Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 213.07 PTS
-1.33 %
6 147.00
-1.33 %
SBF 120 PTS
4 884.04
-1.43 %
DAX PTS
15 224.04
-0.94 %
Dow Jones PTS
34 077.63
+0. %
13 907.67
+0. %
1.204
+0.02 %

Clôture Paris : le CAC40 grimpe de 1,21%

| Boursier | 657 | Aucun vote sur cette news

L'indice parisien a rejoint ses meilleurs niveaux annuels à 6...

Clôture Paris : le CAC40 grimpe de 1,21%
Credits Benoît Tessier / Reuters

LA TENDANCE

L'indice parisien a rejoint ses meilleurs niveaux annuels à 6.088 points ce mardi en clôture, en hausse de 1,21%, en profitant du rebond des valeurs bancaires, malmenées hier à la suite de "l'affaire Archegos Capital" dont les deux victimes majeures sont Nomura et Credit Suisse.
Le futur plan de relance massif de l'administration Biden (3.000 à 4.000 milliards pour les infrastructures, la lutte contre le changement climatique, l'emploi ou la réduction des inégalités) aide aussi cette remontée boursière...

ECO ET DEVISES

Après deux mois de baisse, la confiance des ménages français s'est redressée de manière inattendue en mars, selon l'enquête mensuelle de l'Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) publiée ce mardi...
L'indicateur synthétique de la confiance des ménages a ainsi atteint ce mois-ci son plus haut niveau depuis décembre, à 94 points, en hausse de trois points par rapport à février, malgré de nouvelles mesures de restrictions imposées dans 19 départements en France.
Pour freiner la progression de l'épidémie, le gouvernement a décidé le 18 mars d'instaurer des mesures sanitaires renforcées dans 16 départements, dont l'ensemble de la région parisienne. A ces 16 départements, ce sont ajoutés depuis le 25 mars l'Aube, la Nièvre et le Rhône.
Concernant leur situation financière personnelle future, les ménages se montrent moins pessimistes que le mois précédent (-8 en février et -4 en mars). Leur inquiétude sur l'évolution du chômage a reflué ce mois-ci à 68, à un creux depuis avril 2020, contre 76 en février... Malgré le redressement de la confiance, les ménages se disent plus disposés à économiser davantage qu'à dépenser. L'indicateur mesurant l'opportunité d'épargne est ressorti à 42, au plus haut depuis de début de l'enquête de l'Insee en 1972.
Une grande partie des commerces étant fermée ou soumise à des restrictions, l'épargne des ménages ne cesse de croître depuis le début de la crise sanitaire et devrait atteindre selon la Banque de France 165 milliards d'euros d'ici la fin de l'année, soit près de 8% du produit intérieur brut (PIB) du pays...

Concernant le nouveau plan de relance de l'administration Biden, le Washington Post évoque un package en deux volets comprenant jusqu'à 4.000 milliards de dollars de dépenses et plus de 3.000 milliards de dollars de taxes, deux montants plus élevés qu'initialement attendu.

Les prix du brut rendent quant à eux un peu de terrain, après la réouverture du canal de Suez bloqué pendant plusieurs jours durant par le porte-conteneurs géant Ever Given d'Evergeen. Des questions générales concernant la chaîne d'approvisionnement demeurent, les pressions devant perdurer. Reuters indique pour sa part que l'Arabie saoudite voudrait que l'OPEP+ étende ses réductions de production aux mois de mai et de juin. Le brent pointe ce soir sur les 64$ le baril.
L'euro reflue sur les 1,17/$.

VALEURS EN HAUSSE

Atari remonte en flèche de 19,8% suivi de Technip Energies (+5,8%) et Neoen (+4,7%)

Orapi : +4,5% suivi de AKKA, Showroomprivé, SMCP et SG

BNP Paribas (+3,8%) et la Société Générale remontent de 4% et le Crédit Agricole de 2,5%. Le compartiment bancaire bénéficie de la nette remontée des rendements obligataires en lien avec la hausse des anticipations d'inflation sur fond d'accélération de la croissance économique. Le taux du dix ans américain gagne actuellement six points de base à 1,77%, au plus haut depuis janvier 2020 tandis que celui du cinq ans progresse de 5,5 pb à 0,947%, sur un sommet d'un an 2020. En France, le rendement de l'obligation à dix ans se tend de 5,5 pb à -0,017%.

