5 330.51 PTS
-0.19 %
5 338.00
+0.07 %
SBF 120 PTS
4 251.42
+0.00 %
DAX PTS
13 058.66
-
Dowjones PTS
23 430.33
+0.31 %
6 308.61
+0.00 %
Nikkei PTS
22 416.48
+0.70 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Clôture Paris : le CAC40 hésite toujours

| Boursier | 373 | Aucun vote sur cette news

Alors que le symposium de Jackson Hole constitue l'événement monétaire majeur de cette fin de semaine, et pourrait éclaircir les idées...

Clôture Paris : le CAC40 hésite toujours
Credits Reuters

LA TENDANCE

Alors que le symposium de Jackson Hole constitue l'événement monétaire majeur de cette fin de semaine, et pourrait éclaircir les idées des investisseurs sur la teneur et l'évolution des politiques monétaires des banques centrales, le CAC40 continue d'hésiter, en baisse de 0,17% en clôture à 5.104 pts. Le secteur de la distribution est resté sous pression après le nouveau coup de semonce d'Amazon. Le géant américain a indiqué hier qu'il allait baisser les prix de nombreux produits de Whole Foods Market, dont il bouclera lundi l'acquisition pour 13,7 milliards de dollars. L'annonce a fait baisser les actions des distributeurs dans leur ensemble...

ECO ET DEVISES

Dans l'actualité économique américaine, les opérateurs surveillent donc essentiellement les informations relatives au symposium de politique monétaire et de 'stabilité financière' de Jackson Hole, qui se tient depuis hier dans le Wyoming, réunissant les grands argentiers mondiaux...
Le discours de Janet Yellen, présidente de la Fed, compte indiscutablement parmi les rendez-vous incontournables de l'événement, même s'il ne semble guère offrir de surprise ce vendredi. Yellen a profité de son intervention pour défendre la réponse apportée à la crise financière... de 2008.
Concernant la situation présente cette fois, Janet Yellen assure que la Fed a fait des 'progrès substantiels' vers son double objectif (inflation et emploi). Yellen juge que tout ajustement des réformes financières d'après-crise ne devra être que modeste, ces régulations ayant rendu selon elle le système bancaire et financier plus solide et résilient...

Yellen a reconnu que certains aspects de la règle Volcker pourraient être simplifiés. De manière plus globale, la dirigeante actuelle de la Fed juge néanmoins que les réformes consécutives à la crise financière récente ont rendu le système plus robuste et sûr, sans limiter de manière inappropriée la disponibilité de crédit ou la croissance. Le point de vue de Yellen à ce sujet s'oppose quelque peu aux projets de dérégulation de l'administration Trump...

D'après le rapport gouvernemental du jour aux États-Unis, les commandes de biens durables pour le mois de juillet 2017 sont ressorties en retrait de 6,8% en comparaison du mois antérieur, contre un consensus de place de -5,8%. Hors transport cette fois, les commandes ont toutefois augmenté de 0,5% en comparaison du mois précédent, contre un consensus de +0,4%. L'euro dépasse ce soir les 1,18/$ entre banques, à 1,1875/$ entre banques.

VALEURS EN HAUSSE

* CGG +9%, continue d'animer le palmarès. Réservé à la hausse en début de séance, le dossier s'est encore permis un bond supérieur à 20% jusqu'à 6,27 euros en séance. Les dernières déclarations transmises à l'AMF montraient hier trois nouvelles évolutions de positions vendeuses parmi les hedge funds en position "short". Le hedge fund britannique Melqart Asset Management vient d'augmenter sa position vendeuse à 1,96% du capital de CGG le 23 août après 1,79% du capital le 22 août, 1,1% le 16 août et 0,96% le 14 août. La société américaine Voleon Capital Management a préféré réduire sa position vendeuse, de 0,57% du capital de CGG le 22 août à 0,28% le 23 août. La position vendeuse de Whitebox Advisors a peu évolué, de 0,78% du capital le 11 août à 0,82% le 23 août.

* Ekinops : monte de 6% suivi de Groupe Gorgé en hausse de 3,6%

* Vivendi : +2% avec Interparfums et Marie Brizard

* Innate : +1% suivi de AB Science et de Vinci

* Nicox : +0,3%. Le groupe a informé ses actionnaires que l`Assemblée Générale Ordinaire convoquée sur première convocation le 21 août 2017 n'a pas pu délibérer faute de réunir le quorum requis. Les actionnaires de la société sont en conséquence convoqués en Assemblée Générale Ordinaire sur deuxième convocation pour le lundi 4 septembre 2017.

VALEURS EN BAISSE

* Sequana : -2,6% suivi de Poxel en repli de 2% avec Pharmagest et Virbac

* Carrefour perd 2%. L'ensemble du secteur de la grande distribution est pénalisé par les annonces d'Amazon.

* FNAC Darty : -1,5% avec Mersen, Rallye, Vallourec et Michelin

* Gemalto cède 0,7%. Le Crédit Suisse ne change pas d'avis à l'approche de la publication des comptes du premier semestre prévue le 1er septembre prochain. Après le nouvel avertissement lancé fin juillet par le groupe dirigé par Philippe Vallée, le broker helvète réitère son conseil "sous-performer" et son objectif de 30 euros. Le courtier base son choix sur des estimations de ventes et d'Ebit 2018 respectivement inférieures de 7 et 13% au consensus, la hausse attendue des effets de change adverses, et une valorisation toujours excessive.

* Société Générale : -0,4% : Deux cadres de la Société générale ont été inculpés jeudi aux Etats-unis pour leur rôle supposé dans une affaire de manipulation du taux interbancaire Libor, un taux d'intérêt qui sert de référence à la fixation des taux bancaires. L'ancienne chargée de la trésorerie de la banque au niveau mondial à l'époque des faits, et la responsable de la trésorerie pour la France, sont accusées d'avoir soumis de fausses informations relatives aux taux auxquels la banque pouvait emprunter de l'argent...

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/11/2017

La structure de capital-investissement du groupe

Publié le 21/11/2017

Foncière des Régions a annoncé le lancement de l’opération Silex à Lyon Part-Dieu, deuxième quartier d’affaires de France. Ce programme de redéveloppement porte sur 30 900 mètres carrés,…

Publié le 21/11/2017

Essilor annonce que l'actionnariat salarié mondial devrait franchir la barre des 50 % du total des salariés, dépassant l'objectif de 35 % initialement fixé pour 2020. Grâce à une souscription…

Publié le 21/11/2017

Noxxon a procédé à l'émission d'une troisième tranche d'ODIRNANE (Obligations à Durée Indéterminée à option de Remboursement en Numéraire et/ou en...

Publié le 21/11/2017

Witbe, leader sur le marché du monitoring de la qualité d’expérience (QoE) et de l’automatisation de tests, et Divitel, intégrateur indépendant de systèmes spécialisé dans la vidéo et la…

CONTENUS SPONSORISÉS