En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 097.38 PTS
-0.09 %
5 098.00
-0.07 %
SBF 120 PTS
4 076.38
-0.06 %
DAX PTS
11 487.83
+0.14 %
Dowjones PTS
25 286.49
-0.40 %
6 830.91
+0.00 %
1.129
+0.02 %

Clôture Paris : le CAC40 poursuit sa dégringolade...

| Boursier | 720 | Aucun vote sur cette news

L'indice parisien repasse brutalement sous les 5.300 points...

Clôture Paris : le CAC40 poursuit sa dégringolade...
Credits Reuters

LA TENDANCE

Ils sont loin les 5.500 points... Après avoir déjà chuté de 1,3% hier, le CAC 40, en baisse de 1,54% ce mercredi, à 5.260 points, affiche désormais un recul de 4,4% depuis sa clôture à 5.501 points de mercredi dernier... L'indice parisien reste plombé par les tensions commerciales mondiales et par la situation économique et monétaire de certains pays émergents (Turquie, Argentine ou encore Afrique du Sud). Alors que les relations sino-américaines restent particulièrement dégradées, la croissance du secteur des services chinois du mois d'août enregistre son plus bas niveau depuis octobre 2017... Du côté des valeurs à Paris, le secteur bancaire parvient à éviter la correction du jour...

ECO ET DEVISES

Le Caixin China General Services Business Activity Index ressort à 51,5 en août, contre 52,8 en juillet, son plus bas niveau en 10 mois...

Les ventes au détail, corrigées des variations saisonnières, ont baissé plus que prévu dans la zone euro en juillet, accusant un repli de 0,2% après avoir progressé de 0,3% le mois précédent. En glissement annuel, les ventes affichent une hausse de 1,1%. Le consensus tablait respectivement sur une baisse de 0,1% et sur une augmentation de 1,3%.

L'Indice PMI Final IHS Markit Composite de l'Activité Globale dans l'Eurozone s'inscrit à 54,5 en août, dépassant quelque peu son estimation flash (54,4) mais ne se redressant que très légèrement par rapport au 54,3 de juillet. En hausse continue depuis plus de 5 ans, l'activité globale enregistre toutefois en août un taux de croissance nettement inférieur aux niveaux élevés observés entre la fin de l'année 2017 et le début de l'année en cours. L'expansion s'accélère légèrement en août tant dans le secteur manufacturier que dans celui des services et affiche des rythmes similaires dans les deux secteurs, souligne Markit. L'Indice PMI Final IHS Markit de l'activité de services se redresse ainsi de 54,2 en juillet à 54,4 en août.

La forte croissance du secteur des services français se poursuit en août, mais son rythme reste inférieur à celui du début d'année. L'indice PMI IHS Markit relatif à l'activité dans les services ressort ainsi à 55,4 le mois dernier, un niveau inférieur à celui de sa première estimation publiée le 23 août (55,7), mais en hausse d'un demi-point par rapport à juillet. En l'absence de reprise notable de la croissance en septembre, l'activité devrait enregistrer, au 3ème trimestre, sa plus faible expansion depuis le dernier trimestre 2016, souligne IHS Markit.

La semaine sera marquée par de nouveaux efforts pour parvenir à un accord commercial entre les USA et le Canada. Le bras de fer n'est en effet pas terminé entre Donald Trump et le gouvernement de Justin Trudeau, les menaces de Trump (de mettre un terme à l'Aléna si les législateurs américains contrariaient ses plans) entrant dans le cadre de sa stratégie habituelle de négociation. Les discussions doivent reprendre ce mercredi. Les négociateurs canadiens et américains ont fait état de progrès ces derniers jours, même si aucun accord n'a encore été scellé.

Sur le front sino-américain, cette fois, les relations demeurent tendues, et la phase de commentaire public concernant des taxes supplémentaires visant 200 milliards de dollars d'importations chinoises prend fin demain jeudi. Donald Trump pourrait alors rapidement enchaîner sur une implémentation des sanctions, les plus importantes depuis le début du conflit avec Pékin. La Chine entend évidemment riposter de manière proportionnée...

Les chiffres du commerce international américain pour le mois de juillet sont ressortis conformes aux attentes. Le rapport gouvernemental du jour a fait état d'un déficit de 50,1 milliards de dollars (consensus -50,2 Mds$), contre 45,7 Mds$ pour la lecture révisée du mois de juin. Quoi qu'il en soit, ce fort creusement du déficit commercial américain fournit un argument de plus à Donald Trump pour défendre l'application de ses tarifs douaniers.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,1619$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 69$ et le Brent s'affiche à 77,4$.

