En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 580.38 PTS
+0.31 %
5 528.00
-
SBF 120 PTS
4 415.60
+0.30 %
DAX PTS
12 222.39
+0.57 %
Dowjones PTS
26 559.54
+0.42 %
7 689.72
+0.00 %
1.124
+0.00 %

Clôture Paris : le CAC40 préserve sans forcer les 5.400 points

| Boursier | 428 | Aucun vote sur cette news

Wall Street se rapproche de ses sommets historiques

Clôture Paris : le CAC40 préserve sans forcer les 5.400 points
Credits Reuters

Le CAC40 n'a pas démérité ce mardi soir, parvenant à préserver sans difficulté la barre des 5.400 pts, malgré des incertitudes persistantes (et même croissantes) sur le dossier du Brexit. Les opérateurs demeurent sensibles aux commentaires très accommodants des banquiers centraux. Après la BCE et la Fed, c'était au tour de la Banque de réserve d'Australie de maintenir ses taux inchangés tout en affichant un ton plus 'souple' que prévu... Le CAC40 a terminé la journée sur un gain timide de 0,33% en clôture à 5.423 pts.

Sur le marché des changes, l'euro se traite à 1,119$ environ, en retrait de 0,2%. L'indice dollar progresse pour sa part de 0,2% à 97,4, proche d'un plus haut de
trois semaines face à un panier de devises. Sur le Nymex, le baril de brut WTI gagne encore 0,8% à 62,1$, au plus haut de l'année... A Wall Street, la tendance est à la consolidation ce mardi après deux jours de rebond - et alors que les principaux indices approchaient des sommets historiques. Le DJIA reperd 0,3% et le S&P500 0,1%, alors que le Nasdaq prend 0,1%.

Les négociations commerciales sino-américaines se poursuivent quant à elles, qualifiées de 'sincères et constructives' par le clan américain. Après un déplacement en Chine d'une délégation américaine, le vice-Premier ministre chinois Liu He se rendra à Washington d'ici quelques jours.

La situation demeure en revanche préoccupante concernant le Brexit. La Première ministre Theresa May a présidé ce mardi des discussions ministérielles, tentant de trouver une issue face à l'impasse actuelle, le Royaume-Uni s'acheminant un peu plus vers une sortie sans accord de l'Union européenne, qui serait potentiellement douloureuse pour les marchés. Le Parlement a rejeté par trois fois déjà l'accord de retrait négocié par May avec Bruxelles. Il est encore possible que la Première ministre soumette une nouvelle fois son plan de sortie aux Communes, mais le scénario d'une sortie sans accord semble de plus en plus envisageable.

Un porte-parole de May, cité par Reuters, a indiqué que la Première ministre, opposée à un nouveau référendum, désirait exposer les modalités de la 'sortie' britannique avant le début du sommet exceptionnel européen prévu le 10 avril prochain.

Sur le front économique, les prix à la production industrielle ont augmenté de seulement 0,1% dans la zone euro en février après une hausse de 0,3% le mois précédent. Le consensus tablait sur une croissance de 0,2%. En glissement annuel, les prix affichent une progression de 3% contre +3,1% attendu.

Les commandes de biens durables aux États-Unis pour le mois de février 2019 sont ressorties en retrait de 1,6% en comparaison du mois antérieur, contre un consensus de -1,8%, et après une hausse timide révisée à +0,1% pour le mois de janvier. La précédente évaluation pour le mois de janvier était de +0,4% en comparaison du mois précédent. Hors transport, les commandes du mois de février ont grappillé +0,1%, alors que les économistes anticipaient en moyenne une stabilité.

Valeurs en hausse

Latécoère gagne 8%. Le fonds d'investissement Searchlight Capital a signé un accord d'achat d'actions avec Apollo, Monarch et CVi Partners pour l'acquisition d'une participation de 26% dans Latécoère. Les termes de la transaction impliquent un prix total de 106,8 millions de dollars (plus de 95 millions d'euros). Ainsi, le fonds investit à un prix d'environ 3,85 euros par titre Latécoère, ce qui traduit une prime de 23% sur les cours de clôture de la veille. L'accord prévoit une clause de complément dans le cas où Searchlight déposerait une offre publique d'achat sur Latécoère à un prix supérieur dans les 12 mois suivant la clôture de la transaction et si cette offre d'achat était réalisée.

Pernod Ricard s'adjuge 1,5%. Barclays a débuté le suivi de la valeur avec un conseil 'surpondérer' et un objectif de 199 euros. Les analystes sont assez partagés sur le dossier puisque 6 sont positifs, 15 'neutres' et 2 vendeurs.

Orange (+0,1%). Trois ans de prison dont 18 mois avec sursis : telle est la peine requise lundi contre le PDG, Stéphane Richard, dans le procès de l'arbitrage contesté en faveur de Bernard Tapie dans son contentieux avec le Crédit Lyonnais. Le ministère public a aussi réclamé 5 ans de prison ferme contre Bernard Tapie.