Renault : +3,5% avec Gl Events, LVMH

Stellantis : +3% suivi de Ateme, Valeo, Plastic Omnium

Alstom (+3%) bénéficie d'un beau contrat en Inde. Le groupe ferroviaire a décroché auprès de la Mumbai Metropolitan Region Development Authority (MMRDA) un contrat qui prévoit la conception, la fabrication, la fourniture, les essais et la mise en service de 234 voitures de métro, ainsi que la formation du personnel approprié, pour la ligne 4 de Mumbai et son extension (Wadala-Kasarvardavali-Gaimukh). La commande s'élève à 220 millions d'euros.

Lagardere gagne 3%. L'éviction d'Arnaud Nourry de la tête d'Hachette Livre est clairement perçue comme un pas d'Arnaud Lagardère vers Vincent Bolloré. Dans un entretien accordé la semaine dernière au 'Monde', Arnaud Nourry n'avait en effet pas caché sa forte opposition à une éventuel rapprochement avec Editis, détenu par Vivendi... qui est désormais le premier actionnaire de Lagardère. "Toute idée de démantèlement est à éviter (...). Un rapprochement avec Editis n'a aucun sens stratégique", avait notamment déclaré celui qui dirigeait Hachette Livre depuis 2001.

Kering : +2,8% suivi de Cie Alpes, Inventiva, Klepierre, Bastide

Haulotte bondit de 2,7%. La Société Générale a rehaussé de 'conserver' à 'acheter' sa recommandation sur le spécialiste des matériels d'élévation. L'objectif est relevé de 6,4 à 7,5 euros. Le marché reste globalement partagé sur le titre puisque, selon le consensus 'Bloomberg', 3 analystes sont à l''achat', 2 sont à 'conserver' et 2 à 'vendre'. L'objectif moyen à douze mois est fixé à 6,13 euros.

Crédit Agricole : +2,5% avec Verallia, Faurecia, AXA

Carmila : +2% avec Thales, Mersen, Thermador, Saint-Gobain, JC Decaux, FFP

VALEURS EN BAISSE

Quadient (-7%) subit des prises de bénéfice après la présentation de ses comptes 2020 et des objectifs de court/moyen terme. Malgré cette baisse, la valeur affiche encore un gain d'environ 40% depuis le premier janvier. Oddo BHF évoque des résultats annuels sans surprise et des objectifs légèrement supérieurs à ses attentes. Comme mentionné récemment, le broker juge la valorisation du groupe particulièrement attractive (< 5x l'EBITDA 2021 et 8,2x l'EBIT) au regard des perspectives moyen termes affichées par le nouveau plan. Il estime que le profil de l'entreprise est en train de changer même si les prochains exercices doivent le valider. Les nouvelles activités à forte dynamique de croissance recèlent de la valeur cachée justifiant son récent changement de recommandation (à 'surperformer').

Metabolic Explorer : -4% avec Abionyx, Ose et Balyo (-3,5%)

Stedim : -2,5% avec Valneva, Medincell, BioMerieux, Stef

Neurones : recule de 2% avec FDJ, Scor

Innate : -1,7% suivi de Nacon, BigBen

TechnipFMC : -1,5% suivi de 2CRSI

M6 : -1% avec Veolia, CGG, Transgene

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/04/2021

Dans un marché qui cède aux prises de bénéfices ce mardi, Kering se repli de 1,5% à 630,9 euros...

Publié le 20/04/2021

La tendance est toujours en recul à la Bourse de Paris avant l’ouverture des marchés américainsMarchés américains attendus en replis également à en croire les contrats futures sur les…

Publié le 20/04/2021

Johnson & Johnson a publié aujourd'hui un bénéfice de 6,2 milliards de dollars au premier trimestre 2021, soit 2,32 dollars par action, après 5,8 milliards, ou 2,17 dollars par action, un an plus…

Publié le 20/04/2021

GTT résiste au repli généralisé des marchés ce mardi avec un titre stable à 70,9 euros...

Publié le 20/04/2021

Bénéficiant de son programme d'économies de coûts, M6 est parvenu à améliorer son résultat opérationnel courant au premier trimestre malgré une...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne