Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 733.69 PTS
+0.71 %
6 748.00
+1. %
SBF 120 PTS
5 268.64
+0.67 %
DAX PTS
15 542.98
+0.46 %
Dow Jones PTS
35 732.98
+0.36 %
15 366.88
-0.79 %
1.164
+0.11 %

Clôture Paris : le CAC40 perd 0,04%

| Boursier | 831 | Aucun vote sur cette news

Le CAC40 a débuté le mois d'octobre en baisse de -0,35%, sous les 6...

Clôture Paris : le CAC40 perd 0,04%
Credits Benoît Tessier / Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 a débuté le mois d'octobre en légère baisse de -0,04%, à 6.517 pts, après être tombé en séance sous les 6.500 points, dans un marché volatil, alors que septembre s'est terminé hier sur un recul mensuel de 2,40%, le premier depuis celui de janvier (-2,74%).
Les craintes animant les marchés depuis plusieurs semaines sont toujours présentes (Evergrande, inflation, taux...), même si, parmi l'une des plus récentes, le risque de "shutdown" a été surmonté par le Congrès américain qui a voté jeudi soir une loi de finances permettant de prolonger le financement de l'Etat fédéral jusqu'au 3 décembre, évitant ainsi la fermeture des services fédéraux non essentiels, qui aurait pesé sur la croissance de la première économie mondiale.
Reste que les querelles politiques aux Etats-Unis qui font courir le risque d'un défaut sur la dette US se poursuivent...

ECO ET DEVISES

Malgré cette avancée, le bras de fer politique se poursuit en effet outre-Atlantique sur le sujet brûlant du relèvement du plafond de la dette des Etats-Unis, qui a été atteint courant août. Sans un relèvement, ou une suspension, de ce plafond par le Congrès, les Etats-Unis risquent de faire défaut sur leur dette dans les prochaines semaines... Une situation inédite et que les experts jugent inimaginable, tout en déplorant les postures des responsables politiques qui jouent avec le feu, au risque de provoquer un accident... Le Congrès n'a ainsi toujours pas résolu le problème critique du relèvement du plafond de la dette, alors qu'un défaut menace après la mi-octobre. Le chemin vers la résolution reste semé d'embuches, les républicains refusant de soutenir une augmentation de la limite d'endettement et les démocrates insistant sur le fait qu'ils n'aborderont pas le problème par la réconciliation.
Les inquiétudes des investisseurs ont augmenté récemment avec l'avertissement de Standard & Poor's concernant des conséquences "graves et extraordinaires" pour les marchés financiers. S&P a déclaré s'attendre à ce que le Congrès résolve finalement le problème. Cependant, si un défaut survenait, cela inciterait probablement l'agence à réduire sa note de crédit des États-Unis au niveau le plus bas de 'D'...

En Europe, l'inflation dans la zone euro a atteint en septembre son plus haut niveau depuis 13 ans, selon la première estimation publiée par Eurostat. Les prix à la consommation dans les 19 pays ayant adopté la monnaie unique ont ainsi augmenté de 3,4% sur un an le mois dernier après +3% en août. Il s'agit du chiffre le plus élevé enregistré depuis septembre 2008.
Cette accélération s'explique en premier lieu par l'envolée des prix de l'énergie, due au rebond rapide des cours du pétrole après la chute provoquée par la pandémie de COVID-19. Mais l'impact des "goulets d'étrangement" dans les chaînes d'approvisionnement de nombreux secteurs et dans les transports a aussi joué sur les prix des biens durables, en hausse de 2,3% sur un mois. Cette évolution pourrait porter l'inflation à 4% d'ici la fin de l'année, soit le double de l'objectif à moyen terme que s'est fixé la BCE...
Cette dernière anticipe pour l'instant un reflux relativement rapide à partir du début 2022, mais les pénuries de matières premières et de composants semblent pour le moment empirer.
La BCE s'en tient pour l'instant au discours selon lequel cette poussée inflationniste sera de courte durée et la hausse des prix retombera sous son objectif pendant plusieurs années encore.

La parité euro/dollar pointe à 1,16$. Le baril de Brent se négocie 78,40$.

VALEURS EN HAUSSE

Itesoft (+17%) : une offre publique serait lancée par CDML, pour le compte du concert, au prix de 4,00 euros par action Itesoft, ainsi que de la mise en oeuvre d'un retrait obligatoire si le concert venait à détenir plus de 90 % du capital et des droits de vote.

