En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 095.07 PTS
-
5 090.00
-
SBF 120 PTS
4 073.02
-
DAX PTS
11 614.16
+0.78 %
Dowjones PTS
25 250.55
-0.35 %
7 068.67
-1.24 %
1.159
+0.05 %

Clôture Paris : le CAC40 gagne 1,55% !

| Boursier | 680 | Aucun vote sur cette news

Deuxième séance consécutive de rebond pour l'indice parisien qui repasse au-dessus des 5.400 pts...

Clôture Paris : le CAC40 gagne 1,55% !
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40, qui a déjà repris 0,8% hier, a poursuivi son rebond ce jeudi, en hausse de 1,55%, repassant ainsi au-dessus des 5.400 pts, à 5.413 pts en clôture, alors que le Nikkei a bondi de son côté de plus de 3% ce matin. Les nouveaux sommets de Wall Street ont de quoi ravir les investisseurs en ce début d'année, prouvant que l'heure des prises de bénéfices n'est pas encore venue... Le Dow Jones grimpe d'ailleurs pour la première fois de son histoire au-dessus des 25.000 pts actuellement, porté aujourd'hui par des chiffres économiques solides sur le front de l'emploi et des services aux Etats-Unis. Le rapport mensuel de l'emploi US sera quant à lui publié demain. En ce qui concerne le pétrole, le baril WTI reste ferme, désormais sur les 62$.

ECO/DEVISES

D'après le dernier rapport d'ADP sur le sujet, les créations d'emplois dans le secteur privé non-agricole aux États-Unis, pour le mois de décembre 2017, sont ressorties au nombre de 250.000, contre un consensus voisin de 190.000 et un niveau de 185.000 un mois auparavant. Au mois de décembre, les petites entreprises ont généré 94.000 postes, contre 100.000 pour les moyennes et 56.000 pour les grandes.

L'indice Markit PMI des services américains pour le mois de décembre 2017 est ressorti à 53,7, contre un consensus de place de 52,4 et un niveau de 54,5 un mois auparavant. Malgré son léger repli en comparaison du mois de novembre, cet indicateur traduit toujours une assez vive expansion de l'activité dans les services aux USA. En outre, la lecture flash de l'indice de décembre était de 52,4. La lecture finale ressort donc en nette amélioration.

Le Département US au Travail vient d'annoncer que les inscriptions hebdomadaires nouvelles au chômage, sur un rythme ajusté des variations saisonnières, ont progressé de 3.000 la semaine passée à 250.000. Le consensus tablait sur 241.000.

Selon la firme Challenger, les annonces de destructions de postes en décembre 2017 aux États-Unis ont concerné 32.423 personnes, contre 35.038 un mois avant. Les annonces de licenciements demeurent donc limitées en décembre. Le total annuel s'établit à 418.770 pour l'année 2017, contre 526.915 en 2016.

La majorité des responsables de la Réserve fédérale américaine ont renouvelé leur soutien à la poursuite d'une approche progressive au relèvement de la fourchette des taux d'intérêt, mais plusieurs d'entre eux ont également exprimé leur crainte face à la faiblesse persistante de l'inflation, peut-on lire dans le compte-rendu de la réunion de politique monétaire de la FED des 12 et 13 décembre. Lors de sa réunion de décembre, la banque centrale a prévu trois hausses de taux, aussi bien en 2018 qu'en 2019, malgré une accélération anticipée de la croissance de la première économie mondiale liée à la réforme fiscale voulue par le président Donald Trump, qui a été signée le 22 décembre.

L'activité reste très bien orientée dans la zone euro comme l'attestent les derniers indices PMI de décembre. L'Indice PMI Final IHS Markit Composite de l'activité globale dans l'Eurozone se redresse de 57,5 en novembre à 58,1 et atteint ainsi son plus haut niveau depuis février 2011. La moyenne de l'indice sur l'ensemble du 4ème trimestre signale en outre la plus forte croissance trimestrielle depuis le 1er trimestre 2011. Le consensus attendait un indice à 58.

L'activité progresse fortement en décembre dans le secteur des services français, malgré un léger fléchissement du taux de croissance par rapport au pic atteint le mois précédent. L'Indice final IHS Markit de l'activité de services s'établit ainsi à 59,1 (60,4 en novembre). Parallèlement, l'Indice final IHS Markit Composite de l'activité globale en France, mesurant l'activité combinée du secteur des services et de l'industrie manufacturière, ressort à 59,6 en décembre, se repliant également par rapport au plus haut de 6 ans et demi enregistré en novembre (60,3).

Sur le marché des changes, l'Euro vaut désormais 1,2070$. Du côté du pétrole, le baril WTI ressort à 62$ et le Brent s'affiche à 67,9$.

VALEURS EN HAUSSE

* Onxeo s'envole de 15,7%. Sur les cinq dernières séances, l'action a pris plus de 30% ! La société a annoncé hier soir la participation de son management à des conférences investisseurs et sectorielles majeures au cours du 1er semestre 2018.

* Les valeurs bancaires sont à l'honneur. Crédit Agricole est en tête du CAC40 (+4,5%). Société Générale gagne aussi 2,4% avec BNP Paribas (+1,8%) ou encore Axa (+2%). Natixis grimpe de son côté de 3,5%.

* Safran (+3,5%). Bernstein a relevé sa recommandation sur la valeur à "surperformance" contre "performance de marché" précédemment.

* GTT (+3,1%) a reçu fin 2017 une commande d'un chantier sud-coréen concernant la conception des cuves GNL d'un nouveau méthanier. Sa livraison est prévue pour le premier trimestre 2020. GTT réalisera le design des cuves de GNL du méthanier d'une capacité de 174.000 m3. 48 navires en service bénéficient déjà de cette technologie.

* EDF (+2,7%). Il ne sera plus nécessaire désormais de décrire "New NP" comme "l'ancien Framatome". EDF, le nouveau propriétaire de la structure regroupant les réacteurs nucléaires et d'équipements d'Areva, a décidé de revenir au non d'origine "Framatome". Framatome, doté d'un nouveau logo, est détenu à 75,5% par EDF, 19,5% par Mitsubishi Heavy Industries et 5% par Assystem. Framatome compte 14.000 salariés. La division est pilotée par Bernard Fontana, président du directoire et CEO.

* Sur le CAC40, Vinci monte aussi de 2,5% avec Air Liquide (+2,3%). ou encore Kering (+2,6%).

* Michelin (+1,7%). La filiale nord-américaine et Sumitomo Corporation of Americas vont rapprocher leurs activités de "grossisme" et de détail en Amérique du Nord au sein d'une joint-venture détenue à parité. Michelin apportera 630 M$ à son partenaire en soulte. La finalisation de la transaction est soumise à l'obtention des autorisations habituelles.

* Bouygues (+1,1%). L'Etat de Victoria a sélectionné le consortium Cross Yarra Partnership, composé de Bouygues Construction, Lendlease, John Holland et Capella Capital, pour réaliser le tunnel du métro de Melbourne. Le contrat représente au global 3,9 MdsE mais la part exacte du Français n'a pas été communiquée.

VALEURS EN BAISSE

* Atari redonne 7,2% au lendemain d'une envolée de 24%.

* Rémy Cointreau perd 2,8%. Un accès de faiblesse qui s'explique par l'abaissement de la recommandation d'Investec de "conserver" à "vendre", pour un objectif ramené de 103 à 100 euros. Le bureau d'études estime que la demande pour le cognac va rester robuste à moyen terme, mais il considère aussi que certains nuages commencent à s'accumuler à l'horizon, notamment à cause d'une valorisation tendue, qui pourrait provoquer des prises de profits. L'analyste s'alarme aussi, dans un registre totalement différent, des projets du gouvernement chinois de ficher sa population en utilisant les habitudes en ligne : cela pourrait nuire à la consommation d'alcool en général et des marques phares en particulier.

* Sur le CAC40, Unibail-Rodamco cède 0,5% avec ArcelorMittal (-0,3%) et Essilor (-0,2%).

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/10/2018

L'Eanm est le congrès de référence pour le secteur de la médecine nucléaire

Publié le 15/10/2018

Performance au rendez-vous...

Publié le 15/10/2018

Les deux sociétés de communications et d'électronique de défense Harris et L3 ont annoncé dimanche une "fusion entre égaux", qui créera un ensemble affichant des ventes annuelles de 16 Mds$.

Publié le 15/10/2018

Le projet bénéficiera d'un contrat de rémunération d'une durée de 10 ans à compter de sa mise en service prévue à la fin de l'année 2019...

Publié le 15/10/2018

Muriel Benedetto Marmilloud travaillera aux côtés du Président Directeur Général, Olivier Jallabert...