En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 221.39 PTS
+0.34 %
4 221.00
+0.39 %
SBF 120 PTS
3 320.97
+0.54 %
DAX PTS
9 562.58
+0.19 %
Dow Jones PTS
20 943.51
-4.44 %
7 486.29
+0. %

Clôture Paris : le CAC40 rechute

| Boursier | 2566 | Aucun vote sur cette news

L'inquiétude des investisseurs vient aussi des Etats-Unis où les élus démocrates du Sénat ont bloqué hier un projet de loi qui aurait permis d'injecter plus de 1.000 milliards de dollars dans l'économie américaine

Clôture Paris : le CAC40 rechute
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 est (déjà) de retour sous les 4.000 points !... A l'issue d'une nouvelle séance de très forte volatilité, l'indice de la bourse de Paris a abandonné 3,32% à 3.914 points malgré un rebond à la mi-journée qui a vu l'indice repasser dans le vert quelques minutes après l'annonce d'un nouveau "coup de pouce" de la Fed. La Réserve fédérale a dévoilé, peu avant l'ouverture de Wall Street, des mesures inédites pour soutenir l'activité locale, mais les investisseurs semblent toujours se focaliser sur l'imminence d'une récession sans précédent outre-Atlantique en redoutant une fermeture totale du pays dans les prochains jours...

ECO ET DEVISES

La Réserve fédérale américaine va donc pour la première fois soutenir directement les marchés du crédit aux particuliers, aux PME et aux grandes entreprises pour tenter de limiter les "graves perturbations" économiques provoquées par la pandémie de coronavirus. Elle s'est également engagée dans un QE 'illimité' pour assurer le bon fonctionnement du marché et la transmission efficace de sa politique monétaire.
Des annonces qui interviennent alors que le bilan de la pandémie continuer à gonfler et que les mesures de confinement se multiplient aux quatre coins de la planète. Selon les données compilées lundi matin par Reuters, le Covid-19 a déjà touché plus de 337.000 personnes et provoqué 14.651 décès. Aux Etats-Unis, la Californie jeudi soir, et l'Etat de New York, le lendemain, ont annoncé des mesures de confinement, entraînant la fermeture de toutes les entreprises non essentielles au fonctionnement de l'économie. Donald Trump a également annoncé la fermeture temporaire de la frontière avec le Mexique, après celle avec le Canada mercredi...

Les élus démocrates du Sénat ont par ailleurs bloqué dimanche un projet de loi qui aurait permis d'injecter près de 2.000 milliards de dollars dans l'économie US dans le cadre de programmes destinés à aider les entreprises affectées par le coronavirus et les salariés qui ont perdu leur emploi. Des mesures trop axées sur les entreprises au détriment des travailleurs, selon les démocrates. D'importants plans de soutien restent probables mais pourraient prendre plus de temps que prévu pour être mis en place compte tenu des différends entre les deux partis...
Un délai qui n'est pas du goût des opérateurs alors que la première puissance mondiale s'apprête à subir l'une des récessions les plus violentes de son histoire.
A ce sujet, James Bullard, président de la Réserve fédérale de St Louis, a averti que le taux de chômage aux Etats-Unis pourrait atteindre 30%, un chiffre plus élevé que lors de la Grande Dépression et trois fois supérieur au niveau atteint lors de la récession de 2008-2009. Alors que Goldman Sachs anticipait la semaine dernière une contraction du PIB US de 24% au deuxième trimestre, Morgan Stanley va plus loin ce lundi et parle d'un plongeon du PIB de 30% sur la période !

Les cours du brut retombent en ce début de semaine avec un baril de Brent de la mer du Nord, la référence mondiale, qui rechute de 5% à 25,30 dollars, au plus bas depuis 2003. L'euro pointe à 1,0730/$ entre banques.

VALEURS EN HAUSSE

Novacyt (+33%), alors que le spécialiste international du diagnostic clinique a annoncé que la Food and Drug Administration (FDA) des États-Unis avait délivré une autorisation d'utilisation d'urgence (EUA) pour son test COVID-19. En conséquence, les hôpitaux et les laboratoires aux États-Unis pourront utiliser le test pour le diagnostic clinique de COVID-19. Le test est disponible pour une distribution immédiate sur le marché américain.

Innate : +13,6% suivi de BioMerieux (+12%) et de Transgene

Solocal : +6,5% avec Recylex

Total (+6%) a annoncé un plan d'actions à mettre en oeuvre immédiatement dans un contexte de prix du pétrole de l'ordre de 30 dollars le baril. Le groupe va ainsi réaliser des économies de Capex organiques de plus de 3 milliards de dollars, soit plus de 20%, de façon à ce que les investissements nets 2020 soient inférieurs à 15 milliards de dollars. Ces économies portent pour l'essentiel sur les Capex flexibles à cycle court qui peuvent être arbitrés contractuellement avec un délai très court. Patrick Pouyanné, Président-directeur général de Total, a rappelé à ses salariés la résilience dont les équipes du Groupe ont su faire preuve lors de la crise pétrolière de 2015/2016 ainsi que les deux piliers de la stratégie du Groupe que constituent le point mort organique inférieur à 25$/b (avant dividende) et le faible niveau d'endettement pour faire face à cette forte volatilité.

