En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 495.60 PTS
-3.32 %
5 499.50
-3.2 %
SBF 120 PTS
4 363.05
-3.25 %
DAX PTS
12 367.46
-3.19 %
Dow Jones PTS
26 301.72
-2.43 %
8 650.87
-2.51 %

Clôture Paris : le CAC40 grimpe à 6.100 pts !

| Boursier | 1989 | 3 par 2 internautes

Alors que la bourse américaine vole de record en record, le CAC40 s'est laissé aspiré ce vendredi en grimpant de 1,02% à 6...

Clôture Paris : le CAC40 grimpe à 6.100 pts !
Credits Reuters

LA TENDANCE

Alors que la bourse américaine vole de record en record, le CAC40 s'est laissé aspiré ce vendredi en grimpant de 1,02% à 6.100 points tout rond. Cette "sortie par le haut" s'effectue après une dizaine de séances où le CAC40 était resté pratiquement stable, insensible aux bonnes dispositions de Wall Street. A noter que le Nasdaq progresse déjà de plus de 4% depuis le début de l'année...
Plusieurs publications d'entreprises ont freiné cependant quelque peu les ardeurs des investisseurs du côté de la distribution (FNAC Darty et Casino), le secteur souffrant de l'impact des grèves depuis la fin 2019 en France.
A noter que les opérateurs se préparent à un long week-end outre-Atlantique, puisque la place américaine sera fermée lundi pour la Journée de Martin Luther King Jr...

ECO ET DEVISES

D'après le rapport gouvernemental du jour aux Etats-Unis, les mises en chantier de logements pour le mois de décembre 2019 sont ressortis au nombre de 1,608 million d'unités, contre 1,373 million de consensus de place et 1,375 million pour la lecture révisée du mois antérieur. Les permis de construire, quant à eux, ont été au nombre de 1,416 million d'unités, contre 1,458 million de consensus et 1,474 million un mois plus tôt.

D'après la Fed ce vendredi, la production industrielle américaine pour le mois de décembre 2019 a reculé de 0,3%, en ligne avec le consensus de place, après une progression révisée (en baisse) à +0,8% sur le mois de novembre 2019. La production manufacturière a quant à elle augmenté de +0,2% par rapport au mois précédent, contre -0,2% de consensus et après un gain de 1% en données révisées pour le mois de novembre. Le taux d'utilisation des capacités de production s'est élevé à 77%, contre 77,1% de consensus et 76,6% un mois plus tôt.

Selon le Département américain au Travail ce vendredi, les ouvertures de postes aux États-Unis pour le mois de novembre 2019 sont ressorties au nombre de 6,80 millions, contre 7,10 millions de consensus de place et 7,361 millions pour la lecture révisée du mois antérieur.

L'indice préliminaire du sentiment des consommateurs américains mesuré par l'Université du Michigan pour le mois de janvier 2020, qui vient également d'être révélé ce jour, est ressorti pour sa part à 99,1 contre un consensus de place de 99,3. L'indicateur de décembre 2019 était lui aussi situé à 99,3.

Dans l'actualité économique chinoise ce jour, la croissance du PIB du quatrième trimestre est ressortie stable à 6%, en ligne avec les attentes de marché. Le PIB annuel 2019 en Chine a ainsi grimpé au rythme de 6,1%, conformément aux prévisions des spécialistes. Il s'agit néanmoins de la plus faible croissance chinoise en 29 ans, après une expansion de 6,6% en 2018. Plus tôt dans la semaine, le vice-Premier ministre chinois Liu He avait indiqué que la croissance 2019 allait ressortir supérieure à 6%. Le consensus de place table sur un ralentissement à 5,9% en 2020... La production industrielle chinoise a quant à elle augmenté de 6,9% en décembre, ce qui ressort largement supérieur aux attentes. Les ventes de détail ont grimpé de 8% contre +7,9% de consensus.

