Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 385.14 PTS
+1.54 %
6 412.50
+2.16 %
SBF 120 PTS
5 007.76
+1.48 %
DAX PTS
15 416.64
+1.43 %
Dow Jones PTS
34 382.13
+1.06 %
13 393.12
+2.17 %
1.214
-0.01 %

Clôture Paris : le CAC40 poursuit son rebond

| Boursier | 510 | Aucun vote sur cette news

Après le coup d'arrêt du début de semaine, le CAC40 s'est repris hier et est encore remonté ce jeudi de 0,91% de retour à 6...

Clôture Paris : le CAC40 poursuit son rebond
Credits Reuters

LA TENDANCE

Après le coup d'arrêt du début de semaine, le CAC40 s'est repris hier et est encore remonté ce jeudi de 0,91% de retour à 6.267 pts, avec l'aide des nombreuses publications trimestrielles d'entreprises... La réunion de la BCE du jour n'a rien apporté de nouveau, sinon une confirmation : l'autorité monétaire va rester encore très accommodante, à l'écoute de la situation sanitaire qui reste encore complexe en Europe, même si des perspectives de déconfinement progressif se confirment dans certains pays comme la France.

ECO ET DEVISES

Alors que la BCE a laissé inchangée sa politique monétaire, Christine Lagarde qui s'est exprimée devant la presse à la suite du conseil de la BCE, a déclaré qu'il serait prématuré de discuter d'un retrait progressif du programme, répétant que le rythme du PEPP dépend des données et non du temps. La patronne de la BCE a souligné que les chiffres mensuels de rachats de titres comptaient plus que les chiffres hebdomadaires, et a insisté sur le fait qu'il y a eu "une augmentation claire et significative du rythme d'achat et cela va continuer ainsi"... Interrogée sur la vigueur de l'euro, Christine Lagarde a réitéré le fait que la BCE ne ciblait pas le taux de change.

Aux Etats-Unis, les inscriptions au chômage ont nettement baissé la semaine passée et retombent sur un niveau plus observé depuis la mi-mars 2020, soit avant le début de la pandémie. Le Département américain au Travail vient en effet d'annoncer, pour la semaine close au 17 avril, que les inscriptions au chômage ont atteint 547.000, en recul de 39.000 par rapport à la lecture révisée de la semaine antérieure de 586.000. Le consensus était positionné à 610.000.
La moyenne à quatre semaines s'établit à 651.000, en repli de 27.750, et également au plus bas depuis la mi-mars 2020. Enfin, le nombre de chômeurs indemnisés sur la semaine close le 10 avril atteint 3,674 millions, en baisse de 34.000 sur sept jours (3,65 millions de consensus). Avant que le coronavirus ne mette à l'arrêt la majeure partie de l'économie américaine l'an passé, le précédent record datait de 1982 avec 695.000 demandes hebdomadaires.

D'après la National Association of Realtors américaine, les reventes de logements existants aux États-Unis pour le mois de mars sont ressorties au rythme de 6,01 millions d'unités, ce qui représente un recul de près de 3,7% en comparaison du mois antérieur. Le consensus se situait à 6,11 millions d'unités. Les reventes retombent à leur plus bas niveau depuis sept mois.

L'indice des indicateurs avancés américains du mois de de mars, mesuré par le Conference Board, affiche une hausse de 1,3% en comparaison du mois précédent, contre un consensus de place de +1% et une lecture antérieure révisée à -0,1% pour le mois de février.

Après deux séances de consolidation, les cours du pétrole sont volatiles. Le WTI cède actuellement 0,3% à 61,65$ sur le Nymex pour le contrat à terme de juin. Malgré les bons indicateurs américains du jour, les investisseurs s'inquiètent d'une demande affaiblie par les mesures anti-Covid prises en Inde, où la pandémie est en train de flamber avec l'apparition d'un nouveau variant. L'Inde est le 3e importateur mondial de pétrole, et sa demande devrait souffrir des mesures de restriction prises ces derniers jours pour juguler le Covid-19.
L'euro reste sur les 1,20/$ entre banques.

VALEURS EN HAUSSE

Atari : +8% avec McPhy (+7%) et Lysogène

GL Events : +6% avec Worldline

Neoen : +5% suivi de Figeac Aero et de Guerbet

Alstom (+4,5%) bénéficie d'une note de la Deutsche Bank qui a relevé à 'acheter' son opinion sur la valeur tout en augmentant sa cible de 46 à 52 euros. Dans un marché soutenu par les préoccupations environnementales et les dépenses gouvernementales, Alstom offre un profil de reprise tardive attractif, estime la banque.

Valeo : +4% avec Aubay, Cibox, P&V et SMCP

Voltalia : +3,7% avec Elior, Transgene

Safran : +3,5% avec Edenred, Séché, Nexity, Mersen

IPSOS : +2,5% avec Veolia, Sopra, Wavestone

Hermès (+2%) a encore réalisé une performance remarquable au premier trimestre avec un chiffre d'affaires consolidé de 2,084 milliards d'euros, en hausse de 44% à taux de change constants et de 38% à taux de change courants. Le consensus était positionné à 1,85 MdE avec une croissance à change constant estimée à environ 27%. La croissance en données comparables par rapport au premier trimestre 2019 est de 33%.