Atos : +5% avec Bic

FDJ : +4% suivi de Imerys, Chargeurs, Rallye, Balyo

Wavestone : +3% avec Interparfums et Groupe Gorgé

Atari : +2,5% avec Thermador, Ubisoft, Stef, Faurecia, Gl Events

Vicat : +1,5% avec Coface et Groupe Gorgé

Orange (+1%) aligne une cinquième séance consécutive dans le vert. Alors que la direction de l'opérateur télécoms s'est montrée rassurante vendredi ("Les réseaux fixes et mobiles des opérateurs sont conçus pour tenir la période que nous traversons"), le groupe bénéficie également du soutien des analystes. Contrairement à beaucoup d'autres valeurs, l'action n'a été l'objet d'aucune dégradation depuis le début du mois. A l'inverse, Goldman Sachs a même rehaussé vendredi de 'neutre' à 'achat' sa recommandation sur le groupe dirigé par Stéphane Richard avec un objectif de cours relevé de 15 à 17 euros. Sur les trente analystes suivant le dossier répertoriés par 'Bloomberg', 20 sont à l''achat', 10 à 'conserver' et seulement 1 à 'vendre'. L'objectif moyen à douze mois est fixé à 15,62 euros.

Vallourec (+1%) se déclare pour le moment incapable de quantifier l'impact des conséquences de la crise sanitaire actuelle cumulée à la dégradation soudaine du prix du baril de pétrole sur sa performance et ses objectifs 2020. L'inquiétude porte plus particulièrement sur l'Amérique du Nord où de nombreux opérateurs du pétrole et gaz non conventionnel annoncent leur volonté de réduire fortement leurs plans de forage. Vallourec suspend donc les prévisions.

TechnipFMC (stable) alors que le dividende de 0,13 dollar par action est détaché aujourd'hui. Il sera mis en paiement le 8 avril ou rapidement après cette date aux actionnaires inscrits en compte au 24 mars 2020 après clôture de la bourse de New York.

VALEURS EN BAISSE

Airbus (-13,8%) a signé une nouvelle facilité de crédit de 15 milliards d'euros et a suspendu ses prévisions pour 2020 en raison de la pandémie de nouveau coronavirus qui paralyse le secteur du transport aérien. L'avionneur européen a annoncé lundi une série de mesures pour renforcer ses liquidités et son bilan face à cette crise parmi laquelle le retrait de la proposition de dividende 2019 de 1,80 euro par action soit une valeur totale d'environ 1,4 milliard d'euros ; et la suspension du financement volontaire des retraites complémentaires. "Grâce à ces décisions, l'entreprise dispose de liquidités suffisantes pour faire face aux besoins de trésorerie supplémentaires liés au Covid-19", déclare Airbus, qui affirme disposer d'environ 30 milliards d'euros de liquidités. Safran chute aussi de plus de 13%.

Arkema : -12% avec Teleperformance et Rexel (-11%)

Icade (-11%) étudiera au cas par cas, la mise en place des mesures de place qui ont été recommandées par les associations de bailleurs (FSIF notamment) pour passer cette période difficile (report temporaire de loyer). Concernant Icade Promotion (8% du CFNC du groupe en 2019), la crise aura pour effet de décaler la commercialisation de nos opérations, en résidentiel notamment, pendant la période de confinement. La crise a pour effet également de décaler l'obtention des permis de construire. Certains chantiers connaissent dores et déjà du retard. Ceci impactera notamment le chiffre d'affaires à l'avancement d'Icade Promotion. Icade a confirmé le montant du dividende 2019 à 4,81 euros par action, et le paiement du solde, soit 2,40 euros, interviendra le 8 juillet.

Lafargeolcim : -10% avec Argan, Nexans et Essilor

Mersen : -9% suivi de Eiffage

Trigano : -8% avec DBV, Europacorp et DS

Natixis : -7,5% avec ADP, Alten, Groupe Open

TF1 (-7%) suspend ses objectifs annoncés en février dernier, "jusqu'à ce que la situation se clarifie". Le Groupe se dit malgré tout "confiant dans sa capacité à faire face". Il dispose d'une bonne situation financière avec peu d'endettement et un encours de lignes de crédit.

BNP Paribas rechute de 7% et Société Générale de 6%.

Alstom : -6% suivi de Vinci, IPSOS, Veolia

Saint-Gobain (-4%). La guidance 2020 se trouve remise en cause sans qu'il soit possible aujourd'hui d'en évaluer l'impact. Le Groupe fera un nouveau point lors de la publication le 23 avril de son chiffre d'affaires du premier trimestre 2020.

Kering (-3%) a déclaré vendredi ne pas exclure une baisse de 15% de son chiffre d'affaires au premier trimestre, en données comparables, en raison de la pandémie de coronavirus, qui, selon le groupe français, ne remet toutefois pas en cause "les moteurs structurels" du développement du secteur du luxe.

Schneider Electric (-2,8%) suspend aussi ses objectifs 2020, crise du coronavirus oblige. Le Groupe travaille actuellement sur l'analyse des scénarios potentiels émanant de cette crise et des actions et impacts qui en découlent...

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 02/04/2020

Le groupe Iliad a annoncé la création d'un fonds de solidarité, baptisé Solid-19, pour venir en aide à ses sous-traitants TPE/PME fragilisés par la crise. Le soutien prendra la forme de…

Publié le 02/04/2020

Conformément aux recommandations de la Banque centrale européenne émises le 27 mars dans le contexte de l’épidémie de Covid-19, applicables au Groupe Crédit Agricole et à ses filiales, Amundi…

Publié le 02/04/2020

British Airways (groupe IAG) devrait annoncer qu'elle va suspendre environ 36 000 membres de son personnel, selon les informations de la BBC. La compagnie aérienne, qui a immobilisé au sol une…

Publié le 02/04/2020

Un modèle diversifié...

Publié le 02/04/2020

Dans le contexte de l'épidémie du Covid-19 et des mesures législatives et administratives récemment adoptées pour limiter les rassemblements collectifs pour des motifs sanitaires, Icade a…