Suite à la signature de l'accord commercial de phase 1 cette semaine avec les USA, des responsables de la Banque populaire de Chine ont jugé que cela permettait de poursuivre une politique monétaire prudente. Un maintien du niveau global de financement de l'économie est attendu.
Le South China Morning Post a pour sa part indiqué que le vice-Premier ministre Liu He n'était pas vraiment pressé de mener à bien les discusssions commerciales de phase 2. Les médias chinois ont réagi très diversement à l'accord de phase 1, sans mentionner d'ailleurs la phase suivante. L'administration Trump s'est pourtant engagée quant à elle à enchaîner rapidement sur les pourparlers de phase 2...
Le pétrole campe ce soir sous les 65$ le brent, tandis que l'euro remonte sur les 1,11/$ entre banques.

VALEURS EN HAUSSE

EDF gagne près de 10%. Le gouvernement veut réformer la régulation du parc nucléaire français afin de garantir la couverture des coûts d'EDF tout en préservant les consommateurs de hausses de prix trop importantes, selon un projet présenté jeudi à la presse... Alors que le système actuel permet aux concurrents d'EDF de lui acheter jusqu'à 100 térawatts-heure (TWh) d'électricité d'origine nucléaire à 42 euros par mégawatt-heure (MWh) pour fournir leurs propres clients, la réforme envisagée supprimerait ce plafond et induirait donc que le groupe vende sur les marchés la quasi-totalité de sa production nucléaire (379,5 TWh au total en 2019).

Amoeba : +7% avec Nexans. La SocGen a relevé à l''achat' sa recommandation sur le câblier tout en portant son objectif de cours de 38 à 50 euros. Selon le consensus 'Bloomberg', huit analystes conseillent désormais d''acheter' la valeur alors que quatre sont à 'conserver' et un seul à la 'vente'. L'objectif moyen à douze mois est fixé à 44,44 euros.

SES Imagotag grimpe de 4,5% après les annonces concernant sa collaboration stratégique avec Qualcomm... Portzamparc n'anticipe pas de déploiement de nouvelles solutions communes avant a minima deux ou trois ans, mais juge que ce nouveau partenariat industriel d'envergure souligne la qualité de la technologie de SES-imagotag. Le groupe est revenu sur l'accord de collaboration conclu avec le géant Qualcomm à la suite de son augmentation de capital de 35 millions d'euros réalisée début décembre dernier afin de renforcer les fonds propres du groupe et de poursuivre le déploiement international. Les deux firmes travailleront ensemble sur le développement de nouvelles solutions IoT ultra-basse consommation, pour répondre aux enjeux de modernisation et digitalisation du secteur retail. Portzamparc affiche un avis acheteur et une cible de 32,8 euros sur SES-imagotag.

Mauna Kea : +4% avec Atari et Inventiva

Innate : +2,5% avec Argan, Imerys, Michelin, L'Oreal

Airbus gagne 2,5%. China Aircraft Leasing Group va acquérir 40 A321neo supplémentaires. Le groupe chinois a également trouvé un accord avec Airbus pour convertir une commande de 15 A320neo en A321neo. En prenant en compte une commande antérieure de 11 A321neo, le carnet de commandes de CALC pour ce type d'appareil atteint désormais 66 unités. A ce jour, sur les 252 appareils de la famille A320 achetés par CALC, 87 ont été livrés, dont un A321neo.

LVMH : +2% suivi de pernod Ricard, Alstom, Lagardere, Schneider, Thales

STM : +1,5% avec Coface

VALEURS EN BAISSE

Fnac Darty chute 7%, le groupe ayant publié des revenus inférieurs aux attentes pour l'année 2019, du fait notamment du mouvement social en France. Ainsi, le groupe a annoncé une estimation de ses ventes et de ses résultats pour l'exercice 2019. En 2019, le chiffre d'affaires des activités poursuivies du groupe serait d'environ 7,34 milliards d'euros et afficherait une croissance d'environ +0,7% en données comparables par rapport à 2018, malgré une perte de chiffre d'affaires estimée à environ 70 millions sur les ventes de Noël, du fait des grèves en France en fin d'année qui ont particulièrement touché l'enseigne Fnac et ses magasins de centre-ville. Selon Bloomberg, le consensus se situait plutôt à 7,73 milliards d'euros, avec des anticipations allant de 7,61 à 7,83 milliards...
Le taux de marge brute atteindrait 30,4%, en retrait de 20 pdb en 2019 comparé à 2018, principalement en raison du poids des ventes de Noël, impactées par les mouvements sociaux en France, et de l'effet dilutif technique du développement en franchise. Les effets mix produits/services resteraient légèrement positifs grâce à l'impact favorable de l'intégration de Nature & Découvertes. Par ailleurs, le groupe lance une recherche de partenaire pour les activités aux Pays-Bas. Grâce à "une bonne maîtrise des coûts", le résultat opérationnel courant des activités poursuivies est estimé à environ 293 millions d'euros. Il intègrerait une contribution des sociétés acquises pour un peu plus de 20 millions d'euros sur l'exercice 2019. La marge opérationnelle courante des activités poursuivies atteindrait ainsi 4%. Par conséquent, en 2020, le groupe viserait une légère croissance du chiffre d'affaires et du résultat opérationnel courant. Les objectifs à moyen terme, qui visent une croissance supérieure aux marchés et une marge opérationnelle courante de 4,5% à 5%, sont confirmés.

