5 510.70 PTS
-0.06 %
5 508.0
-0.10 %
SBF 120 PTS
4 400.92
-0.11 %
DAX PTS
13 221.07
-0.19 %
Dowjones PTS
25 792.86
-0.04 %
6 737.14
+0.00 %
Nikkei PTS
23 868.34
-0.35 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Clôture Paris : le CAC40 grimpe de 1,3% !

| Boursier | 443 | Aucun vote sur cette news

La semaine commence bien après trois séances de recul...

Clôture Paris : le CAC40 grimpe de 1,3% !
Credits Reuters

LA TENDANCE

Vif rebond à Paris ! Le CAC40 a grimpé de 1,33% ce lundi, à 5.420 pts, après trois séances consécutives de recul. La séance parisienne a été animée en ce début de semaine par la prise de contrôle de Gemalto. Atos avait ouvert les hostilités la semaine dernière, mais surprise du week-end, c'est finalement Thales qui a surenchéri, avec l'accord de la cible cette fois-ci ! Au-delà de nos frontières, c'est l'attente de la réforme fiscale de Trump qui alimente encore la tendance positive. Après des réticences affichées la semaine dernière, un accord semble avoir été désormais trouvé, ce qui devrait permettre un vote du texte par les deux chambres du Congrès dans les prochains jours. Wall Street en profite pour grimper à nouveau, toujours plus haut...

ECO/DEVISES

L'optimisme domine donc aux Etats-Unis, les opérateurs misant avec quasi-certitude sur la promulgation de la législation de réforme fiscale, qui devrait très certainement intervenir dans les jours prochains, et en toute logique avant la fin de l'année. En particulier, le taux d'imposition sur les bénéfices des entreprises passerait à 21%, les Américains les plus riches profitant aussi d'un taux amélioré.

L'indice du marché immobilier américain pour le mois de décembre, mesuré par la National Association of Home Builders, est ressorti à 74, contre un consensus de place de 70 et un niveau situé à 69 un mois auparavant (révisé en légère baisse). L'indice de décembre de la NAHB s'affiche ainsi au plus haut depuis le mois de juillet 1999.

Le taux d'inflation annuel dans la zone euro a bien atteint 1,5% en novembre, contre 1,4% le mois précédent, annonce Eurostat. L'inflation 'core' a également été confirmée à 1,1%, comme en octobre, suggérant que les pressions inflationnistes sous-jacentes demeurent faibles.

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,1804$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 57,5$ et le Brent s'affiche à 63,6$.

VALEURS EN HAUSSE

* Gemalto gagne 5,6%. Le chevalier blanc s'appelle Thales (+8,1%). Le groupe a proposé 51 euros pour acheter le spécialiste des cartes à puces et de la sécurité numérique, contre 46 euros offerts par Atos. Le conseil de Gemalto a unanimement soutenu l'offre de Thales. Le groupe Atos a fait savoir qu'il ne surenchérira pas. Ce revirement de situation influence aussi Worldline (+7,3%) qui avait été indirectement pénalisé par la perspective du rapprochement entre Atos et Gemalto.

* LVMH gagne 3,6%, ce qui permet au titre de se rapprocher de ses meilleurs niveaux de l'année.

* TechnipFMC remonte de 3,4% après avoir enregistré trois séances consécutives de nette baisse.

* Sur le CAC40, Valeo gagne aussi 2,2% avec Safran (+2,3%) ou encore Kering (+2,3%).

* Engie (+1,1%) fait partie des principaux lauréats de l'appel d'offres lancé à Sao Paulo pour des lignes à haute tension au Brésil.

* Danone (+0,8%) vient de faire son entrée parmi les 23 dossiers préférés de Barclays en Europe, dont il est d'ailleurs le seul représentant français.

* bioMérieux (+0,4%). Alexandre Mérieux a été désigné PDG. Il succède à Jean-Luc Bélingard, qui assurait la présidence depuis 2010 et qui demeure administrateur et vice-président de l'Institut Mérieux.

VALEURS EN BAISSE

* Showroomprivé plonge de 23,2% après avoir lancé un avertissement pour le compte de son quatrième trimestre. Il s'agit du troisième avertissement depuis le mois de juillet ! Le groupe n'atteindra pas ses objectifs. Ni de chiffre d'affaires (690 millions d'euros) ni d'Ebitda (25 ME hors Saldi Privati).

* Atos (-1,6%). Le groupe a donc pris acte de l'annonce de l'offre de Thales en vue d'acquérir Gemalto, au prix de 51 euros par action. Conformément à sa discipline financière, le Conseil d'administration d'Atos a décidé de ne pas donner suite à sa proposition d'acquérir Gemalto au prix de 46 euros par action.

* Sur le CAC40, Publicis rate aussi le rebond ce lundi, en perdant 1,2%, avec LafargeHolcim (-0,1%).

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2018

L'indice Dow Jones a franchi hier pour la première fois les 26.000 points en séance, avant de se replier

Publié le 17/01/2018

Allègement ou pas ?

Publié le 17/01/2018

Casino chute de 5,12% à 48,14 euros, signant la deuxième plus forte baisse du SBF 120 et retrouvant son plus bas niveau depuis fin novembre 2017. Les investisseurs sanctionnent la révision à la…

Publié le 17/01/2018

Le groupe a publié ses revenus 2017 est une estimation de ses résultats, ce matin...

CONTENUS SPONSORISÉS