En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 580.38 PTS
+0.31 %
5 528.00
+0.48 %
SBF 120 PTS
4 415.60
+0.30 %
DAX PTS
12 222.39
+0.57 %
Dowjones PTS
26 559.54
+0.42 %
7 689.72
+0.00 %
1.124
+0.00 %

Clôture Paris : le CAC40 marque une pause

| Boursier | 475 | Aucun vote sur cette news

La séance de ce jeudi a été marquée par quelques prises de bénéfices avec un CAC40 qui termine en légère baisse de 0,09% à 5...

Clôture Paris : le CAC40 marque une pause
Credits Reuters

LA TENDANCE

La séance de ce jeudi a été marquée par quelques prises de bénéfices avec un CAC40 qui termine en légère baisse de 0,09% à 5.463 pts après quatre séances de hausse. L'indice parisien reste cependant toujours ancré au-dessus de la barre des 5.400 points, ce qui correspond à quelque 15% de progression depuis le mois de janvier, tandis que les investisseurs demeurent plus que jamais optimistes sur l'issue du conflit commercial sino-américain. Les investisseurs veulent aussi se faire à l'idée d'une résolution favorable du casse-tête du Brexit, la Chambre des communes ayant adopté mercredi soir un amendement demandant à la Première ministre britannique Theresa May d'obtenir un report du Brexit afin d'éviter le risque d'une sortie de l'Union européenne sans accord au 12 avril.
La cote américaine temporise aussi ce jeudi, après avoir 'anticipé' depuis des semaines l'hypothèse d'un accord commercial majeur entre les Etats-Unis et la Chine.

ECO ET DEVISES

Sur le front économique aux États-Unis ce jour, les chiffres de l'emploi sont restés sous haute surveillance, avant la publication demain vendredi du rapport gouvernemental mensuel sur la situation de l'emploi. Challenger a publié ce jeudi son étude relative aux destructions de postes annoncées aux Etats-Unis. 60.587 suppressions de postes ont été communiquées en mars 2019 selon l'étude, contre 76.835 un mois auparavant. La moyenne mensuelle du quatrième trimestre 2018, pour comparaison, était logée à 57.534 (contre 40.293 au troisième trimestre).
Les inscriptions hebdomadaires nouvelles au chômage pour la semaine close au 30 mars sont ressorties au nombre de 202.000 seulement, un très bas niveau historiquement - au plus bas depuis 1969 -, contre un consensus 216.000 et un niveau de 212.000 pour la semaine antérieure. Le déclin ressort donc à 10.000 en comparaison de la semaine précédente...
Sur le marché des changes, l'indice dollar, qui mesure les fluctuations du billet vert face à un panier de devises, prend 0,2% à 97,30 avec un euro à 1,1220/$ entre banques. Du côté des matières premières, le baril de brut WTI consolide à 62,45$ sur le Nymex.

VALEURS EN HAUSSE

* DBV Technologies : +11% après l'annonce d'une levée de fonds d'un montant d'environ 70,4 millions de dollars (soit environ 62,7 millions d'euros). L'offre globale sera composée d'une émission d'ADS aux Etats-Unis, au Canada et dans d'autres pays hors Europe et d'un placement privé d'actions ordinaires en Europe. La Société compte utiliser le produit de l'opération pour financer le développement et, si approuvé, préparer la commercialisation de Viaskin Peanut, la progression du développement de ses autres produits candidats ainsi que plus généralement son fonds de roulement et ses besoins généraux.

* BigBen : +5% avec Aures, suivi de McPhy

* ESI Group : +4% suivi de Vicat et de Jacquet (+3%)

* Beneteau : +2,5% avec manitou, Recylex, Bourbon, Guerbet, Cegedim et GTT

* Air France KLM : monte encore de 1,7% avec Valeo et STM

* FNAC Darty : +1%. Le courant acheteur est attisé par une note d'initiation de couverture de MainFirst Bank. Le bureau d'analyse a fixé une recommandation "surperformance" sur le distributeur culturel et de produits blancs avec une valorisation théorique estimée à 85 euros.