Virbac (-5%) affiche un chiffre d'affaires 2019 de 938,2 millions d'euros, en croissance de +8%. Hors impact favorable des taux de change, notamment le dollar américain, le peso mexicain et la roupie indienne, le chiffre d'affaires est en progression de +6,6%, en ligne avec les dernières prévisions. Le groupe a par ailleurs confirmé viser une hausse d'environ 3 points de sa marge opérationnelle courante 2019 (2,5 points hors exceptionnels).

Casino perd 4,5%. Comme redouté, le distributeur a souffert en fin d'année dernière en France, victime d'une forte concurrence mais surtout de la grève des transports, dont l'impact sur le chiffre d'affaires du groupe est évalué à environ 80 ME. Résultat, la société a revu à la baisse son objectif de croissance du résultat opérationnel courant en France à environ 5% en 2019, contre une précédente prévision de 10%. Sur le seul quatrième trimestre, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 9,2 MdsE en hausse de 3,6% en organique et +1,6% en comparable. Le consensus tablait néanmoins sur un niveau plus élevé, autour des 9,7 MdsE. Dans l'Hexagone, les ventes à magasins comparables sont restées stables (-1,2% en organique) avec un repli de 0,7% pour les hypermarchés Géant alors que les Supermarchés Casino ont enregistré une croissance de +0,4%.

Aures : -4% avec Rallye et Trigano (-3%) suivi de Vallourec et de Publicis

Solocal : -2% avec Elior et Recylex

TechnipFMC (-1,5%) a confirmé que la transaction prévue de séparation en deux sociétés, TechnipFMC et Technip Energies, est en bonne voie pour être finalisée au premier semestre 2020. Le groupe anticipe une conclusion de la transaction au deuxième trimestre 2020 et prévoit de tenir à Paris un évènement investisseurs "Capital Markets" pour Technip Energies avant la finalisation de la scission.
Renault (-0,7%).

Air France-KLM : -1% suivi de Icade, Savencia, AST et Valeo

Renault (-0,7%). A l'image de PSA Groupe (-0,6%), Renault a vu ses ventes mondiales reculer l'an dernier. Le déclin du groupe au losange est toutefois moins prononcé que pour son concurrent puisque les ventes du Groupe Renault ont atteint 3,8 millions d'unités, en baisse de 3,4%, contre -10% pour la firme sochalienne. Hors Iran, où les ventes se sont taries après que les Etats-Unis sont sortis de l'accord sur le nucléaire, les ventes mondiales limitent leur repli à 0,8%.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 29 février 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/02/2020

Le Conseil d'Administration d'Harvest a décidé de ne pas proposer le versement de dividendes

Publié le 27/02/2020

Hiolle Industries a enregistré pour l'exercice 2019 un chiffre d'affaires consolidé de 85,8 ME stable par rapport à 2018...

Publié le 27/02/2020

Microsoft perd 3,01% à 165 dollars, figurant ainsi parmi les principales baisses de l’indice Dow Jones en compagnie des autres valeurs technologiques, Apple et Intel. Le numéro un mondial des…

Publié le 27/02/2020

NANOBIOTIXLe spécialiste de la nanomédecine publiera son chiffre d'affaires annuelTOUAXLe loueur d'actifs tangibles (wagons de fret, barges fluviales et conteneurs) publiera son chiffre d'affaires…

Publié le 27/02/2020

equensWorldline va gérer les activités de traitement des paiements d'UniCredit en Allemagne et en Autriche...