EDF remonte de 5%. La France pourrait prendre la décision de lancer la construction de nouveaux réacteurs nucléaires de type EPR avant l'achèvement de la centrale de Flamanville (Manche), a déclaré vendredi la ministre déléguée à l'Industrie, Agnès Pannier-Runacher. L'exécutif français, qui projette l'assemblage de 6 nouveaux réacteurs de troisième génération, se fixait jusqu'à présent comme échéance le prochain quinquennat, au plus tard en 2023... "Lorsque l'EPR de Flamanville sera livré, nous devons prendre cette décision", a expliqué Agnès Pannier-Runacher sur RMC et BFM TV. "Peut-être nous la prendrons un peu en avance, lorsque que nous serons sûrs que l'EPR de Flamanville est sur la bonne voie."

Elior : +4% avec Catana

Metabolic Explorer (+3%). Le chiffre d'affaires de Metabolic Explorer se monte à 36,57 millions d'euros. Ce niveau d'activité intègre la perte de chiffre d'affaires engendrée par l'incident industriel qui s'élève à 11,7 ME sur le 2è trimestre. Le groupe estime son impact total sur les ventes de l'exercice à 20 ME, dont 8,3 ME attendu sur le 3ème trimestre 2021. Le groupe anticipe toujours pour l'exercice 2021, clos au 31 décembre, un chiffre d'affaires consolidé supérieur à 170 ME. L'évolution favorable des prix des acides aminés, et en particulier de la lysine, permet à Metabolic Explorer de maintenir le niveau de revenus envisagé pour 2021. L'Ebitda devrait légèrement être affecté. Initialement attendu proche de l'équilibre, il devrait s'inscrire en léger recul près de -4 ME.

Coface : +3% avec ADP, ABC Arbitrage

Sodexo : +2,5% avec Carmila, Accor, Xilam, Rothschild et Eutelsat

Icade (+2,5%) : après une semaine active de "roadshows" et 6 jours de tenue du livre d'ordres, la couverture de ce dernier a été assurée mercredi 29 septembre après-midi... Cependant, les conditions actuelles des marchés actions ne permettent pas de finaliser l'opération d'introduction en Bourse d'Icade Santé dans des conditions satisfaisantes. Dans ce contexte, Icade et Icade Santé explorent plusieurs options et reviendront vers le marché dans les prochains jours pour préciser la suite donnée à l'opération.

Engie : +2% suivi de Savencia, Technicolor et Esi Group

LVMH : +1,5% avec Kering, CGG, Air France KLM, Genfit, FDJ (+1%), Essilor et Safran

VALEURS EN BAISSE

Claranova (-6%) a annoncé que les premières semaines d'activité de l'exercice 2021-2022 (1er juillet 2021 - 30 juin 2022) faisaient apparaître un chiffre d'affaires de la division PlanetArt en baisse par rapport à la même période de l'exercice précédent. Le Groupe anticipe un recul de l'ordre de -5% de son chiffre d'affaires consolidé sur le 1er trimestre 2021-2022 (1er juillet 2021 - 30 septembre 2021).

Jacquet : -6% avec Valneva, Stedim

Solutions30 : -5% suivi de Innate

DMS : -4,5% avec Eurofins, Guillemot, FNAC Darty, Séché

Eramet : -3% avec Alstom, Saint-Gobain, Balyo

Groupe Gorgé : -2,5% avec Inventiva, BioMerieux

Danone : -1,5% avec Stellantis, Faurecia, Figeac Aero

Orange (-0,7%) a annoncé l'acquisition d'une participation majoritaire dans l'opérateur fixe Telekom Romania Communications (TKR). La signature de cet accord permettra à Orange Roumanie d'acquérir une participation majoritaire de 54% dans l'un des principaux opérateurs fixes du pays. L'État roumain conservera les 46% restants. Orange a obtenu l'agrément des autorités compétentes pour l'aboutissement de cette opération. La valeur d'entreprise s'élève à 497 millions d'euros, comme indiqué précédemment, sur une base de 100% de la valeur de Telekom Romania Communications et de sa base d'abonnés convergents. Cela correspond à une valeur d'équité de 296 ME.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/10/2021

Du 1er janvier au 30 septembre 2021, le chiffre d'affaires consolidé de SAINT JEAN GROUPE, principalement constitué du chiffre d'affaires de SAINT...

Publié le 22/10/2021

Une Journée Investisseurs se tiendra le 14 décembre 2021

Publié le 22/10/2021

Séché Environnement a publié un chiffre d’affaires contributif de 183,4 millions d'euros au troisième trimestre 2021, en progression de 14,1% par rapport à la même période de 2020. Sur 9…

Publié le 22/10/2021

A un prix abordable...

Publié le 22/10/2021

ErametLe groupe minier publiera son chiffre d'affaires du troisième trimestre.IcadeLe groupe immobilier publiera (avant Bourse) ses résultats du troisième trimestre.MichelinLe fabricant de…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne