5 526.51 PTS
+0.00 %
5 533.5
+0.17 %
SBF 120 PTS
4 420.31
+0.00 %
DAX PTS
13 434.45
-
Dowjones PTS
26 071.72
+0.21 %
6 834.33
+0.00 %
Nikkei PTS
23 816.33
+0.03 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Clôture Paris : le CAC40 perd 0,23%

| Boursier | 413 | Aucun vote sur cette news

Début de semaine dans le rouge...

Clôture Paris : le CAC40 perd 0,23%
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 a baissé de 0,23% ce lundi, à 5.386 pts en clôture, dans le calme en ce mois de décembre. Les regards sont plutôt tournés vers les Etats-Unis où débutera demain la dernière réunion FOMC de la Fed pour l'année 2017. Le verdict monétaire, les prévisions économiques, et la conférence de presse de Janet Yellen sont prévus pour mercredi soir. Wall Street évolue actuellement en timide hausse, surveillant également l'avancée des discussions autour de la réforme fiscale aux Etats-Unis.

Les opérateurs ont par ailleurs pris connaissance aujourd'hui d'une explosion survenue près de Time Square à New York. Cette explosion, localisée dans la zone de Port Authority, a fait quatre blessés. Le suspect a été interpellé.

ECO/DEVISES

La dernière réunion monétaire de la Fed, pour l'année 2017, se tiendra demain et mercredi. Le verdict monétaire de la Fed, ses prévisions économiques, et la conférence de presse de Janet Yellen, sont attendus mercredi soir. D'après l'outil FedWatch du CME Group, le taux des fonds fédéraux serait augmenté d'un quart de point, entre 1,25 et 1,50%, à l'issue de la réunion (probabilité de 90,2%). Il devrait donc s'agir de la dernière hausse des taux sous la présidence de Janet Yellen, qui sera remplacée par Jerome Powell en début d'année prochaine.

Les nouveaux développements concernant le projet de réforme fiscale aux États-Unis seront évidemment surveillés. Rappelons que les deux chambres du Congrès doivent réconcilier leurs versions de la réforme. Hier, sur le réseau social Twitter, le président Donald Trump s'est montré particulièrement confiant sur la question

D'après le Département américain au travail ce lundi, les ouvertures de postes aux États-Unis pour le mois d'octobre 2017 sont ressorties au nombre de 5,996 millions, contre 6,1 millions de consensus de place et 6,117 millions pour la lecture révisée du mois de septembre.

L'indice du climat des affaires dans l'industrie, calculé par la Banque de France, ressort à 106 en novembre, stable par rapport au mois précédent. Par ailleurs, selon la deuxième estimation de la BdF, le PIB devrait progresser de 0,5% au quatrième trimestre 2017. Une prévision identique à la précédente et conforme à celle de l'Insee. L'économie française, qui affiche une hausse du PIB d'au moins 0,5% chaque trimestre depuis l'automne 2016, devrait donc afficher cette année sa plus forte croissance depuis 2011.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,1800$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 57,7$ et le Brent s'affiche à 64,4$.

VALEURS EN HAUSSE

* Vivendi gagne 2,7%. La clôture de l'offre publique de Vivendi sur Havas est attendue mercredi et le retrait obligatoire pourrait intervenir dès jeudi.

* Vallourec gagne 2,4% et TechnipFMC monte de 4,2%.

* TF1 (+0,5%) est en discussion exclusive avec Axel Springer SE, en vue d'un possible rachat des 78,43% détenus par ce dernier dans le groupe internet aufeminin. La filiale de Bouygues ne donne guère plus d'informations sur l'opération, expliquant simplement qu'"en fonction de leur issue, la poursuite des discussions donnera lieu le cas échéant à une communication détaillée en temps utile".

VALEURS EN BAISSE

* Europcar perd 5,3%, victime d'une note d'analyste. HSBC a en effet réduit d''achat' à 'conserver' son opinion sur le dossier tout en réduisant sa cible de 14,30 à 11,20 euros.

* EDF (-2,5%) a annoncé le 11 décembre 2017 un "plan solaire" visant à construire 30 GW de solaire photovoltaïque en France entre 2020 et 2035. Au 30 juin dernier, l'Hexagone disposait de 7,4 GW de capacités solaires installées, si bien que l'énergéticien se targue de proposer quatre fois les capacités actuelles d'ici 2035. Pour accélérer le développement, le groupe va utiliser le potentiel foncier qu'il détient actuelle, notamment les terrains proches des centrales nucléaires, les friches industrielles et les sites en démantèlement. EDF développera aussi du photovoltaïque flottant sur sites hydrauliques. Les projets solaires seront portés par EDF Energies Nouvelles.

* Airbus cède 2,1%. Le Qatar, qui vient tout juste de lever une option pour acquérir 12 Rafale additionnels en plus de 24 commandés initialement, va aussi se doter de 24 Eurofighter Typhoon dans le cadre d'un contrat de l'ordre de 5 milliards de livres (5,7 milliards d'euros), a confirmé BAE Systems hier. Le premier appareil devrait être livré en 2022, précise le communiqué de presse de l'industriel britannique, qui vend le jet de combat en consortium avec Airbus et Leonardo. Le contrat comprend aussi les services de maintenance et la formation initiale des pilotes et des équipes au sol.

* Sur le CAC40, Michelin perd aussi 1,7% avec Safran (-1,3%) ou encore Vinci (-1,5%).

* Essilor (-1,4%) et Luxottica ont prévu de se mettre à la recherche d'un nouveau PDG, pour piloter le nouveau géant de l'optique. C'est le PDG d'Essilor, Hubert Sagnières, qui l'a expliqué au 'Financial Times' ce week-end. Les dirigeants actuels porteront la fusion, mais un nouveau "CEO" arrivera par la suite, même si le calendrier n'a pas été défini.

* LafargeHolcim (-0,7%). L'ancien PDG Bruno Lafont a été mis en examen dans le dossier syrien, comme l'ex-directeur général Eric Olsen et un autre cadre. Le trio a été placé sous contrôle judiciaire.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/01/2018

L'accord a été scellé pour 20 ans...

Publié le 22/01/2018

Le groupe se renforce dans les maladies rares en mettant la main sur ce spinoff de Biogen...

Publié le 22/01/2018

Sanofi va acquérir Bioverativ pour 11,6 milliards de dollars Extension de la présence de Sanofi dans la médecine de spécialités et renforcement du…

Publié le 22/01/2018

La directrice générale restera en poste, mais sans les pleins pouvoirs, a annoncé Bruno Le Maire ce weekend...

Publié le 22/01/2018

Selon le 'WSJ', l'annonce pourrait avoir lieu ce matin...

CONTENUS SPONSORISÉS