Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 765.52 PTS
-0.44 %
6 773.0
-0.26 %
SBF 120 PTS
5 259.98
-0.46 %
DAX PTS
15 169.98
-0.61 %
Dow Jones PTS
34 580.08
-0.17 %
15 712.04
-1.74 %
1.131
0. %

Clôture Paris : le CAC40 frôle les 7.000 points

| Boursier | 701 | 4 par 1 internautes

Nouveau record historique...

Clôture Paris : le CAC40 frôle les 7.000 points
Credits Reuters

LA TENDANCE

Le CAC40 a poursuivi sa hausse en terre inconnue ce jeudi, pour terminer sur un nouveau record, le 3e de suite, avec un gain de 0,53% à 6.987,79 points après un pic à 6.993 pts en séance. Les dernières publications trimestrielles continuent de faire leur effet, avec Société Générale et Veolia parmi les plus fortes hausses du CAC40.
La Bourse de New York culmine aussi au plus haut historique après l'annonce par la Réserve fédérale d'un début de "tapering" dès novembre... Le président de la Fed Jerome Powell a aussi réaffirmé que l'inflation serait "transitoire" et n'a pas paru pressé de relever les taux directeurs.

ECO ET DEVISES

Le patron de la Réserve fédérale américaine a donc confirmé la réduction du programme de rachat d'actifs de 15 milliards de dollars par mois à partir de la mi-novembre, ce qui devrait lui permettre de ramener son programme à zéro à la mi-2022. Sans surprise, le principal taux directeur de la Fed a été maintenu proche de zéro, entre 0% et 0,25%, et Jerome Powell a estimé que la Fed pouvait se montrer "patiente" avant de les relever...

Sur le marché pétrolier, les cours repartent de l'avant après leur pause... Le baril de WTI regagne 1,5% à 81,85$ (contrat à terme de décembre sur le Nymex), tandis que le Brent reprend 2% à 84$ (contrat de janvier). L 'Opep+ n'a pas cédé à la pression : Après une brève réunion, le cartel et ses alliés ont décidé, comme convenu, d'augmenter leur production de 400.000 barils par jour en décembre. L'accord "assurera un marché pétrolier stable et équilibré", selon les principaux producteurs d'or noir de la planète. Le cartel note "l'extrême volatilité et l'instabilité" de certains marchés de l'énergie, mais a conclu que ces problèmes se situent "en dehors des frontières des marchés pétroliers".
Alors que la Maison Blanche et plusieurs grands consommateurs d'or noir appelaient l'Opep+ à ouvrir davantage les vannes afin de faire retomber les prix et d'éviter d'entraver la reprise économique, des approvisionnements supplémentaires pourraient arriver sur le marché malgré ce statu quo. L'organisation n'a en effet jamais été en mesure d'atteindre ses propres objectifs de production en raison des déficits de certains de ses membres, notamment le Nigeria et l'Angola. Si ces pays parvenaient à résoudre leurs difficultés, le marché pourrait voir l'offre mondiale de brut augmenter davantage qu'estimé actuellement.
Sur les devises, l'euro retombe sous les 1,16/$ à 1,1555.

VALEURS EN HAUSSE

Atari : +19% suivi de Adocia en hausse de 8% avec Jacquet (+6%o et Aubay

Derichebourg : +5% avec Fermentalg

Veolia (+4,5%) aborde le rachat de Suez en position idéale après la publication de résultats records sur les neuf premiers mois de l'année. Le groupe de services aux collectivités enregistre à fin septembre un EBITDA de 3,140 milliards d'euros, en croissance de 26,4% à change constant et de 10,2% par rapport à 2019, pour un chiffre d'affaires de 20,357 MdsE, en hausse de 8,8% en courant et de 9,4% à change constant. À change constant, après un T1 en croissance de 4% et un T2 en hausse de 19,7%, le T2 2020 ayant été le trimestre le plus pénalisé par la crise sanitaire (-11%), le T3 a crû de 5,9%, comparé à un niveau d'activité quasi-stable un an plus tôt. Le résultat net courant part du Groupe ressort à 667 ME contre 126 ME en 2020 et 468 ME en 2019. Le Free Cash-Flow est en très forte amélioration et s'établit à 705 ME contre -377 ME au 30 septembre 2020 et -167 ME au 30 septembre 2019.

Air France KLM remonte aussi de 4,5%, alors que parmi les derniers avis de brokers, Santander a débuté le suivi de la compagnie aérienne avec un avis à 'conserver' et un cours cible de 4,5 euros. A compter du lundi 8 novembre 2021, les voyageurs internationaux vaccinés - dont les citoyens européens - pourront à nouveau se rendre aux Etats-Unis. L'annonce de la levée des restrictions de voyage en place depuis plus de 18 mois a donné lieu, chez Air France, à une augmentation significative des réservations, particulièrement sur les lignes vers New York, Miami et Los Angeles, pour des voyages en novembre et lors des fêtes de fin d'année.

Klepierre : +3,7% avec CGG après des comptes encourageants

Covivio : +3,5% avec Gecina, Carmila

Orpea gagne 3,5%. Pour le 3e trimestre, le groupe a publié un chiffre d'affaires de 1,11 Milliard d'euros, en hausse de 10,8%en données publiées (+5,7% en organique). La croissance organique est plus soutenue qu'attendue puisque, tirée à la fois par la remontée des taux d'occupation dans toutes les régions et une bonne dynamique de prix. Toutes les zones géographiques et toutes les activités connaissent une croissance forte. En séquentiel, le chiffre d'affaires progresse d'ailleurs de près de 70 ME, soit +6,6% par rapport au 2e trimestre 2021. Sur ce 3è trimestre, les ouvertures de nouveaux lits issus des projets de construction, accélèrent, avec 1.060 lits ouverts (un peu plus de 600 en moyenne sur les deux trimestres précédents). Sur 9 mois, le chiffre d'affaires a progressé de +9,4% à 3,179 MdsE, avec près de 60% de cette dynamique résultant de la croissance organique (+5,4%).

