En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 408.69 PTS
-0.07 %
5 413.00
+0.02 %
SBF 120 PTS
4 336.97
+0.00 %
DAX PTS
12 365.23
+0.05 %
Dowjones PTS
25 187.70
+0.00 %
7 401.17
+0.00 %
1.139
-0.10 %

Clôture Paris : le CAC40 perd du terrain en attendant la Fed

| Boursier | 568 | Aucun vote sur cette news

Après le G7 et la rencontre entre Donald Trump et Kim Jong-un, place à la Fed...

Clôture Paris : le CAC40 perd du terrain en attendant la Fed
Credits Reuters

LA TENDANCE

Après avoir frôlé les 5.500 points en début de séance ce mardi, le CAC40 s'est montré plus hésitant par la suite, finissant sa course en baisse de 0,38% à 5.453 pts en clôture. Les investisseurs, qui viennent à peine de digérer l'échec du G7, se montrent soulagés par la rencontre entre Donald Trump et Kim Jong-un qui, à première vue, est un succès. La prudence reste néanmoins de mise en attendant la fin de la réunion monétaire de la Fed demain soir et la réunion de la BCE jeudi. Les marchés, qui ont déjà largement anticipé une nouvelle hausse du taux des "fed funds", attendent de savoir si la Réserve fédérale procédera à trois ou quatre hausses de taux en 2018. Il faudra en outre patienter jusqu'à jeudi pour probablement avoir quelques indications concernant la fin du programme de rachats d'actifs de la BCE.

ECO ET DEVISES

L'indice ZEW allemand s'enfonce en territoire négatif en juin. L'indice ressort à -16,1 points après -8,2 en mai, et contre -14,6 de consensus. L'indice relatif à la situation actuelle s'établit pour sa part à 80,6, contre 87,4 le mois précédent et 85 de consensus.

Donald Trump estime que la dénucléarisation débutera très rapidement en Corée du Nord. Le président américain entend inviter Kim à la Maison Blanche et rencontrer plusieurs fois son nouvel allié... Selon Trump, le sommet historique avec Kim Jong-un s'est déroulé "bien mieux que ce que tout le monde espérait". Donald Trump dit avoir établi une "bonne relation" avec Kim. A Singapour, les deux dirigeants ont promis de travailler ensemble à mettre un terme à la crise nucléaire dans la péninsule coréenne. Trump a même jugé que Washington et Pyongyang allaient avoir "une relation extraordinaire". Le dirigeant américain a salué les grands progrès "vraiment très positifs". De son côté, Kim a qualifié cette rencontre de "bon prélude à la paix".

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,1791$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 66,5$ et le Brent s'affiche à 76,5$.

VALEURS EN HAUSSE

* Atari bondit de 4,8%. Le groupe a fait le point sur le salon E3 de Los Angeles, évoquant une poursuite du développement des partenariats stratégiques pour l'Atari VCS, dont les précommandes "sont un succès".

* Carrefour progresse de 3,1% après son partenariat avec Google. Dans l'univers du commerce en ligne, la commande vocale, via un assistant numérique, est une niche promise à un essor important, selon les cabinets d'études. Comme d'autres distributeurs, Carrefour s'est lancé lundi sur ce créneau, en annonçant un accord avec le géant américain de l'internet, Google (Alphabet). Le PDG de Carrefour Alexandre Bompard a qualifié cet accord de "stratégique", expliquant que début 2019, tous les produits du distributeur français pourront être commandés avec l'Assistant Google. Cet assistant intelligent est présent sur les smartphones, montres ou téléviseurs connectés.

* Pernod Ricard monte encore de 1,8% pour sa troisième séance consécutive de progression.

* Casino gagne 1,7% après avoir fait part de sa volonté de céder pour 1,5 milliard d'euros d'actifs non stratégiques. Le distributeur a indiqué, sans donner de détails, qu'il s'agissait d'actifs "notamment immobiliers". Les analystes semblent partagés suite à ces annonces. Pour Bernstein (à 'performance de marché' sur la valeur), elles montrent que Jean-Charles Naouri prend au sérieux les préoccupations des investisseurs et s'efforce de réduire la dette du groupe.

* AccorHotels gagne 1,2%. Bryan Garnier a rehaussé sa 'fair value' de 49,5 à 55 euros tout en réitérant son conseil 'acheter' sur la valeur.

VALEURS EN BAISSE

* Kerlink (-17,6%) est pénalisé par un avertissement sur ses ventes du deuxième trimestre 2018. Avant bourse, le spécialiste des réseaux et solutions dédiés à l'Internet des Objets a indiqué dans un communiqué qu'après un premier trimestre 2018 en ligne avec les attentes du Groupe (croissance de 19% à période comparable), l'activité du second trimestre afficherait un ralentissement, en particulier sur le segment des opérateurs publics (opérateurs de télécommunication). Malgré une visibilité plus réduite à court terme sur le marché des opérateurs publics, Kerlink réaffirme sa confiance à moyen terme, avec plus de 55 projets majeurs en cours, portés par des opérateurs de réseaux publics et privés. Il n'en faut cependant pas plus à Midcap Partners Louis Capital Markets pour dégrader son opinion sur Kerlink d'"achat" à "neutre", en révisant sa valorisation théorique de 25 à 17 euros suite à la dégradation de la visibilité à court terme.

* Geci International, qui s'est enflammé hier de plus de 22%, retombe de 9,3% ce mardi.

* Après plusieurs séances de rebond en ligne droite, et notamment une envolée de 16,7% hier, le titre Archos cède à quelques prises de bénéfices ce mardi, en baisse de 6,8%.

* Safe Orthopaedics (-5,1%) lance une augmentation de capital de 8,4 ME vec maintien du droit préférentiel de souscription. Le montant de l'opération pourra être portée à 9,6 ME en cas d'exercice intégral de la clause d'extension.

* Le secteur automobile reste à la traîne sur le CAC40, en particulier Michelin (-2,8%) qui enregistre une troisième séance consécutive de recul. Valeo cède de son côté 1,3% ce mardi.

* Hermès (-1,8%). Berenberg a dégradé le dossier de 'conserver' à 'vendre' en visant un cours de 479 euros. LVMH perd de son côté 1,9%.

* Ubisoft perd 0,3% malgré les annonces de l'E3.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/08/2018

      HOPSCOTCH GROUPE   Information mensuelle relative au nombre total des droits de vote et d'actions composant le capital social   Article 223-16 du…

Publié le 14/08/2018

      HOPSCOTCH GROUPE   Information mensuelle relative au nombre total des droits de vote et d'actions composant le capital social   Article 223-16 du…

Publié le 14/08/2018

Ceconomy chute de 8,04% à 6,408 euros, signant un nouveau plus bas pour cette année. Alors que la publication de ses résultats du troisième trimestre n'a pas suscité beaucoup de réactions en…

Publié le 14/08/2018

WALT DISNEY COMPANY (HOLDING) constituera ce jour le sous-jacent de notre conseil sur le produit dérivé à destination des investisseurs les plus actifs. L’outil sélectionné est le warrant Call…

Publié le 14/08/2018

Excès baissier ?