5 393.22 PTS
-0.11 %
5 392.00
-0.14 %
SBF 120 PTS
4 297.96
-0.13 %
DAX PTS
13 126.08
-0.21 %
Dowjones PTS
24 331.15
+0.01 %
6 354.82
+0.16 %
Nikkei PTS
22 938.73
+0.56 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Clôture Paris : le CAC40 perd encore 0,59%

| Boursier | 546 | Aucun vote sur cette news

Les 5.100 pts en approchent...

Clôture Paris : le CAC40 perd encore 0,59%
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40, déjà plombé hier par la résurgence des tensions géopolitiques, entre les Etats-Unis et la Corée du Nord, a poursuivi sa correction ce jeudi, en baisse de 0,59% à 5.115 pts en clôture. Sur le front économique et financier, l'actualité reste réduite en ce mois d'août, alors que le gros de la saison des résultats est désormais passé des deux côtés de l'Atlantique. Wall Street s'affiche également en net recul actuellement, avec notamment des prises de bénéfices appuyées sur le secteur technologique...

ECO/DEVISES

La production industrielle britannique a rebondi de 0,5% en juin, soit davantage que la hausse de 0,1% attendue par le marché. En glissement annuel, la production affiche une progression de 0,3% contre -0,2% au mois précédent et -0,1% de consensus. La production manufacturière est en revanche restée stable le mois passé, comme attendu par le consensus. Sur un an, elle augmente de 0,6% après +0,3% en mai.

La production industrielle en France affiche un repli de 1,1% en juin après un fort gain de 1,9% le mois précédent. Le consensus tablait sur un recul limité à 0,5%. La production se replie également dans l'industrie manufacturière (-0,9% après +2% en mai), précise l'Insee.

L'indice des prix à la production aux États-Unis pour le mois de juillet 2017 est ressorti en recul de 0,1%, alors que le consensus était de +0,1% en comparaison du mois antérieur. Hors alimentaire et énergie cette fois, le 'PPI' a également affiché un déclin inattendu de 0,1%, contre un consensus de +0,2%. En glissement annuel, le PPI augmente de 1,9% (+1,8% hors alimentation et énergie).

Le Département US au Travail vient d'annoncer que les inscriptions hebdomadaires nouvelles au chômage, sur un rythme ajusté des variations saisonnières, ont légèrement progressé de 3.000 la semaine passée à 244.000. Le consensus tablait sur 240.000.

Sur le marché des changes, l'euro vaut désormais 1,175$. Du côté du pétrole, le brail WTI ressort à 49,1$ et le Brent s'affiche à 152,3$.

VALEURS EN HAUSSE

* SFR bondit de 9,2%. Altice a franchi au forceps le cap des 95% de détention de sa filiale, après la signature de plusieurs accords par voie d'échange contre des actions ordinaires A d'Altice. L'actionnaire possède désormais 95,9% du capital et des droits de vote de SFR et peut lancer une procédure de retrait obligatoire, car le cap réglementaire des 95% est franchi. Celle-ci sera déposée en septembre, au prix de 34,50 euros par action. Le cabinet Finexsi a été désigné comme expert indépendant pour établir un rapport sur le caractère équitable des conditions financières de l'offre envisagé. Toujours au sujet d'Altice, CNBC a révélé que le groupe planche sur une offre de rachat de Charter Communications, le second cablôpérateur américain. Le marché est sceptique car cela reviendrait pour le petit poucet à croquer un géant. Mais l'annonce a agité les deux titres hier.

* Nicox remonte très timidement de 0,6% au lendemain d'un plongeon de près de 26%.

* Sur le CAC40, Engie gagne 0,4% avec Bouygues (+0,4%), TechnipFMC (+0,2%) ou encore Valeo (+0,4%).

* PSA Groupe (+0,2%) Le projet d'acquisition conjointe des activités financières d'Opel et Vauxhall par le Groupe PSA et BNP Paribas a été approuvé par les autorités européennes de concurrence. La Commission européenne a donné son accord au projet d'acquisition par PSA et BNP Paribas des sociétés captives de financement d'Opel/Vauxhall. La signature de ce projet d'acquisition et du partenariat de long terme autour des marques Opel et Vauxhall avait été annoncée le 6 mars dans le cadre de l'acquisition d'Opel/Vauxhall par le Groupe PSA.

* Eurofins (+0,1%) a procédé au rachat de deux sociétés au Japon. Japan Analytical Chemistry Consultants est l'un des plus gros laboratoires indépendants d'essais dédiés aux agrosciences. Il emploie 40 personnes. Ecopro Research opère pour sa part dans les tests alimentaires avec une trentaine de salariés. Comme à son habitude, l'acquéreur n'a pas donné de prix d'acquisition. Ces opérations renforcent la présence du groupe en Asie-Pacifique en densifiant son maillage.

VALEURS EN BAISSE

* La tendance est baissière pour Claranova (-6,9%), après la publication des revenus de l'exercice clos le 30 juin dernier du groupe, qui s'appelait jusqu'à une date récente Avanquest. Les revenus ont atteint 130,2 millions d'euros, en hausse de 11%, soit une croissance de 31% à périmètre constant.

* CGG vient de tomber sur un nouveau plus bas historique en bourse alors que le titre du groupe parapétrolier cède 6,5% à 3,03 euros sur la place parisienne.

* Sur le CAC40, Danone recule de 1,7% avec Schneider Electric (-1,5%), Crédit Agricole (-0,9%) ou encore Saint-Gobain (-1,2%).

* Air Liquide (-0,9%). Le groupe américain Hudson Technologies a signé un accord définitif pour racheter Airgas-Refrigerants (Air Liquide), sur la base d'une valeur brute de 220 millions de dollars. Comme son nom l'indique, ARI est un distributeur de gaz réfrigérants, qui détient une position solide sur le marché nord-américain. Son chiffre d'affaires annuel avoisine 250 M$. La finalisation reste soumise aux conditions habituelles. Elle devrait intervenir avant la fin de l'année.

* Natixis recule de 0,5%. La Deutsche Bank a relevé de 5,80 à 6,40 euros son objectif de cours, ce qui est cependant insuffisant pour lui faire changer son opinion "conserver" sur le titre, qui évolue un peu plus haut en bourse. Les résultats semestriels ont largement dépassé les attentes de la place, ce qui a conduit le bureau d'études à relever ses projections de bénéfice par action 2017, 2018 et 2019.

* ArcelorMittal (-0,1%) pourrait enchérir pour reprendre certains actifs sidérurgiques mis en vente en Inde. C'est en tout cas ce que révèle le quotidien 'Business Standard', qui a appris qu'une équipe de conseillers des vendeurs s'était déplacée à Londres le mois dernier pour évoquer le sujet avec le numéro un mondial de l'acier, conseillé par Citibank.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2017

L'Ataribox sera une machine évoluant sous un système d'exploitation Linux, avec un processeur AMD

Publié le 11/12/2017

Le message de Nicolas Hulot est passé. Après avoir reporté la baisse du nucléaire à 50% dans la production électrique française, le ministre de la Transition écologique et solidaire réclamait…

Publié le 11/12/2017

Les salles de cinéma françaises ont enregistré 17,14 millions d'entrées en novembre, en baisse de 1,9% sur un an, selon les chiffres du CNC. En octobre, la fréquentation avait chuté de 15,2%.…

Publié le 11/12/2017

      Information mensuelle relative au nombre total d'actions et de droits de vote de Neopost SA   Etabli en application de l'article 223.11 du Règlement…

CONTENUS SPONSORISÉS