STM : +2% avec Airbus, Thales, 2CRSI, Nexans

Pernod Ricard progresse de 1,3% après avoir fait état d'une hausse de 19% de son chiffre d'affaires au cours de son troisième trimestre fiscal à 1,955 milliard d'euros. Une amélioration nettement supérieure aux attentes des analystes qui tablaient sur une croissance de 11,3%. Cette performance, malgré un effet de change défavorable en raison de l'appréciation de l'euro, contraste avec les deux précédents trimestres marqués par un recul des ventes.

Axway gagne 0,7%. Au 1er trimestre 2021, le chiffre d'affaires d'Axway s'est élevé à 66,3 ME, en croissance organique de 7,5%. Les variations de devises ont eu un impact négatif de 2,7 ME sur le chiffre d'affaires, principalement du fait de la dépréciation du dollar américain face à l'euro sur la période (-8,5%). Ainsi, la croissance totale des revenus a été de 3,1% sur les 3 premiers mois de l'exercice.

VALEURS EN BAISSE

Maurel & Prom après ses comptes, suivi de Fermentalg

Technip Energies (-3%) a annoncé aujourd'hui ses résultats financiers non audités pour le premier trimestre de 2021. Le groupe fait part d'une solide performance au 1er trimestre 2021 avec un Chiffre d'affaires de 1.557,5 ME, un EBIT récurrent de 91,3 ME, une marge d'EBIT récurrent ajusté de 5,9%, ainsi que 6,5 milliards d'euros de prise de commandes, comprenant le projet majeur de GNL au Qatar et portant le carnet de commandes ajusté à 17,8 milliards d'euros. Le RN ressort à 44,2 ME. Le bilan est solide avec 2,5 milliards d'euros de trésorerie nette ajustée.

Technicolor : -2% avec Medincell, CNP

Orange (-1,6%) a dévoilé des chiffres trimestriels en ligne avec les attentes du marché malgré une activité sous pression en Espagne. Le chiffre d'affaires global de l'opérateur télécoms s'élève à 10,3 milliards d'euros au 1er trimestre, en hausse de 0,5% sur un an à base comparable malgré la crise sanitaire qui a pleinement impacté ce trimestre contre seulement 2 semaines d'impact au 1er trimestre 2020. Le groupe a notamment bénéficié du rebond des ventes d'équipements et de l'excellente performance des services fixes haut débit et IT et intégration. La croissance est essentiellement portée par l'Afrique et Moyen Orient qui réalise sa meilleure performance au cours d'un 1er trimestre depuis 10 ans (+7,1%) et par les Autres pays d'Europe (+2,2%). Le segment Entreprises revient en légère croissance (+0,4%) tandis que la France résiste à -0,2% et que l'Espagne demeure en fort recul (-7,4%). L'EBITDAaL est en très léger déclin (-0,3%) à 2,56 milliards d'euros, au terme d'un trimestre pleinement affecté par la crise contrairement au 1er trimestre 2020. Le niveau des eCAPEX au 1er trimestre (1,8 MdE) est en ligne avec les objectifs du Groupe pour l'année 2021. Ils augmentent de 12,4% sur un an, notamment du fait des investissements Réseaux et de moindres cessions d'actifs. Orange maintient ses objectifs financiers pour 2021 tels qu'annoncés le 18 février 2021.

Renault cède 1,6%. Il faut dire que le constructeur au losange a encore vu ses revenus reculer au cours des trois premiers mois de l'année avec un chiffre d'affaires de 10,01 milliards d'euros, en repli de 1,1%. Point positif, les immatriculations ont augmenté de 1,1% à 665.038 véhicules, mais elles restent loin de la hausse de plus de 21% des livraisons affichées sur la même période par le géant allemand Volkswagen. Clotilde Delbos, directrice financière et directrice générale adjointe de Renault, a indiqué lors de la conférence suivant cette publication que le groupe n'avait pas fourni de guidance pour l'année car la pénurie de composants électroniques détériore la visibilité. Cette pénurie a d'ailleurs conduit la firme à réduire sa production de plusieurs dizaines de milliers de véhicules.

Colas : -1,5% suivi de Remy Cointreau et de Vallourec

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 mai 2021

CODE OFFRE : FLASH21

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : FLASH21 lors de votre ouverture de compte.

Du 1er au 31 mai 2021

MIEUX QUE GRATUIT ?
"Un ordre de bourse qui vous rapporte"

Tradez gratuitement et recevez 1€ par ordre exécuté
sur tous les produits de la gamme Morgan Stanley*
Valable sur tous les ordres >= à 500€*, offre limitée à 200€

Découvrir l'offre

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Communication à caractère promotionnel. *Voir conditions de l'offre.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/05/2021

Ivalis a ainsi réussi à recouvrer un niveau d'activité proche de celui de l'exercice 2020-21 au cours du second semestre

Publié le 14/05/2021

Videlio a réalisé un chiffre d’affaires de 52,1 millions d’euros au premier trimestre 2021, en repli de 5,9 % à périmètre publié par rapport à celui du premier trimestre 2020 et de 6,9…

Publié le 14/05/2021

Les produits retraités des activités de Touax se sont élevés à 24,6 millions au premier trimestre 2021, en recul de 4,2%. Les activités en propriété ont progressent de 3,2% à 23,06 millions…

Publié le 14/05/2021

A la suite de l’intrusion détectée sur son réseau informatique, Laurent Perrier a annoncé avoir immédiatement engagé toutes les mesures nécessaires pour rétablir son activité dans les…

Publié le 14/05/2021

Touax constate que les effets de la crise sanitaire demeurent limités

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne