Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 742.25 PTS
-0.17 %
6 748.5
-0.1 %
SBF 120 PTS
5 172.71
-0.12 %
DAX PTS
14 529.39
+0.27 %
Dow Jones PTS
34 429.88
+0.1 %
11 994.26
-0.4 %
1.054
+0. %

Clôture Paris : le CAC40 glisse de 0,82%

| Boursier | 996 | Aucun vote sur cette news

Le CAC40 a évolué en légère baisse ce jeudi pendant quasiment toute la séance pour terminer en retrait de 0,82% à 5...

Clôture Paris : le CAC40 glisse de 0,82%
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 a évolué en légère baisse ce jeudi pendant quasiment toute la séance pour terminer en retrait de 0,82% à 5.936 points, non sans avoir refait une brève incursion au-dessus des 6.000 points en tout début de journée... De façon générale, même si le moral des investisseurs semble désormais un peu meilleur, les interrogations sur le ralentissement économique et l'ampleur des hausses de taux à venir restent au coeur des préoccupations des investisseurs.

La cote américaine perd encore du terrain ce jeudi, en l'absence de catalyseur, et alors que les investisseurs hésitent, pris entre espoirs de 'pivot de la Fed' et craintes d'une récession profonde. Sur le Nymex, le baril de brut WTI remonte encore de 0,8% à 88,5$, au lendemain de la décision de l'OPEP+ de réduire fortement ses quotas de production de 2 mbj.

La dernière statistique essentielle de la semaine sera le rapport gouvernemental mensuel sur la situation de l'emploi pour septembre, qui sera publié demain vendredi, le consensus étant situé à 250.000 créations de postes non-agricoles après 315.000 en août. Le taux de chômage devrait se maintenir à 3,7%. Powell a noté lors de sa conférence de presse du FOMC de septembre que la Fed n'avait vu que de modestes signes de ralentissement sur le marché du travail. La composante emploi de l'enquête ISM manufacturière est tombée plus récemment à 48,7 en septembre contre 54,2 en août, le niveau le plus bas depuis juin. Avant-hier, les ouvertures de postes d'août sont donc tombées quant à elles à près de 10 millions par rapport aux 11,2 millions de juillet, la plus forte baisse mensuelle depuis avril 2020, les taux d'embauche, de séparation et de démission ayant peu changé. Hier, ADP a fait état de créations de postes dans le privé pour septembre légèrement supérieures aux attentes, à 208 000 contre 200 000 de consensus FactSet. Les créations pour le mois d'août ont été révisées à 185 000, contre 132 000 précédemment estimé...

VALEURS EN HAUSSE

Adocia (+28%), la société biopharmaceutique au stade clinique spécialisée dans la recherche et le développement de solutions thérapeutiques innovantes pour le traitement du diabète et d'autres maladies métaboliques a annoncé des résultats supplémentaires exceptionnels sur son étude de phase 2 avec M1Pram chez des personnes obèses atteintes de diabète de type 1.

Quantum Genomics rebondit de 16% au lendemain de son point semestriel. La biotech a fait état d'un résultat d'exploitation de -9,6 ME à fin juin pour des produits d'exploitation de 2,9 ME (2,7 ME un an plus tôt). La trésorerie disponible atteint 19,5 ME, tandis que les dettes financières sont de 3 ME. Ces dernières sont composées d'un prêt garanti par l'état de 1,5 ME accordé par BNP et d'un prêt Innovation R&D de 1,5 ME obtenu auprès de BPIFrance. Quantum Genomics finance ainsi ses activités jusqu'au 2e trimestre 2023. Cet horizon de trésorerie ne tient pas compte de paiements que pourraient percevoir la société dans le cadre de la signature de nouveaux contrats de licence, notamment pour les Etats-Unis et l'Europe. Bryan Garnier a par ailleurs débuté le suivi de la valeur avec un avis 'achat' et une cible de 13 euros. Hier, Portzamparc avait intégré le titre dans sa 'high five list' du mois d'octobre.

Inventiva : +15% suivi de Ose (+8,8%) avec Cegedim (+6,8%) et de Lagardère (+6%)

CGG : +5% avec SQLI, Faurecia et Jacquet Metals (+4%)

Altamir : +3,5% avec Valeo, Coface, Synergie, Believe et LFE

Haulotte : +2,5% avec Argan, Technip Energies, GTT et Ubisoft (+2%)

Valneva : +1,5% avec STM, Bic, IPSOS

VALEURS EN BAISSE

Eramet chute désormais de 20%. Dans une note dédiée au secteur minier, Berenberg explique que le compartiment est confronté à une série de défis importants et dégrade plusieurs grands noms de l'industrie, Anglo American en tête... Le ralentissement de l'économie mondiale, la détérioration des relations entre l'Occident et la Russie et la Chine, ainsi que l'impact négatif des politiques zéro Covid et les défis persistants dans le secteur immobilier en Chine créent un certain nombre de vents contraires importants pour le secteur. Dans ce contexte d'assombrissement, les Banques centrales continuent de resserrer leur politique monétaire. L'analyste pense ainsi que l'environnement stagflationniste devrait persister jusqu'en 2023, les mineurs étant pris entre la hausse des coûts et des taxes d'une part et un dollar fort et une demande affaiblie d'autre part, faisant reculer les prix des matières premières. Exane BNP Paribas a de son côté dégradé Eramet à 'neutre' avec un objectif coupé de 123 à 88 euros.

Waga : -8% avec McPhy (-7%) et Aures (-5%)

Tarkett: -4% avec Scor et Navya

ArcelorMittal recule 4%. UBS a dégradé ArcelorMittal à 'neutre' avec une cible ramenée de 27 à 23 euros.

Bonduelle : -3% suivi de Neurones (-2,5%) avec Vinci, Vicat

Accor cède 2,2%, plombé par une note de Barclays. La banque britannique a dégradé le groupe hôtelier à 'sous-pondérer' avec un objectif coupé de 28 à 21 euros.

Engie : -2% avec Eiffage, Orange, Kering, Bouygues

Veolia : -1,5% suivi de Amundi, Casino

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Bourse Direct vous souhaite la bienvenue
et vous offre vos frais de courtage*

Découvrir l'offre

Valable jusqu'au 03 janvier
*Voir conditions

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 02/12/2022

Légère baisse de la bourse de Paris en fin de matinée après des prises de bénéfices un peu plus appuyées en début de séance...

Publié le 02/12/2022

Renault et Stellantis font partie des plus fortes baisses du CAC40

Publié le 02/12/2022

Des prises de bénéfices affectent le CAC 40 ce matin (-0,50% à 6...

Publié le 02/12/2022

Des prises de bénéfices, annoncées légères, sont attendues à l'ouverture du marché parisien ce matin...

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 02/12/2022

OL Groupe rappelle que la société Eagle Football Holdings LLC, contrôlée par John Textor, s'est engagée auprès de ses principaux actionnaires historiques (Pathé, IDG Capital et Holnest) à…

Publié le 02/12/2022

Par une décision en date du 1er décembre 2022, la High Court de Séoul a partiellement fait droit à l'appel de GTT contre l'ordonnance rectificative (corrective order) de la Korea Fair Trade…

Publié le 02/12/2022

Annulation de l'amende administrative de 9,5 millions d'euros

Publié le 02/12/2022

Cabasse, société française d’audio haute-fidélité de luxe, a annoncé le large succès de son augmentation de capital à l’occasion de son introduction en Bourse sur le marché Euronext…

Publié le 02/12/2022

OL Groupe rappelle que la société Eagle Football Holdings LLC, contrôlée par M...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne

WEBINAIRES

Le PER, un allié pour votre retraite ?

Mardi 06 décembre
de 15h30 à 16h30


M'INSCRIRE GRATUITEMENT