Rémy Cointreau (+1,4%) a conclu la cession de ses filiales de distribution en République Tchèque (Rémy Cointreau Czech Republic) et en Slovaquie (Rémy Cointreau Slovakia) à la société Mast-Jägermeister SE. Concomitamment à cette cession, le groupe Rémy Cointreau a signé un accord de distribution avec la société Mast-Jägermeister SE pour que cette dernière distribue, à titre exclusif, les spiritueux du groupe Rémy Cointreau en république Tchèque et en Slovaquie.

Korian reprend 2,4%. La Ministre de la Santé sera aujourd'hui à Lherm où cinq personnes sont mortes après une intoxication alimentaire dans un établissement géré par Korian. Une enquête judiciaire a été ouverte.

Vallourec gagne 2,7%. La Société Générale est passée à 'acheter' sur la valeur, relevant de deux crans sa recommandation, avec un objectif de cours dopé à 2,82 euros.

STMicroelectronics (+2,7%) poursuit sur sa lancée. Dans une actualité favorable au secteur, le titre du fabricant de semi-conducteur grimpe, portant ses gains sur trois séances à environ 10%. La valeur reste portée par la publication d'indicateurs chinois rassurants ainsi que par les résultats de bonne facture du Taïwanais Foxconn. Côté analystes, Oddo BHF a réitéré son conseil 'acheter' et son objectif de 18 euros.

Colas (+0,9%). Colas Polska, filiale polonaise de Colas, a conclu le 1er avril le rachat d'une partie des actifs de Skanska dans le secteur des enrobés routiers en Pologne. La transaction d'un montant de 29 millions d'euros porte sur 11 postes d'enrobés, 130 engins de chantier, une vingtaine d'équipes d'application et l'ensemble des collaborateurs opérationnels, soit 330 personnes.

Lumibird (+5,8%). L'ex-Quantel a dévoilé des résultats annuels en forte progression grâce à une croissance dynamique dans un contexte de charges maîtrisées. L'EBE, à 16,5 ME, bondit ainsi de 62% (en pro forma) alors que le ROC (11,4 ME) s'envole de 104% pour un chiffre d'affaires de 100,7 ME, en augmentation de 18%. La croissance est quasi exclusivement organique. Le groupe affiche un résultat net de 8,1 ME, contre 3,4 ME en pro-forma 2017.

Valeurs en baisse

Thales cède 0,9%. Réalisée en l'espace de 15 mois, l'acquisition pour 4,8 milliards d'euros de Gemalto par Thales donne aujourd'hui naissance à un Groupe d'une nouvelle envergure, un leader mondial en identité et sécurité numériques. Suite à cette acquisition, Gemalto deviendra l'une des 7 activités mondiales de Thales, Identité et Sécurité Numériques, et interagira avec l'ensemble des clients du Groupe, tant civils que militaires, en renforçant significativement sa présence industrielle dans 68 pays.

Atos recule de 2%, victime d'une erreur de Berenberg qui a dans un premier temps annoncé avoir dégradé la valeur à 'vendre' avant de revoir sa position. "Nous plaçons Atos sous revue en raison d'une erreur dans notre approche d'évaluation publiée précédemment", a déclaré le broker. Dans un bref communiqué, Atos explique que "le bureau d'études Berenberg a émis une note d'analyste sur Atos, qu'il a immédiatement retirée après avoir reconnu une erreur matérielle. Cela a eu un impact temporaire sur le cours de Bourse d'Atos. Le groupe a alerté l'Autorité des Marchés Financiers".

Airbus (-0,5%). La commande chinoise géante de 300 appareils annoncée lors de la récente visite d'Etat de Xi Jinping en France aurait été gonflée par la répétition de contrats existants et la prise en compte d'accords seulement validés préalablement par les autorités chinoises sans être finalisés, ont précisé à Reuters deux sources proches du dossier.

Total (-0,04%) a démarré la production de Kaombo Sul, la deuxième unité flottante de production et de stockage (FPSO) du projet Kaombo, situé sur le bloc 32, à 260 kilomètres au large de Luanda, entre 1.400 et 2.000 mètres de profondeur d'eau. Huit mois après la mise en service de Kaombo Norte, son navire-jumeau, Kaombo Sul produira 115.000 barils de pétrole de plus par jour, portant la capacité globale de production à 230.000 barils par jour, soit 15% de la production de l'Angola...

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/04/2019

Pour l'exercice 2018, Wedia affiche un chiffre d'affaires consolidé de 10,8 ME, en hausse de 16% par rapport à l'exercice 2017, soit 9,3 ME...

Publié le 18/04/2019

Les revenus locatifs de Carmila pour les 3 premiers mois de l'année 2019 s'élèvent à 89,2 millions d'euros, contre 82,1 millions d'euros en 2018 sur...

Publié le 18/04/2019

Implanet affiche pour l'exercice 2018 une perte nette de 5,55 ME, contre 6,61 ME un an auparavant...

Publié le 18/04/2019

L'assemblée générale des actionnaires de CNP Assurances qui s'est réunie le 18 avril 2019 à Paris a approuvé les comptes sociaux et consolidés de...

Publié le 18/04/2019

Accor a fait le point sur son activité du premier trimestre 2019. Ainsi, le groupe hôtelier a réalisé un chiffre d'affaires de 987 millions d’euros sur la période, en progression de 34,2% en…