Orapi : +2,5% avec Gl Events, Haulotte, Alten, SoiTec

STM : +2% suivi de Séché, FDJ et McPhy

STEF : +1,5% suivi de ADP, Dior, Sopra et Somfy

Portée par un excellent troisième trimestre, la Société Générale gagne 1%. Bénéficiant de la hausse des revenus de ses activités de banque de financement et d'investissement, ainsi que de la baisse de ses provisions pour créances douteuses liées à la pandémie de coronavirus, la SocGen a enregistré un bénéfice net presque doublé à 1,6 milliard d'euros pour des revenus de 6,67 MdsE (+14,9%). Confiant, le management a annoncé le lancement d'un programme de rachat d'actions d'environ 470 millions d'euros. Le ratio de CET 1 reste solide à 13,4% à fin septembre, après provision pour distribution et incluant l'impact du programme de rachat d'actions, soit environ 440 points de base au-dessus l'exigence réglementaire. La banque s'attend désormais à ce que le coût du risque - qui reflète l'exposition potentielle au non-remboursement des crédits - ne dépasse pas 20 points de base cette année alors qu'elle anticipait jusque-là un coût du risque compris entre 20 et 25 points de base...

VALEURS EN BAISSE

Gensight : -18% suivi de Erytech (-6%) et de Latecoere

Solutions 30 (-5,5%) a vu son chiffre d'affaires se replier légèrement au troisième trimestre 2021 : -0,7% à 212,1 ME (-4,2% en organique). Le groupe parle d'une base de comparaison particulièrement élevée et de difficultés d'approvisionnement en matériaux qui ont conduit à décaler des interventions ou projets. Les 3ème et 4ème trimestres 2020 avaient en effet bénéficié d'un effet rattrapage après le premier confinement, à la fois dans l'activité Télécom et l'activité Energie, et plus particulièrement en France où le marché est plus avancé. Rapporté au niveau d'activité pre-Covid du 3ème trimestre 2019, le chiffre d'affaires du 3ème trimestre 2021 est quand même en hausse de près de 26%. Solutions 30 affiche un chiffre d'affaires de 653,5 ME pour les 9 premiers mois de l'année 2021, en croissance de 12,9%. Les activités de maintenance, récurrentes par nature, représentent 61% de l'activité du Groupe. Par rapport aux 9 premiers mois de l'exercice 2019, le chiffre d'affaires au 30 septembre 2021 est en croissance de près de 35%. Pour l'ensemble de l'exercice 2021, Solutions 30 table désormais sur une croissance rentable aux alentours de +10% alors que le groupe évoquait précédemment une croissance rentable à deux chiffres de son activité.

SES : -4% avec TF1 et SergeFerrari

SMCP : -3% avec Wavestone, suivi de M6 (-2%) et d'Arkema

Amundi : -1,5% après ses comptes avec BNP, Crédit Agricole, Edenred, Casino, Seb

Legrand, qui restait sur trois séances de progression, abandonne 1,5%, malgré le relèvement de sa guidance annuelle. Le groupe industriel table désormais sur une croissance organique comprise entre +11% et +13% en 2021, contre au moins +10% précédemment et sur une marge opérationnelle ajustée comprise entre 20% et 20,5% (y compris acquisitions consolidées en 2021), contre de l'ordre de 20% précédemment.

Téléperformance cède 1,5%. Le numéro 1 mondial des prestations de services externalisés et de conseil aux entreprises dédiés à la gestion de la relation client a pourtant rehaussé sa guidance 2021 mais certains analystes notent que les objectifs sont encore conservateurs. Le groupe, qui a enregistré un chiffre d'affaires de 1,755 MdE au troisième trimestre, en croissance de +20,8% à données comparables, vise désormais une croissance annuelle supérieure ou égale à +20% à données comparables, contre un objectif précédent d'environ +18%. Le taux de marge d'Ebitda courant sur chiffre d'affaires devrait être d'environ 15% (contre un objectif précédent de marge supérieur à 14,5%).

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 03/12/2021

Le Conseil d’administration d'Advicenne a décidé de soumettre à l’assemblée générale ordinaire des actionnaires du 21 janvier 2022, les projets de transfert de cotation de ses titres du…

Publié le 03/12/2021

Pharmagest a annoncé que Dominique Pautrat quittera ses fonctions de Directeur Général pour prendre la Présidence du Directoire de La Coopérative Welcoop, maison-mère de Pharmagest, à compter…

Publié le 03/12/2021

Suite à la survenance d’un problème qualité ayant affecté certaines de ses prothèses, Carmat a pris la décision de suspendre temporairement, à titre préventif, les implantations de son cœur…

Publié le 03/12/2021

Le Président du Conseil d'Administration de Pharmagest a proposé au Conseil d'Administration, réuni le 03 décembre 2021, la nomination suivante...

Publié le 03/12/2021

La société Foncière Volta envisage le rachat de tout ou partie de l'emprunt obligataire émis par la Société en deux tranches le 28 décembre 2017 et le...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne