tôt.

Les chiffres révisés de la productivité pour le quatrième trimestre n'ont pas convaincu, avec une progression au rythme de 1,2% contre un consensus de +1,4%. Les coûts unitaires du travail se sont appréciés de +0,9% contre +1,4% de consensus.

Les commandes industrielles américaines du mois de janvier 2020 sont ressorties en recul de 0,5% en comparaison du mois antérieur, contre -0,1% de consensus de place et +1,9% pour la lecture révisée (en hausse) du mois antérieur.

Les parlementaires américains républicains et démocrates se sont donc accordés mercredi pour débloquer un budget de 8,3 milliards de dollars pour endiguer l'épidémie de Covid-19. Le texte devrait être soumis au vote de la Chambre des représentants dès mercredi soir, puis au Sénat. Le bilan de l'épidémie s'est alourdi aux Etats-Unis, où deux nouveaux décès sont survenus mercredi.
L'euro remonte sur la barre des 1,12/$, tandis que le pétrole se cale sur les 51$ le brent.

VALEURS EN HAUSSE

Navya : +5% avec Albioma et Somfy après ses comptes

Nicox : +3% après les dernières nouvelles de la FDA. suivi du Crédit Agricole I-d-F.

Seule hausse significative sur le CAC40, Pernod Ricard gagne 2%. Le groupe a annoncé la signature d'un accord pour une prise de participation significative dans KI NO BI Kyoto Dry Gin qui produit le gin japonais KI NO BI. Cet investissement sera principalement consacré à la construction d'une nouvelle distillerie afin de faire face à la demande croissante pour le gin ultra-premium KI NO BI. Cette référence rejoindra le Gin Hub de Pernod Ricard et renforcera le portefeuille de marques internationales telles que Beefeater, Plymouth, Malfy et Monkey 47.

Remy Cointreau (+2%) avec Korian et AST Groupe

Thales : stable avec Schneider, Iliad, Sanofi

GL Events (stable) a fait état de solides résultats sur l'an dernier. L'Ebitda est de 184,9 ME, soit +23%. Quant au Résultat Opérationnel Courant, il est de 125,9 ME en hausse de de 29%. Enfin, le résultat net Part du Groupe ressort à +30%, soit 55,1 ME. GL events s'attend à ce que le contexte économique soit en 2020 particulièrement incertain et volatile, compte tenu de l'épidémie du COVID-19.

VALEURS EN BAISSE

Air France KLM chute de plus de 11%, au plus bas depuis le début 2017, alors que l'association internationale du transport aérien (Iata) a annoncé ce jour revoir à la hausse les pertes pour les compagnies aériennes. "L'Iata estime désormais les pertes de revenus de 2020 pour les compagnies aériennes pour le transport de passagers entre 63 milliards de dollars (dans un scénario où la propagation du Covid-19 est contenue) et 113 milliards de dollars dans un scénario où l'épidémie continuerait à se répandre"... La précédente estimation de l'Iata évoquait, le 20 février, une perte de revenus de 29,3 milliards de dollars.
"Aucune estimation n'est encore disponible concernant l'impact sur le transport de marchandises", précise l'association...
"La situation rédultant du Covid-19 est presque sans précédent. En un peu plus de deux mois, les perspectives du secteur dans la plupart des régions du monde se sont radicalement assombries", a estimé le directeur général de l'Iata Alexandre de Juniac qui poursuit : "De nombreuses compagnies aériennes réduisent leurs capacités et prennent des mesures d'urgence pour réduire les coûts. Les gouvernements doivent en prendre note. Les compagnies aériennes font de leur mieux pour rester à flot alors qu'elles ont pour mission de relier les économies du monde", a-t-il affirmé.

Voluntis : -11% suivi de Amoeba, de Balyo et d'Eutelsat (-9%)

DBV Technologies (-9,6%) a présenté ses résultats financiers pour l'exercice 2019 et fait le point sur ses activités. La situation nette de trésorerie proforma du groupe était de 308,4 millions d'euros au 31 décembre 2019, incluant les fonds issus de l'augmentation de capital du premier trimestre 2020.

CGG : -8% avec Mauna Kea, Renault et Groupe Gorgé

Solocal : -7% avec Groupe Open

Geci : -6% avec P&V, TF1, Vallourec, Valeo

Les valeurs bancaires sont à nouveau chahutées et Société Générale affiche la plus forte baisse du CAC40 (-5,7%). BNP Paribas et Crédit Agricole reculent d'environ 4 à 5%.

Publicis : -5% avec Faurecia, Eramet

Airbus (-2,9%) envisagerait de réduire la production de son A330neo, devant la volonté d'un acquéreur majeur de reporter ses livraisons. C'est du moins ce que croit savoir ce jeudi l'agence Bloomberg, selon laquelle une décision pourrait être prise dès ce mois par l'avionneur européen. AirAsia X, acquéreur majeur de l'appareil, suspendrait en effet les livraisons du fait de l'impact de la crise du coronavirus Covid-19 sur le secteur. Bloomberg cite à ce sujet des sources familières de la question, ayant choisi de rester anonymes, les délibérations demeurant privées. Le mois dernier, le transporteur aérien discount malaisien AirAsia X, représentant environ un quart des commandes d'A330neo, avait bien indiqué son intention d'en reporter les livraisons... "Il n'y a pas un seul programme aérien qui ne ressentirait pas d'impact du Covid-19", a pour sa part précisé Jefferies, cité par l'agence. L'A330 semblerait tout particulièrement sensible et exposé à l'impact de cette crise sanitaire sur l'activité sectorielle...

Sodexo (-1,2%), malgré Bernstein qui vient de relever sa recommandation à 'performance de marché'. Par ailleurs, à la suite d'un appel à projet sur la restauration lancé il y a plus de deux ans, Elsan, 2ème groupe d'hospitalisation privée en France, a décidé de s'associer à Sodexo pour l'accompagner et déployer Symphonia by Elsan, la première marque d'hospitalité de santé en France. Parmi les sociétés qui ont répondu à cet appel à projet, Sodexo, avec qui Elsan collaborait déjà, "s'est distinguée par la pertinence de sa réponse". Les Échos évoquent "un contrat de plusieurs centaines de millions d'euros sur huit ans".

JCDecaux (stable) alors que le groupe anticipe désormais une décroissance organique de 10% au premier trimestre. Les premiers avis de brokers ce matin sont très mitigés. Barclays maintient son conseil à 'sous-pondérer' avec une cible de 23,50 euros. JP Morgan reste 'neutre' et confirme un objectif de 28 euros. Bloomberg recense six avis acheteurs, contre neuf à conserver et deux à la vente sur le dossier, l'objectif moyen à 12 mois se situant à 26,39 euros. Le numéro un mondial de la communication extérieure a réalisé pourtant en 2019 des résultats records, les meilleurs depuis sa cotation, avec un chiffre d'affaires de 3,89 MdsE, une marge opérationnelle de 792,2 millions d'euros, un résultat d'exploitation avant charges de dépréciation de 385,2 millions d'euros et un résultat net part du groupe de 265,5 millions d'euros.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 09/04/2020

Suez propose à l'ensemble de ses parties prenantes - clients, collaborateurs, fournisseurs, dirigeants, actionnaires - de renforcer ses mesures...

Publié le 09/04/2020

GenSight Biologics recule de 0,6% ce jeudi à 2,45 euros, alors que la société biopharmaceutique dédiée à la découverte et au développement de...

Publié le 09/04/2020

Solvay recule de 1,2% à 69,20 euros ce jeudi, après l'annonce de la mise à jour de certains éléments financiers suite à l'impact de la pandémie de...

Publié le 09/04/2020

Tessi indique que la crise sanitaire pèsera significativement sur son volume d'activité...

Publié le 09/04/2020

Le groupe Ymagis, spécialiste européen des technologies numériques pour l'industrie du cinéma, annonce le report de la publication des résultats annuels 2019 en application des dispositions de…