5 317.37 PTS
-
5 334.5
+0.52 %
SBF 120 PTS
4 256.95
-
DAX PTS
12 483.79
+0.18 %
Dowjones PTS
25 309.99
+1.39 %
6 896.60
+1.99 %
Nikkei PTS
22 189.80
+1.36 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Clôture Paris : le CAC40 rechute de 0,6%

| Boursier | 446 | Aucun vote sur cette news

Fin du rebond, l'indice parisien retombe sur les 5.100 pts...

Clôture Paris : le CAC40 rechute de 0,6%
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40, qui a repris 1,2% hier après avoir terminé la semaine dernière sur ses niveaux de début septembre 2017, a rechuté de 0,60% ce mardi, préservant néanmoins les 5.100 pts, à 5.109 pts en clôture. Du côté des valeurs, Kering (plus forte baisse du CAC40 aujourd'hui) a subi des prises de bénéfices malgré une publication solide.

Outre-Atlantique, Wall Street, après avoir aligné deux séances de net rebond, repart dans le rouge actuellement. L'annonce du plan de Donald Trump pour investir 1.500 Mds$ sur 10 ans dans la rénovation des infrastructures américaines avait soutenu la cote hier, mais le climat général reste volatil en attendant la publication, demain, des chiffres de l'inflation de janvier aux Etats-Unis. Jerome Powell a de son côté indiqué que la Fed, dont il est le nouveau président, restera attentive vis-à-vis de tout risque susceptible de porter atteinte à la stabilité financière...

ECO ET DEVISES

L'indice des prix US à la consommation du mois de janvier 2018 sera communiqué demain à 14h30 (consensus +0,3% en comparaison du mois antérieur et +0,2% hors alimentaire et énergie / +2% et +1,7%, respectivement, en glissement annuel). Les ventes de détail pour le mois de janvier seront également annoncées demain à 14h30.

Le président Donald Trump a présenté hier son budget pour 2019. Ce budget est basé sur des hypothèses économiques assez optimistes, Trump envisageant notamment une croissance de 3% cette année. Le consensus des économistes est quant à lui logé à 2,4%. Le budget de Trump a été proposé au Congrès. Le président américain ambitionne de réduire de 3.000 Mds$ le déficit, tout en finançant son fameux mur à la frontière mexicaine et en augmentant les dépenses militaires. Un plan d'infrastructure de 200 Mds$ a par ailleurs été révélé.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,2363$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 58,8$ et le Brent s'affiche à 62,3$.

VALEURS EN HAUSSE

* Atari poursuit son envolée, de 10,3% ce mardi, toujours dans de gros volumes d'échanges.

* Coface (+8,9%). Le groupe a multiplié par deux son résultat net en 2017, à 83,2 millions d'euros, et a annoncé le lancement d'un programme de rachat d'actions de 30 millions d'euros. La firme prévoit également de verser à ses actionnaires un dividende 0,34 euro par action pour l'exercice 2017 contre 0,13 euro pour 2016, qui intégrait un dividende exceptionnel de 0,06 euro.

* Ubisoft gagne 6,1%. Les revenus du 3ème trimestre fiscal (qui couvre la période de Noël) ont atteint 725 ME, au-delà du haut de la fourchette communiquée (700 ME). Les objectifs sont confirmés, comme ceux de l'exercice suivant.

* Publicis grimpe de 3,8% et se place en tête des hausses du CAC40 ce mardi, après avoir déjà repris 1,1% hier.

* ArcelorMittal (+2,2%) est candidat à la reprise de son homologue indien en difficultés Essar Steel.

* Airbus, seule valeur du CAC40 qui a raté le rebond hier, rebondit de 0,8% ce mardi.

* Sur le CAC40, Safran gagne aussi 0,5% avec Total (+0,2%) ou encore Capgemini (+0,5%).

VALEURS EN BAISSE

* Cegedim décroche de 6,2%. Bpifrance a vendu 12% du capital par placement privé à 35 euros pièce. La banque publique conserve une participation de 3% du capital deCegedim.

* Kering (-3,9%) fait l'objet de prises de bénéfices malgré des résultats impressionnants au terme de l'exercice 2017, phénoménaux même, pour reprendre l'expression de François-Henri Pinault. Les actionnaires bénéficieront d'un dividende de 6 euros en numéraire et de l'octroi d'actions Puma. En 2017, le groupe de la famille Pinault a dégagé un chiffre d'affaires de 15,48 milliards d'euros, en progression de 25% en données publiées et de 27,2% à périmètre et taux de change comparables. Le résultat opérationnel courant bondit de 56,3% à 2,95 MdsE, ce qui porte la marge de 15,2 à 19%. Le bénéfice net part du groupe récurrent s'élève à 2 MdsE, en progression de 56,2%. Le consensus S&P Global Market Intelligence visait un résultat net de 1,94 MdE pour un chiffre d'affaires de 15,38 MdsE et un résultat opérationnel courant de 2,85 MdsE.

* Bourbon (-2,9%) poursuit sa mue en dévoilant un nouveau plan stratégique. Mais les pertes 2017 seront très lourdes. Autour de -600 ME pour le résultat net consolidé.

* Sur le CAC40, TechnipFMC perd aussi 2,2% avec LVMH (-1,8%) ou encore Unibail-Rodamco (-1,4%).

* Michelin recule de 2,1%. Les résultats 2017 sont en ligne avec les attentes. Le dividende est accru à 3,55 euros. Le groupe vise cette année une croissance modérée de son marché, une amélioration de ses résultats et un cash-flow libre structurel supérieur à 1,1 MdE.

* Alstom (-1,5%) s'est allié à Siemens, Ferrovie dello Stato Italiane, George Kent et PORR pour l'appel d'offre sur la ligne à grande vitesse prévue entre Kuala Lumpur et Singapour, qui devrait être opérationnelle en 2026. Le projet représente plusieurs milliards d'euros, mais la concurrence est vive.

* Orange (-1%). Le différend commercial avec TF1 ne semble pas près de se régler. L'opérateur a supprimé les chaînes du groupe de ses documents de présentation. Le CSA avait proposé le 7 février de jouer les médiateurs, mais son offre semble pour l'heure être restée lettre morte.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/02/2018

Paris, France, le 23 février 2018 : EURO Ressources S.A. (« EURO » ou la « Société ») (Paris : EUR) a publié aujourd'hui ses résultats financiers audités,…

Publié le 23/02/2018

Cette transaction est soumise à l'approbation des autorités de la concurrence néerlandaises...

Publié le 23/02/2018

543.556 actions nouvelles émises dans le cadre de cette seconde tranche, au prix de 3,83 E par action...

Publié le 23/02/2018

La période de souscription est ouverte du lundi 26 février au vendredi 16 mars 2018 inclus....

Publié le 23/02/2018

Les cédants viennent d'engager des discussions avec FFC sur les conséquences de cette ordonnance...

CONTENUS SPONSORISÉS