* Renault : +0,5%. La mission de vérification de la direction de l'éthique du constructeur automobile a mis en lumière des pratiques contestables et dissimulées de la part de Carlos Ghosn, qui ont conduit le conseil d'administration à préconiser la suppression du salaire variable de l'ex-PDG.

VALEURS EN BAISSE

* Cellnovo : -5,6% suivi de XPO (-4,4%)

* Casino : -3,5% : nouvel accès de faiblesse après celui d'hier consécutif à la dégradation de sa note par Moody's. Cette fois-ci c'est Morgan Stanley qui a dégradé le distributeur de 'pondération en ligne' à 'sous-pondérer' avec un cours cible ajusté à 30 euros. Rallye recule de 2,5%.

* EDF : -3%, alors que la mise en service du réacteur nucléaire EPR de Flamanville devrait subir un nouveau retard selon les dernières déclarations de Bruno Le Maire... "Je peux vous dire en tout cas que ce ne sera pas à la date de la rentrée 2019 qui avait été prévue, ce ne sera pas septembre-octobre 2019, ce sera plus tard, probablement au début de l'année 2020, mais je ne veux pas m'engager là-dessus", a déclaré le ministre de l'Economie sur 'BFM TV'.
Selon le dernier calendrier fourni par EDF, en juillet 2018 et confirmé en début de l'année, le chargement du combustible du réacteur est prévu au quatrième trimestre 2019 tandis que son raccordement au réseau et son fonctionnement à pleine puissance (1.650 mégawatts) doivent intervenir aux premier et deuxième trimestre 2020 respectivement.
L'Autorité de sûreté nucléaire (ASN) avait déjà prévenu fin janvier que l'éventuelle reprise de soudures de l'EPR difficilement accessibles se traduirait par un nouveau retard dans le démarrage du réacteur de Flamanville
La mise en service de l'EPR de Flamanville était initialement prévue pour 2012 et le projet devait coûter 3 milliards d'euros. Un budget qui a désormais grimpé à 10,9 MdsE, selon les dernières estimations disponibles.

* Devoteam : -2% suivi de Sodexo, Esso, Getlink, Capgemini et Neopost

* Vinci : -0,5%. Le groupe a émis 1 milliard de dollars américains en obligations à échéance avril 2029, assortie d'un coupon annuel de 3,750 %. L'opération a été sursouscrite près de quatre fois.

* Orange : stable. Le groupe a émis 1 milliard d'euros d'obligations super-subordonnées à durée indéterminée, incluant une première option de remboursement anticipé au gré de la Société à partir de la 6ème année avec un coupon de 2,375% jusqu'à la 1ère date d'ajustement (les Nouvelles Obligations). Les Nouvelles Obligations seront admises aux négociations sur Euronext Paris. Il est également prévu que les agences de notation attribuent aux Nouvelles Obligations une note de Baa3/BBB- (Moody's/ S&P) et les considèrent comme des fonds propres à hauteur de 50%.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/04/2019

Pour l'exercice 2018, Wedia affiche un chiffre d'affaires consolidé de 10,8 ME, en hausse de 16% par rapport à l'exercice 2017, soit 9,3 ME...

Publié le 18/04/2019

Les revenus locatifs de Carmila pour les 3 premiers mois de l'année 2019 s'élèvent à 89,2 millions d'euros, contre 82,1 millions d'euros en 2018 sur...

Publié le 18/04/2019

Implanet affiche pour l'exercice 2018 une perte nette de 5,55 ME, contre 6,61 ME un an auparavant...

Publié le 18/04/2019

L'assemblée générale des actionnaires de CNP Assurances qui s'est réunie le 18 avril 2019 à Paris a approuvé les comptes sociaux et consolidés de...

Publié le 18/04/2019

Accor a fait le point sur son activité du premier trimestre 2019. Ainsi, le groupe hôtelier a réalisé un chiffre d'affaires de 987 millions d’euros sur la période, en progression de 34,2% en…