VALEURS EN HAUSSE

* Recylex rebondit de 7,3% après trois séances consécutives de forte baisse.

* JCDecaux (+5,5%) est dopé par une note d'analyste. Bank of America ML est passée de 'neutre' à 'acheter' sur le dossier estimant que la forte croissance organique devrait maintenant se traduire par une croissance "supérieure" du bpa après cinq années de lourds investissements. Le broker note également que les chances de consolidation aux États-Unis ont augmenté avec la faillite de la maison-mère de Clear Channel Outdoor et que JCDecaux est bien placé pour y participer. L'objectif est relevé de 28 à 36 euros.

* BioMérieux se distingue en hausse de 4,7% après des résultats semestriels marqués par une solide dynamique commerciale, avec une croissance à taux de change et périmètre constants de 10,4%. Le groupe affiche une croissance de 7% de son résultat opérationnel courant contributif qui atteint 185 millions d'euros, soit 15,8% du chiffre d'affaires. BioMérieux table désormais sur une croissance organique des ventes d'environ 9,5%, à taux de change et périmètre constants. Le résultat opérationnel courant contributif sera compris entre 340 et 350 millions d'euros.

* Les valeurs bancaires continuent à surperformer. Crédit Agricole gagne 1,6% avec Société Générale (+1,2%) et BNP Paribas (+0,4%).

VALEURS EN BAISSE

* Marie Brizard Wine & Spirits chute de 10,8% après un énième avertissement. Le groupe avait indiqué, le 27 juillet dernier, envisager un EBITDA au 1er semestre 2018 en recul "très significatif" par rapport à son niveau du 1er semestre 2017 et un EBITDA annuel 2018 négatif, mais en progression par rapport au niveau attendu pour l'exercice 2017. Les travaux en cours d'arrêté des comptes du 1er semestre 2018 permettent aujourd'hui d'anticiper un EBITDA pour le semestre compris entre -20 ME et -23 ME.

* En baisse de 4,5%, STM est à nouveau mis au tapis par les inquiétudes de guerre commerciale. Le titre est de retour sur ses plus bas niveaux de l'année.

* TechnipFMC corrige de 3,7% avec Vallourec (-2%)... Les grands acteurs des services pétroliers souffrent en bourse après l'avertissement de l'un des deux leaders du compartiment, Halliburton. Ce dernier a prévenu qu'une activité modérée dans le Bassin permien (ouest du Texas et est du Nouveau-Mexique) et une montée en puissance plus lente que prévu des nouveaux contrats au Moyen-Orient allaient peser sur les résultats du troisième trimestre à hauteur de 8 à 10 cents par titre.

* LVMH perd 3,6%, alors que HSBC revalorise pourtant le dossier de 315 à 340 euros en restant à "conserver". Le broker revoit par ailleurs en hausse son cours cible sur Kering (-2,8%) à 610 euros en restant à l'achat et Hermès International (-3,1%) à 570 euros (conserver).

* Scor SE perd 2,8%. La journée investisseurs qui se tient aujourd'hui sera l'occasion pour les dirigeants du réassureur de revenir sur l'offre de Covea à 43 Euros par action proposée fin août et divulguée hier. La direction du groupe l'a jugée inamicale, bien que provenant de son premier actionnaire. Aujourd'hui, Scor va réitérer ses objectifs tablant sur une croissance comprise entre 5 % et 7 % sur la durée du plan stratégique. SCOR bénéficie d'un ratio de solvabilité très solide, s'élevant à 221%.

* GL Events (-1,2%) a confirmé son objectif d'une croissance d'activité supérieure à 8% (à parité monétaire moyenne équivalente à celles du 1er semestre pour la Livre turque et le Real brésilien) et anticipe un résultat net part du groupe en "amélioration sensible".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/11/2018

Euroland Corporate reste 'acheteur' d'OL Groupe après la publication de chiffres trimestriels qualifiés de 'solides' par le broker...

Publié le 14/11/2018

Iliad grimpe de 6,53% à 106,25 euros, et signe la plus forte hausse du SRD et du SBF 120 dans le sillage d'une publication trimestrielle en demi-teinte. L'opérateur a continué de perdre des…

Publié le 14/11/2018

Daimler va investir près de 145 millions d’euros dans un centre de recherche et développement à Pékin. L’objectif du constructeur automobile allemand est d’accélérer l'implantation de sa…

Publié le 14/11/2018

Des cours à surveiller de près...

Publié le 14/11/2018

Nous profitons du récent repli du titre LVMH pour acheter le turbo infini Best call Vontobel 2935V qui cote 2.95 EUR. Le titre LVMH revient, en effet, à proximité de ses récents points bas,…